Articles

Exposition Report’Images à l’IUEM

, ,

Jusqu’au 22 octobre 2021, 8 photoreportages sur l’approche écosystémique des pêches réalisées par Marcel Mochet sont présentés dans le hall principal de l’Institut. Le choix de ces clichés est en lien avec l’École d’été Mer et Journalisme qui a eu lieu à l’IUEM les 24 et 25 août. L’un des partenaires de cet événement, le Club de la Presse de Bretagne, est à l’origine de cette exposition.

Pourquoi Report’Images ?

Depuis 2017, Report’Images s’est donné pour objectif de sensibiliser le grand public à la valeur documentaire du photoreportage, composante essentielle de l’information. Les critères de choix des clichés sont basés sur la présentation d’un récit construit autour d’une situation, d’une problématique ainsi que la qualité technique des images.
Le reportage doit être présenté, soit par un photographe installé en Bretagne sur un sujet qui peut concerner une toute autre région du monde, ou par un photographe extérieur à la Bretagne, qui, cette fois, propose un sujet sur la Bretagne. L’exposition vise également à sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de décryptage des images et de défense de la liberté d’expression. Il est primordial de valoriser et faire connaître le travail de professionnels, souvent méconnus du grand public. Supports pertinents d’éducation aux médias envers les citoyens, les photos de presse prennent en outre une
dimension particulière dans un contexte de lutte contre la désinformation et les fake news.

Qui est Marcel Mochet ?

Après quelque trente années passées à l’Agence France Presse (AFP), il travaille désormais comme indépendant
avec la mer comme sujet de prédilection. Soucieux de raconter l’océan dans son extrême diversité, il a toujours cherché à replacer l’Homme dans ce milieu parfois hostile, souvent inquiétant mais toujours passionnant.
Son reportage sur « Le grand métier » s’inscrit dans cette perspective. Fruit de plusieurs mois d’embarquement au long cours, ces images racontent la vie de marins bretons à bord des grands bateaux usines qui sillonnent le globe des îles Kerguelen, dans les mers australes, au Spietzberg, dans les mers nordiques, à la recherche du poisson.
Publiée dans Le Figaro magazine, XXI, Bretons, Ouest-France, le Télégramme, et sous forme d’ouvrages –« Les pêcheurs des extrêmes », en 2012 (éditions du Rocher) ; et « Ouvriers de l’océan », en 2013 (éditions Palantines) – cette série d’images est le témoignage d’un métier souvent méconnu et parfois décrié.

Crédit photos

Marcel Mochet

Contact

Report’Images

La Mer XXL, une exposition grandeur nature

L’Université de Bretagne Occidentale  participera à la grande exposition “La Mer XXL” qui se déroule au parc des expositions de Nantes du 29 juin au 10 juillet 2019 . Le service communication de l’UBO a organisé à cet effet une présence institutionnelle. De ce fait, l’IUEM s’insérera dans ce cadre en y diffusant des éléments de communication et d’attractivité. Les sept laboratoires de recherche de l’IUEM ainsi que le LIA BeBEST ont grandement participé à l’organisation de cet évènement. D’ailleurs Guillaume Maze du Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) y animera également une conférence le vendredi 5 juillet 2019 de 10h à 11h.

L’exposition

Hors normes et dédiée exclusivement aux océans, cette exposition est inédite en France. Elle accueillera plus de 100 000 visiteurs dans le cadre exceptionnel du parc de la Beaujoire de Nantes. Inspirée des expositions universelles du début du XXe siècle, elle propose un événement vivant, spectaculaire et instructif mêlant industrie, arts, technologie, gigantisme, immersion… Des centaines de professionnels du monde maritime se mettront au service du public et feront marcher petits et grands sur les pas d’un Nemo du XXIe siècle.

L’organisation s’est proposée selon sept thématiques :

  • Mer, source d’énergie
  • La mer qui nous rend heureux
  • La mer qui nous nourrit
  • La mer qui nous fait rêver
  • La mer qui nous soigne
  • La mer à préserver
  • La mer qui nous fait vivre

«Les espèces marines vivantes présentées lors de l’exposition seront maintenues dans des conditions répondant à leurs besoins en termes de température, de qualité de l’eau et d’alimentation, cela sous la responsabilité des structures les présentant. L’organisation a fait le choix de ne pas accueillir d’animaux aquatiques qui ne se trouveraient pas dans des conditions adaptées proches de leurs milieux naturel.»

L’UBO à la mer XXL

Lors de cette exposition, l’UBO  invite les visiteurs à découvrir ses activités et ses recherches en lien avec la Mer. Une fresque géante sera ainsi installée sur le pavillon de « Tout commence en Finistère ».

L’objectif est d’aborder l’Océan et son histoire mais aussi de faire une projection et d’envisager l’avenir qui devrait lui être réservé. Les illustrations suivantes sauront retracer tout le processus.

Plus d’informations sur cet évènement.

Crédit photos

La Mer XXL

Jérôme Ammann / CNRS

Jonathan Gula / UBO

Erwan Amice / CNRS

Sébastien Hervé / UBO

Benjamin Arbellot / Cesim santé

Contact

Caroline Vilatte

Exposition Arctic Blues

Cette exposition présentée par le Laboratoire international associé BeBEST et FOVEARTS en collaboration avec le Museum national d’Histoire naturelle est visible du samedi 22 juin 2019 au dimanche 22 septembre 2019 aux ateliers des capucins de Brest.

Elle est le résultat du travail d’une équipe pluridisciplinaire qui a prouvé au cours des missions sa capacité à apprendre, à se connaître et à construire ensemble malgré les différences et les enjeux de chacun. Une équipe scientifique de biologistes marins, B.B.Polar, réunissant des chercheurs français (CNRS) dont Laurent Chauvaud directeur de recherche en biologie marine au LEMAR et Erwan Amice plongeur & photographe sous-marin au sein du même labo; ainsi que des chercheurs québécois (UQAR, ISMER) travaille en régions arctiques (Spitzberg, Groenland, baie d’Hudson) sur les indicateurs des variations climatiques enregistrés dans les coquilles de bivalves. Elle formule des hypothèses sur l’importance de la glace de mer sur la structure et le fonctionnement des organismes vivants sur ces fonds marins.

L’exposition

Aujourd’hui, Art et Sciences, Recherche et Création, entretiennent des rapports étroits, des similitudes et des influences réciproques. Les chercheurs ont donc souhaité intégrer quatre artistes visuels à l’équipe. Ce projet de coproduction réunit un commissaire d’exposition et deux artistes de chaque territoire. L’objectif est aujourd’hui de restituer l’expérience humaine, artistique et scientifique des missions B.B. POLAR par le biais d’une grande exposition autour de la thématique de l’Océan arctique. Cette dernière mêlera les pratiques scientifiques et les créations artistiques afin de rendre compte de cette rencontre entre ces différents “métiers”. L’objectif est de montrer aussi au cœur de cette exposition comment se crée un “récit” individuel et collectif. La cohabitation au sein d’un même espace d’exposition de la création artistique et de la découverte scientifique entraînera des interactions, des interférences et des niveaux de lecture inédits. Dans le parcours de cette exposition, une tentative de démonstration de la sensibilité artistique intimement mêlée à des découvertes scientifiques peut permettre de rendre intelligibles les changements globaux que notre planète doit affronter aujourd’hui.

Son déroulement

Le parcours de l’exposition sera organisé en 3 espaces permettant au visiteur de revisiter ses connaissances et son propre imaginaire sur le pôle nord, déconstruire des malentendus pour finalement découvrir et mieux apprécier les réalités modernes de ce pôle. Dès son arrivée dans l’exposition, le visiteur entrera dans un espace dans lequel sera retracé l’histoire des découvertes des premiers explorateurs polaires et la symbolique populaire du « Pôle nord ». Puis il sera invité à dépasser ces références familières, à traverser les apparences, bouleverser ses croyances et découvrir une réalité consciente, vivante et débarrassée de tout poncif. A partir de cette base, les différentes étapes de la visite de l’exposition se succèderont sous forme de zones thématiques insérant les travaux des scientifiques et ceux des artistes.

Cette exposition fera la part belle aux résultats scientifiques de l’écologie, de la bio-géochimie mais également à des résultats propres, chez les mollusques benthiques et à la sclérochronologie. L’acmé de l’exposition est la zone représentant le monde polaire sous marin. Le visiteur “plongera” avec les scientifiques sous les eaux arctiques à la découverte d’un monde éclatant et surprenant. En immergeant de cette expérience au coeur de l’Océan arctique, le visiteur sera invité à réfléchir aux enjeux de cette zone vitale pour notre planète.

Crédit photos :

Erwan Amice/CNRS

Sandra Rocha

Lise Hascoët

Jean Gaumy/Magnum photos

Contact

Laurent Chauvaud

La presse en parle :

L’exposition “Pêcheurs d’Iroise” est actuellement à l’IUEM

“Pêcheurs d’Iroise” est exposé au sein de nos locaux jusqu’au mardi 9 juillet.

Cette vaste installation contemporaine de 600m² est une mise en espace du regard photographique de Nedjma Berder associé à la parole recueillie par le Parc naturel marin d’Iroise et plus précisément Marie Hascoët. Elle vous invite à une immersion sensible et intime dans l’univers des travailleurs de la mer. Le visiteur découvre à travers une multiplicité de regards sur le quotidien des pêcheurs de la mer d’Iroise une fresque humaine saisissante. Elle est composée de diptyques où le portrait fait écho à une scène de vie et à la voix, recueillie par les agents du parc marin.

Genèse de l’expo

Du sud de la chaussée de Sein au nord de l’île d’Ouessant, s’étend sur 3500 km² le Parc naturel marin d’Iroise, une aire marine protégée riche d’une biodiversité exceptionnelle et d’une activité humaine ancestrale, dont la pêche professionnelle. Cette zone est largement fréquentée par des marins pêcheurs. En effet, cette profession est fortement ancrée dans le patrimoine culturel maritime finistérien, voire breton de manière générale. Si fortement ancrée, que l’on pense bien la connaître et qu’on en cultive même quelques à priori et certains clichés. Dès lors, l’idée de définir ce qu’est un marin pêcheur en mer d’Iroise a germé.

De ce fait, opérateur et photographe Nedjma Berder est pendant plus d’un an allé à la rencontre des hommes et des femmes qui pêchent, ou ont pêché, dans le périmètre du parc marin pour capter un regard, un environnement, une vie… Ainsi, fut conçu le livre qui a débouché sur la création de l’exposition.

Le livre

“Pêcheurs d’Iroise” c’est d’abord un livre co-réalisé par le Parc naturel marin d’Iroise et Nedjma Berder, en partenariat avec le Comité départemental des pêches du Finistère. Depuis 2015, le Parc naturel marin d’Iroise recueille les témoignages de pêcheurs professionnels à partir d’entrevues réalisées par les agents du parc et le Comité départemental des pêches du Finistère. C’est ainsi qu’une combinaison avec le reportage photographique réalisé par Nedjma Berder a été possible. Ces paroles de pêcheurs et de sublimes photographies sont dès lors, réunies dans l’ouvrage “Pêcheurs d’Iroise”, paru aux éditions Ouest France.

Venez nombreux découvrir l’exposition.

Crédit photos

Cécile Nassalang/CNRS

Contact

Marie Hascoët

 

Une exposition pour fêter les 75 ans de l’IRD

Pour fêter les 75 ans de l’IRD, la délégation régionale IRD OUEST propose une exposition : “Quand la science océanographique veut faire de l’Art” du 15 au 27 février 2019 de 10h à 18h dans les halls de l’IUEM. Des photographies et dessins des agents IRD, des élèves de terminale en Arts Appliqués et de 1ère scientifique du lycée Vauban de Brest seront présentés ainsi que des ouvrages anciens mis à disposition par la BLP. Le vernissage aura lieu le 25 février à 11h à l’IUEM avec le groupe Grand Dakar. Les films des projets AWA, PIRATA et PADDLE y seront diffusés. Gildas Roudaut du Lemar nous présentera également des techniques de photographies aériennes par cerf volant.

Crédit photo : Gildas Roudaut / IRD.

Contact : Christelle Guenneguez

Pages

Accueil

Actualités



Actualités précédentes

Nos missions

Nos missions

Science pour tous

Décennie de l’ocean des Nations Unies



La Décennie de l’océan, promulguée par l’ONU, va définir les contours de la science océanique au niveau international pour les dix ans à venir. Dans cette page vous trouverez le plan de mise en œuvre de la Décennie et les rapports mondiaux ayant servi à en définir les contours et toutes les actions proposées dans ce cadre : événements, appels à projets, documents et appels à collaboration.


Exposition Report’Images à l’IUEM

, ,

Jusqu’au 22 octobre 2021, 8 photoreportages sur l’approche écosystémique des pêches réalisées par Marcel Mochet sont présentés dans le hall principal de l’Institut. Le choix de ces clichés est en lien avec l’École d’été Mer et Journalisme qui a eu lieu à l’IUEM les 24 et 25 août. L’un des partenaires de cet événement, le Club de la Presse de Bretagne, est à l’origine de cette exposition.

Pourquoi Report’Images ?

Depuis 2017, Report’Images s’est donné pour objectif de sensibiliser le grand public à la valeur documentaire du photoreportage, composante essentielle de l’information. Les critères de choix des clichés sont basés sur la présentation d’un récit construit autour d’une situation, d’une problématique ainsi que la qualité technique des images.
Le reportage doit être présenté, soit par un photographe installé en Bretagne sur un sujet qui peut concerner une toute autre région du monde, ou par un photographe extérieur à la Bretagne, qui, cette fois, propose un sujet sur la Bretagne. L’exposition vise également à sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de décryptage des images et de défense de la liberté d’expression. Il est primordial de valoriser et faire connaître le travail de professionnels, souvent méconnus du grand public. Supports pertinents d’éducation aux médias envers les citoyens, les photos de presse prennent en outre une
dimension particulière dans un contexte de lutte contre la désinformation et les fake news.

Qui est Marcel Mochet ?

Après quelque trente années passées à l’Agence France Presse (AFP), il travaille désormais comme indépendant
avec la mer comme sujet de prédilection. Soucieux de raconter l’océan dans son extrême diversité, il a toujours cherché à replacer l’Homme dans ce milieu parfois hostile, souvent inquiétant mais toujours passionnant.
Son reportage sur « Le grand métier » s’inscrit dans cette perspective. Fruit de plusieurs mois d’embarquement au long cours, ces images racontent la vie de marins bretons à bord des grands bateaux usines qui sillonnent le globe des îles Kerguelen, dans les mers australes, au Spietzberg, dans les mers nordiques, à la recherche du poisson.
Publiée dans Le Figaro magazine, XXI, Bretons, Ouest-France, le Télégramme, et sous forme d’ouvrages –« Les pêcheurs des extrêmes », en 2012 (éditions du Rocher) ; et « Ouvriers de l’océan », en 2013 (éditions Palantines) – cette série d’images est le témoignage d’un métier souvent méconnu et parfois décrié.

Crédit photos

Marcel Mochet

Contact

Report’Images

La Mer XXL, une exposition grandeur nature

L’Université de Bretagne Occidentale  participera à la grande exposition “La Mer XXL” qui se déroule au parc des expositions de Nantes du 29 juin au 10 juillet 2019 . Le service communication de l’UBO a organisé à cet effet une présence institutionnelle. De ce fait, l’IUEM s’insérera dans ce cadre en y diffusant des éléments de communication et d’attractivité. Les sept laboratoires de recherche de l’IUEM ainsi que le LIA BeBEST ont grandement participé à l’organisation de cet évènement. D’ailleurs Guillaume Maze du Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) y animera également une conférence le vendredi 5 juillet 2019 de 10h à 11h.

L’exposition

Hors normes et dédiée exclusivement aux océans, cette exposition est inédite en France. Elle accueillera plus de 100 000 visiteurs dans le cadre exceptionnel du parc de la Beaujoire de Nantes. Inspirée des expositions universelles du début du XXe siècle, elle propose un événement vivant, spectaculaire et instructif mêlant industrie, arts, technologie, gigantisme, immersion… Des centaines de professionnels du monde maritime se mettront au service du public et feront marcher petits et grands sur les pas d’un Nemo du XXIe siècle.

L’organisation s’est proposée selon sept thématiques :

  • Mer, source d’énergie
  • La mer qui nous rend heureux
  • La mer qui nous nourrit
  • La mer qui nous fait rêver
  • La mer qui nous soigne
  • La mer à préserver
  • La mer qui nous fait vivre

«Les espèces marines vivantes présentées lors de l’exposition seront maintenues dans des conditions répondant à leurs besoins en termes de température, de qualité de l’eau et d’alimentation, cela sous la responsabilité des structures les présentant. L’organisation a fait le choix de ne pas accueillir d’animaux aquatiques qui ne se trouveraient pas dans des conditions adaptées proches de leurs milieux naturel.»

L’UBO à la mer XXL

Lors de cette exposition, l’UBO  invite les visiteurs à découvrir ses activités et ses recherches en lien avec la Mer. Une fresque géante sera ainsi installée sur le pavillon de « Tout commence en Finistère ».

L’objectif est d’aborder l’Océan et son histoire mais aussi de faire une projection et d’envisager l’avenir qui devrait lui être réservé. Les illustrations suivantes sauront retracer tout le processus.

Plus d’informations sur cet évènement.

Crédit photos

La Mer XXL

Jérôme Ammann / CNRS

Jonathan Gula / UBO

Erwan Amice / CNRS

Sébastien Hervé / UBO

Benjamin Arbellot / Cesim santé

Contact

Caroline Vilatte

Exposition Arctic Blues

Cette exposition présentée par le Laboratoire international associé BeBEST et FOVEARTS en collaboration avec le Museum national d’Histoire naturelle est visible du samedi 22 juin 2019 au dimanche 22 septembre 2019 aux ateliers des capucins de Brest.

Elle est le résultat du travail d’une équipe pluridisciplinaire qui a prouvé au cours des missions sa capacité à apprendre, à se connaître et à construire ensemble malgré les différences et les enjeux de chacun. Une équipe scientifique de biologistes marins, B.B.Polar, réunissant des chercheurs français (CNRS) dont Laurent Chauvaud directeur de recherche en biologie marine au LEMAR et Erwan Amice plongeur & photographe sous-marin au sein du même labo; ainsi que des chercheurs québécois (UQAR, ISMER) travaille en régions arctiques (Spitzberg, Groenland, baie d’Hudson) sur les indicateurs des variations climatiques enregistrés dans les coquilles de bivalves. Elle formule des hypothèses sur l’importance de la glace de mer sur la structure et le fonctionnement des organismes vivants sur ces fonds marins.

L’exposition

Aujourd’hui, Art et Sciences, Recherche et Création, entretiennent des rapports étroits, des similitudes et des influences réciproques. Les chercheurs ont donc souhaité intégrer quatre artistes visuels à l’équipe. Ce projet de coproduction réunit un commissaire d’exposition et deux artistes de chaque territoire. L’objectif est aujourd’hui de restituer l’expérience humaine, artistique et scientifique des missions B.B. POLAR par le biais d’une grande exposition autour de la thématique de l’Océan arctique. Cette dernière mêlera les pratiques scientifiques et les créations artistiques afin de rendre compte de cette rencontre entre ces différents “métiers”. L’objectif est de montrer aussi au cœur de cette exposition comment se crée un “récit” individuel et collectif. La cohabitation au sein d’un même espace d’exposition de la création artistique et de la découverte scientifique entraînera des interactions, des interférences et des niveaux de lecture inédits. Dans le parcours de cette exposition, une tentative de démonstration de la sensibilité artistique intimement mêlée à des découvertes scientifiques peut permettre de rendre intelligibles les changements globaux que notre planète doit affronter aujourd’hui.

Son déroulement

Le parcours de l’exposition sera organisé en 3 espaces permettant au visiteur de revisiter ses connaissances et son propre imaginaire sur le pôle nord, déconstruire des malentendus pour finalement découvrir et mieux apprécier les réalités modernes de ce pôle. Dès son arrivée dans l’exposition, le visiteur entrera dans un espace dans lequel sera retracé l’histoire des découvertes des premiers explorateurs polaires et la symbolique populaire du « Pôle nord ». Puis il sera invité à dépasser ces références familières, à traverser les apparences, bouleverser ses croyances et découvrir une réalité consciente, vivante et débarrassée de tout poncif. A partir de cette base, les différentes étapes de la visite de l’exposition se succèderont sous forme de zones thématiques insérant les travaux des scientifiques et ceux des artistes.

Cette exposition fera la part belle aux résultats scientifiques de l’écologie, de la bio-géochimie mais également à des résultats propres, chez les mollusques benthiques et à la sclérochronologie. L’acmé de l’exposition est la zone représentant le monde polaire sous marin. Le visiteur “plongera” avec les scientifiques sous les eaux arctiques à la découverte d’un monde éclatant et surprenant. En immergeant de cette expérience au coeur de l’Océan arctique, le visiteur sera invité à réfléchir aux enjeux de cette zone vitale pour notre planète.

Crédit photos :

Erwan Amice/CNRS

Sandra Rocha

Lise Hascoët

Jean Gaumy/Magnum photos

Contact

Laurent Chauvaud

La presse en parle :

L’exposition “Pêcheurs d’Iroise” est actuellement à l’IUEM

“Pêcheurs d’Iroise” est exposé au sein de nos locaux jusqu’au mardi 9 juillet.

Cette vaste installation contemporaine de 600m² est une mise en espace du regard photographique de Nedjma Berder associé à la parole recueillie par le Parc naturel marin d’Iroise et plus précisément Marie Hascoët. Elle vous invite à une immersion sensible et intime dans l’univers des travailleurs de la mer. Le visiteur découvre à travers une multiplicité de regards sur le quotidien des pêcheurs de la mer d’Iroise une fresque humaine saisissante. Elle est composée de diptyques où le portrait fait écho à une scène de vie et à la voix, recueillie par les agents du parc marin.

Genèse de l’expo

Du sud de la chaussée de Sein au nord de l’île d’Ouessant, s’étend sur 3500 km² le Parc naturel marin d’Iroise, une aire marine protégée riche d’une biodiversité exceptionnelle et d’une activité humaine ancestrale, dont la pêche professionnelle. Cette zone est largement fréquentée par des marins pêcheurs. En effet, cette profession est fortement ancrée dans le patrimoine culturel maritime finistérien, voire breton de manière générale. Si fortement ancrée, que l’on pense bien la connaître et qu’on en cultive même quelques à priori et certains clichés. Dès lors, l’idée de définir ce qu’est un marin pêcheur en mer d’Iroise a germé.

De ce fait, opérateur et photographe Nedjma Berder est pendant plus d’un an allé à la rencontre des hommes et des femmes qui pêchent, ou ont pêché, dans le périmètre du parc marin pour capter un regard, un environnement, une vie… Ainsi, fut conçu le livre qui a débouché sur la création de l’exposition.

Le livre

“Pêcheurs d’Iroise” c’est d’abord un livre co-réalisé par le Parc naturel marin d’Iroise et Nedjma Berder, en partenariat avec le Comité départemental des pêches du Finistère. Depuis 2015, le Parc naturel marin d’Iroise recueille les témoignages de pêcheurs professionnels à partir d’entrevues réalisées par les agents du parc et le Comité départemental des pêches du Finistère. C’est ainsi qu’une combinaison avec le reportage photographique réalisé par Nedjma Berder a été possible. Ces paroles de pêcheurs et de sublimes photographies sont dès lors, réunies dans l’ouvrage “Pêcheurs d’Iroise”, paru aux éditions Ouest France.

Venez nombreux découvrir l’exposition.

Crédit photos

Cécile Nassalang/CNRS

Contact

Marie Hascoët

 

Une exposition pour fêter les 75 ans de l’IRD

Pour fêter les 75 ans de l’IRD, la délégation régionale IRD OUEST propose une exposition : “Quand la science océanographique veut faire de l’Art” du 15 au 27 février 2019 de 10h à 18h dans les halls de l’IUEM. Des photographies et dessins des agents IRD, des élèves de terminale en Arts Appliqués et de 1ère scientifique du lycée Vauban de Brest seront présentés ainsi que des ouvrages anciens mis à disposition par la BLP. Le vernissage aura lieu le 25 février à 11h à l’IUEM avec le groupe Grand Dakar. Les films des projets AWA, PIRATA et PADDLE y seront diffusés. Gildas Roudaut du Lemar nous présentera également des techniques de photographies aériennes par cerf volant.

Crédit photo : Gildas Roudaut / IRD.

Contact : Christelle Guenneguez

Accueil

Actualités



Actualités précédentes

Nos missions

Nos missions

Science pour tous

Décennie de l’ocean des Nations Unies



La Décennie de l’océan, promulguée par l’ONU, va définir les contours de la science océanique au niveau international pour les dix ans à venir. Dans cette page vous trouverez le plan de mise en œuvre de la Décennie et les rapports mondiaux ayant servi à en définir les contours et toutes les actions proposées dans ce cadre : événements, appels à projets, documents et appels à collaboration.