Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Observation Côtière / Analyses des eaux / Marel

Série MarelIroise

Quoi ?

Le suivi MAREL-Iroise est un suivi haute fréquence de la qualité hydrologique du milieu littoral rade de Brest – Mer d’Iroise. Il est réalisé depuis 2000 au moyen d’une bouée instrumentée et automatisée gérée par l’ IUEM et l’IFREMER. Ce suivi complète le suivi basse fréquence SOMLIT-Brest en permettant d’appréhender, pour 7 des paramètres physico-chimiques, le caractère impulsionnel de leur variabilité.

Où ?

La bouée MAREL-Iroise est localisée en un point fixe, à 200 mètres du site d’observation de Ste-Anne-du-Portzic (48°21’28.66’’ N, 4°33’05.48’’ O), au niveau du goulet d’entrée de la rade de Brest. Les capteurs sont placés à 2 m de profondeur.

Quand ?

La variation des paramètres physiques, chimiques et biologiques sont sous l’influence marquée de cycles naturels tels que le cycle nycthéméral, le cycle de marée (période de 12h15), le cycle vives-eaux - mortes eaux (période de 14,7 jours) et le cycle saisonnier. Les mesures sont donc réalisées toutes les 20 minutes et sont transmises quotidiennement à la station de gestion à terre qui les diffuse automatiquement vers les bases de données. Tous les 3 mois, les capteurs sont relevés et leur performance évaluée en laboratoire de métrologie. Les données sont qualifiées quotidiennement du point de vue technique. Une ultime validation des données est réalisée annuellement sur des données recalibrées a posteriori au moyen des données SOMLIT-Brest.

Comment ?

La station de mesure MAREL-Iroise est une bouée instrumentée autonome permettant la mesure de 5 paramètres physico-chimiques (température, conductivité, oxygène dissous, pH, turbidité) et d’un paramètre biologique (fluorescence de la chlorophylle a) toutes les 20 minutes pendant 3 mois. La qualité des mesures est maintenue grâce à un système antisalissure reposant sur la chloration de l’eau de mer. Un contrôle métrologique des capteurs est opéré de manière systématique, tous les 3 mois à chaque permutation.

Plusieurs Capteurs additionnels sont installés afin d’accéder à des grandeurs complémentaires : un capteur PAR aérien et un capteur de CO2 dissous de type CARIOCA (Carbon Interface Ocean Atmosphère) doté d’un système de chloration qui permet un déploiement de 4 mois. A chaque permutation le capteur de CO2 est confié pour étalonnage au service national d’étalonnage de la DT INSU/Meudon.

ParamètresTechniquesResponsable d'analyseLiens utiles
Température Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
Conductivité Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
Oxygène dissous Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
Turbidité Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
Fluorescence de la chlorophylle Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
pH Sonde multiparamètre MP7 (NKE) Peggy Rimmelin-Maury NKE
CO2 dissous CARIOCA Laurence Beaumont DT INSU
PAR aérien LI 190-SA Peggy Rimmelin-Maury LICOR

Qui ?

Responsable scientifique : Stéphane L'Helguen (IUEM)

Responsable coordination et assurance qualité : Peggy Rimmelin-Maury (IUEM), Michel Répécaud (Ifremer)

Electronique : Laurent Gautier (Ifremer), Sébastien Prigent (Ifremer)

Plongeurs et moyens à la mer : Thierry Lebec (IUEM), Isabelle Bihannic (IUEM), Michel Peleau (Ifremer), Hervé Lintanf (Ifremer), Michel Répécaud (Ifremer)

Techniciens spécialisés maintenance des capteurs : Loïc Quéméner (Ifremer), Laurence Beaumont (DT INSU), Antoine Guillot (DT INSU)

Gestion de la base de données : Jonathan Shaeffer (IUEM), Stéphane Tarot (Ifremer), Anne Le Noac'h (Ifremer), Olivier Gontier (Ifremer)

et pour en savoir plus: https://www-iuem.univ-brest.fr/observatoire/observation-cotiere/parametres-physico-chimiques/somlit/presentation-seriesobsphysicochimiquesomlit_marel_edito-sept2016def

Actions sur le document

Mots-clés associés :
Outils
  1. Visualisation
  2. Accès aux données
  3. Publications
  4. Partenaires
  5. Projets et thèses associés
  6. Contact
  7. En savoir plus