Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / L'Observatoire / Ressources / Cahiers Naturalistes / Articles sous presse

Articles sous presse

Dernier numéro paru | Précédents numéros | Articles sous presse

 

 

Description du banc de maerl de l'île de Groix (Bretagne sud), un banc de maerl mal connu

Guyonnet B.

Entre 2010 et 2016, à travers plusieurs inventaires cartographiques et biologiques situés entre la rade de Lorient et l'île de Groix, des précisions sur la répartition du banc de maerl jusqu'ici mal connu ont été obtenues. Ces résultats permettent de discuter de sa répartition, de ses caractéristiques édaphiques et de sa biodiversité associée.


Mots-clés : biodiversité ; cartographie ; Groix ; maerl


Première mise en ligne : 28 juin 2019

 

Cartographie fonctionnelle comme outil de gestion d’un habitat patrimonial : cas du banc de maërl de Belle-Île-en-Mer

Dubreuil J., Grall J. & Barillé A.-L.

Une gestion optimale et proportionnée des activités pouvant affecter un habitat patrimonial passe par la connaissance du fonctionnement et de la dynamique de ce dernier. Dans le secteur de Belle-Île, comme dans d’autres zones Natura 2000 bretonnes, le socle d’informations disponible est apparu lacunaire, en particulier s’agissant d’habitats complexes à appréhender tels que les bancs de maërl. Dans l’objectif de combler ces lacunes, une représentation cartographique de la distribution des taux de recouvrement et de vitalité du maërl a été réalisée sur le banc de Belle-Île. Au-delà de l’amélioration de la connaissance du fonctionnement du banc, ces travaux ont permis d’appréhender la dynamique de sa partie vivante, assurant la production et l’exportation de matériel biogénique. Le maintien de la fonctionnalité de ces secteurs vivants conditionne le maintien de l’habitat dans sa superficie actuelle, et donc sa pérennité, et renforce la pertinence de mesures de gestion appliquées à ces zones. La méthode d’étude de l’habitat déployée dans le cadre de cette étude peut être étendue à la connaissance et à la gestion d’autres types d’habitats patrimoniaux bio-construits, en adaptant l’échelle et la fréquence d’acquisition à la dynamique propre de chaque espèce structurante.

Mots-clés : maërl ; Bretagne ; fonctionnalité ; cartographie ; Natura 2000

Première mise en ligne : 7 novembre 2017