Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Mentions / Parcours / Sciences de la Terre, des Planètes et de l'Environnement / Stages / 2013-2014 / M2 / Propositions de l'équipe TTM (Marina Rabineau) / Traitement et interpretation des données HR de la campagne AMED: thématique méssinienne: recherche des prismes de dépôt.

Traitement et interpretation des données HR de la campagne AMED: thématique méssinienne: recherche des prismes de dépôt.

Tuteurs : M. Rabineau, D. Aslanian, M. Moulin, B. Marsset / Collaborations : C. Gorini (UPMC) et équipe AMED-1

Equipe LGG- Ifremer /LDO : Marges & Arcs & TTM

Résumé du projet :

En septembre 2013, la mission AMED a eu lieu en Méditerranée Occidentale, sur le navire océanographique Le Suroit. Cette campagne vise à mettre en évidence l’impact des crises eustatiques se déroulant entre le Miocène Supérieur et le Pliocène-Pleistocène moyen (de 6 Ma jusqu’à 0,5 Ma) sur la marge continentale du Golfe du Lion (de la plate-forme au glacis). Ces « crises » concernent l’événement messinien (chute du niveau marin de plus de 1500 m) d’une part et les « crises » du Pliocène-Pleistocène moyen d’autre part (installation et augmentation significative des calottes de l’hémisphère Nord (3-2,5 Ma), passage des cycles de 40 à 100 ka avec changement d’amplitude (vers 650-900 ka) en particulier. Les données recueillies alimenteront également la demande de forage IODP «GOLD».

F1.jpg

Figure 1 : Localisation des profils HR acquis durant la mission.

Le bassin méditerranéen a été le témoin d’un épisode géologique, chronologiquement anecdotique dans l’histoire géologique, mais extraordinaire par l’ampleur des phénomènes en jeu et leurs conséquences : la crise messinienne avec une chute du niveau marin de l’ordre de 1500 m qui a conduit au quasi-assèchement du bassin. Cet événement nous fournit des témoignages géologiques hors normes permettant d’étudier l’effet sur les réseaux de drainage d’une chute et d’une remontée hors normes du niveau marin.

Si les fluctuations eustatiques méditerranéennes survenues pendant le premier temps (5,96-5,60 Ma) de la Crise messinienne sont bien connues à terre, leur enregistrement offshore est toujours non documenté. Par contre, le processus de la remontée du niveau marin après la chute majeure (5,60 Ma) et jusqu’au highstand du Zancléen (5,33 Ma) commence à être mieux perçu (bien que soufrant d’un manque de chronologie) et diverses hypothèses doivent  être testées (Bache et al., 2009). Un des problèmes majeurs dans la littérature récente est la chronologie de mise en place des dépôts : pour Govers (2009) et Ryan (2009), les évaporites et le sel des bassins profonds se sont mis en place avant l’accélération de chute par la régression forcée par la fermeture des connexions avec l’Atlantique ; Lofi et al. (2005) proposent un dépôt des évaporites au maximum de la régression, en fin de chute (dernier terme d’un Falling Stage System Tract au sens de Hunt & Tucker, 1992).

La réponse aux questions majeures sur la chronologie  (tout au moins relative) de mise en place des dépôts messiniens devrait être apportée par la haute résolution, cependant le seul profil que nous ayons à notre disposition pour tester les hypothèses sur ce sujet est incomplet ou de qualité insuffisante pour pouvoir prétendre à une réponse solide (Figure 2).

F2.jpg

Figure 2 : Profil TGS-Nopec/Melrose RM208 (profil NW-SE dans le bassin profond passant par le forage GLP2, avec la position du forage GOLD. L’encadré vert est représenté sur le profil Nopec et sur le profil dessous de plus haute résolution issu de la campagne CALMAR (Lofi, 2002 ; Gorini, 2007) qui montre le détail de l’unité Dm (dépôt détritique) difficilement visibles sur le profil pétrolier

Le but du projet est donc : 1) d’affiner le traitement des données HR de la mission AMED, via un traitement adapté afin d’obtenir la meilleure image possible sous la base du sel. Seul pour l’instant, un traitement bord a été réalisé (fig. 3); 2) à partir de l’étude et interprétation des données sismiques, analyser la géometrie de remplissage et des surfaces d’incisions générées lors du déroulement de cette crise unique en Méditerranée et dans le monde.

F3.jpg

Figure 3 : Zoom sur le profil AMED1-HR015 (traitement bord) qui illustre bien le passage de la plate-forme externe à la pente au Messinien, qui était un des objectifs de la mission.

 

Demande budgétaire détaillée et justifiée :

2600 euros frais indemnisations stage M2 (demande GM-Ifremer)

Actualités
Candidature 2018-2019 05/04/2018