Une école de terrain au Maroc pour l’acquisition et la gestion de données dans le domaine marin et côtier

,

Cette école s’est déroulée du 1er au 5 octobre 2018 dans la lagune de Oualidia au Maroc.
Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet ScolaMAR (Innovative training for Smart coastal
management and sustainable Blue Growth) à l’occasion des actions de coopération du programme
Erasmus+ qui visent le renforcement des capacités des établissements d’enseignement supérieur de pays tiers (hors Union européenne).

Pour en savoir plus

BioTechAlg, naissance à l’UBO d’un laboratoire commun inédit dédié aux biotechnologies bleues

,

Le nouveau laboratoire public/privé BioTechAlg, voit le jour à l’UBO. Il a été inauguré le 26 octobre 2018 à l’IUEM. Ce nouveau laboratoire commun, labellisé par l’agence nationale de la recherche, est une première à l’UBO. Issu de la rencontre entre le laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR) et la société productrice de microalgues Greensea, avec le soutien de la SATT Ouest Valorisation, il a pour objectif d’identifier de nouvelles molécules issues des microalgues. Ces composés encore inconnus sont d’un intérêt stratégique majeur pour l’industrie cosmétique et agro-alimentaire : à terme, ils pourront par exemple remplacer des conservateurs chimiques posant de nombreux problèmes de santé publique.

Pour en savoir plus

 

Un nouveau dispositif expérimental à l’IUEM

,

DEXMES est un dispositif expérimental de quantification des matières en suspension. DEXMES est installé à l’IUEM depuis peu et est co-géré par Ifremer, le laboratoire Géosciences Rennes
de l’Observatoire des sciences de l’univers de Rennes (OSUR), le laboratoire Géosciences Océan (LGO) de l’IUEM et le Shom. Ce dispositif est ouvert à la communauté scientifique. Une manipulation du LGO est d’ailleurs prévue du 23 au 25 octobre.

Pour en savoir plus

Science et Société 2018 au master SML, encore une réussite !

, ,

La restitution de l’ U.E « Sciences et Société » a eu lieu le 13 Novembre, et c’est (encore) une réussite !

Pour le lancement de cette unité, les étudiants sont répartis en 10 équipes (toutes les disciplines des SML sont identifiées dans les équipes) suivants les sujets présentés par les doctorants. Deux mois d’exploration du sujet en équipe interdisciplinaires autonome encadrée par les doctorants s’en suivent. De nombreux objectifs pédagogiques sont associés à cette UE : l’exploration de controverses socio-scientifiques, la pédagogie par projet mais aussi la médiation scientifique pour les doctorants sur leur sujet de recherches. Ainsi, pour conclure cette réflexion, une journée de restitution sous forme d’ateliers d’1h30 est organisée. Elle est à destination des étudiants de M1 mais aussi des membres du jury qui sont enseignants, chercheurs, scientifique, responsable de communication, guide scientifique, etc. Cette journée est ouverte à tous les curieux de la pluridisciplinarité et de la médiation scientifique.