Marie VAGNER

Ecophysiologie et métabolisme des poissons marins

Chargée de recherche
CNRS

Affectation

Laboratoire LEMAR

Panorama

Contact

La réponse de l’écosystème au changement global est directement tributaire de la réponse des populations et donc de la réponse des organismes qui les constituent. Dans ce contexte, j’utilise une approche multi-échelle reliant différents niveaux d’intégration biologique pour comprendre la réponse des écosystèmes côtiers face au changement global. Je me concentre principalement à étudier la réponse des poissons côtiers à la diminution de la disponibilité en acides gras polyinsaturés à longue chaine (Highly Unsaturated Fatty acids HUFA n-3 ou oméga 3) dans le réseau trophique, combinée à l’augmentation de la température en zone côtière tempérée.

Mes activités de recherche consistent à:

  • Étudier les réponses individuelles des poissons à la variabilité de ces facteurs, à différents niveaux d’intégration (réponse moléculaire, cellulaire, tissulaire et individuelle) ;
  • Puis, grâce à des collaborations, à étudier les impacts de telles réponses sur le maintien des populations et sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers.

Participation aux projets de recherche