Archive d’étiquettes pour : formation

Journée portes ouvertes UBO 2022

, ,

L’IUEM participe à la journée portes ouvertes de L’UBO le samedi 5 mars 2022 de 9h à 17h.
Cet événement est l’occasion de découvrir les différentes formations de masters enseignées à l’Institut.

Les scientifiques qui seront présents sur un stand IUEM à l’UFR Sciences répondront aux questions des futurs étudiants potentiels sur les formations suivantes :

L’Institut n’aura pas de stand à  l’UFR Droit ni Lettres mais les intervenants des stands de licence pourront répondre aux interrogations sur les :

Les visiteurs pourront échanger sur les débouchés, les spécificités de chaque parcours, les unités de formation… avec les enseignants-chercheurs, ingénieurs, doctorants, étudiants présents.

Les intervenants se relaieront sur des créneaux de 2 heures pour répondre aux questions posées ainsi que pour partager leur passion pour le monde de la recherche marine.

Crédit photo

Cécile Nassalang / CNRS

Contacts

Cécile Nassalang / CNRS

Ayoub Barghaze / UBO

 

 

One Ocean Summit University

La ville de Brest a été choisie pour recevoir, du 9 au 11 février 2022, un sommet international dédié à la protection de l’océan : One Ocean Summit. Cet évènement, organisé dans le cadre de la présidence française de l’Union Européenne, sera l’occasion de forums et de travaux d’ateliers d’experts mondiaux du domaine et se clôturera par une rencontre de responsables politiques de haut rang. Les ateliers sont invités à produire des appels à l’action et le sommet prendra des engagements en vue de renforcer la gouvernance internationale de l’océan.

Sur demande d’Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur des pôles et des enjeux maritimes en charge de l’organisation du sommet, l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) prend l’initiative de mobiliser ses réseaux de coopération pour une contribution des jeunes chercheurs au One Ocean Summit.  Cette initiative est inscrite dans le programme officiel du sommet sous le nom de One Ocean Summit University. Elle s’articule autour de trois temps fort :

  • en amont, un vivier de jeunes chercheurs internationaux en sciences de la mer sera constitué et consulté sur les enjeux maritimes abordés au One Ocean Summit ;
  • les synthèses de ces travaux et des préconisations pourront être portées lors de l’événement de Brest ; puis en aval,
  • ce vivier de jeunes pourra poursuivre la dynamique comme groupe de réflexion.

Pour ce faire, un travail de compilation des différents contacts à la faveur de réseaux et projets en cours a déjà débuté. Début janvier, à la suite de sa constitution, ce groupe, sorte de convention de jeunes chercheurs internationaux (doctorants, post-doctorants), sera animé par l’équipe projet.

L’objectif est ici, par une démarche participative, de fédérer les expertises et dynamiques en présence afin de proposer un regard commun sur les enjeux de la recherche et de la formation à la recherche dans le contexte de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. Elle vise à produire des recommandations et à un appel à l’action (call for action).

Ces recommandations  seront  présentées dans les ateliers thématiques du One Ocean Summit par un panel d’ambassadeurs de ce groupe consultatif des jeunes chercheurs.

Sur la base de cette dynamique, le groupe des jeunes chercheurs pourrait poursuivre ce travail et prendre part à différentes initiatives et rendez-vous internationaux comme la Conférence Océan des Nations Unies qui se tiendra à Lisbonne du 27 juin au 1er juillet 2022.

 

Pour participer à l’aventure de l’Université du One Ocean Summit

  1. Consultez les thèmes des ateliers du One Ocean Summit et sélectionnez celui auquel vous souhaitez contribuer,
  2. Contactez l’équipe du projet et soyez prêt à participer,
  3. Rejoignez un groupe de jeunes chercheurs chez vous ou avec votre réseau international pour produire votre contribution au One Ocean Summit.

 

Équipe organisatrice

  • Yves-Marie Paulet, membre de l’European Marine Board, Vice-président mer de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), France
  • Denis Bailly, coordinateur de l’initiative Ocean University, Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), Université de Bretagne Occidentale (UBO), France
  • Romain Le Moal, chargé de projet One Ocean Summit University

Avec le soutien de

ISblue au Salon étudiant des masters 2020 à Paris

Samedi 25 Janvier 2020, la 16ème édition du salon des masters et mastères spécialisés (SAMS) organisé par Le Groupe Le Monde (Le Monde, L’Obs, Télérama, Courrier International), a vu défiler pas moins de 6000 étudiants souhaitant poursuivre leurs études après la licence ou compléter leur formation avec un cursus spécialisé.

ISblue (Interdisciplinary School for the blue planet) était présente afin d’apporter un éclairage sur les différentes disciplines et divers parcours relatifs aux sciences et technologies de la mer et du littoral qu’elle dispense dans les écoles d’ingénieurs (ENSTA Bretagne, ENIB, IMT Atlantique), à l’Ecole navale, et à l’IUEM avec le Master Sciences de la Mer et du Littoral (SML).

Les enseignants-chercheurs Guillaume Roullet, Claire Hellio, Jean-François Maguer ainsi qu’Hugo Guillou, étudiant en Master SML mention Physique Marine parcours Hydrodynamique navale, et Aurélie Mercier, étudiante en Master SML mention Chimie et Sciences du vivant (et membre de l’Association étudiante de l’IUEM “Sea Ti Zen“), ont répondu sans relâche à toutes les questions des visiteurs : recrutement, sélection, cours, programme, stage, vie étudiante, débouchés..

 

L’équipe ISblue a pris part à cette journée aux côtés d’une centaine d’établissements : grandes écoles de commerce et d’ingénieurs, instituts, universités… Plus de 3 000 programmes, toutes spécialités confondues, étaient présentés sur les stands par les différents organismes participants. Des conférences thématiques animées par des journalistes du Monde et un « espace coaching » avec des coachs disponibles sans rendez-vous proposaient également un soutien à l’orientation des étudiants.

Une édition 2020 emprunte d’échanges, de dialogues animés et de belles images présentant les visions, les établissements et la région Bretagne qui aura éveillé un intérêt, si ce n’est une vocation, pour l’océan et son rôle vital pour notre planète dans un contexte de changement climatique.

Crédit photos

Fanny Place / UBO

Conférence sur les risques côtiers à Rabat

Cette conférence s’est tenue les 23 et 24 avril 2019 à l’Université Mohammed V de Rabat dans le cadre du projet Erasmus+ (Capacity Building) ScolaMAR. Elle a impliqué près de 80 chercheurs, étudiants, experts et parties prenantes de la gestion intégrée des zones côtières. Le principal objectif était de donner un aperçu des divers facteurs de risques côtiers au Maroc et en Europe sans oublier leurs impacts sur la stabilité et la gestion durable des côtes. Catherine Meur Férec et Alain Hénaff du laboratoire LETG ont dans cette perspective fait une communication.

Suite à cela, les partenaires se sont réunis le 25 avril dans le cadre du comité de pilotage annuel du projet. ScolaMAR prenant fin en octobre 2019, cette réunion de consortium a permis de faire le bilan des activités menées au cours des trois dernières années et de discuter sur la suite qui sera donnée dans l’optique de la future mise en place du programme de Master au sein des 4 universités marocaines (Tanger, Rabat, El Jadida, Kénitra).

Le programme de formation, basé sur l’expérience de développement de formation en sciences de la mer des universités européennes partenaires (Brest, Cadix, Algarve, Venise), a été soumis pour accréditation en mars 2019 auprès du Ministère marocain de l’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Selon le retour du Ministère, le master intitulé « Sciences du Littoral : Approche Pluridisciplinaire » pourrait débuter à la rentrée 2020.

Crédit photo : Justine Roddier / UBO

Pour plus de renseignement sur le projet et l’organisation de cette formation visitez  ScolaMAR.

Archive d’étiquettes pour : formation

Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement

,

Master SML

Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement

Nous proposons une offre de formation aux métiers des géosciences et de l’environnement côtiers et marins en nous appuyant sur l’unité de recherche du Laboratoire Géosciences Océan basé à Plouzané (IUEM, UBO) et à Vannes (UBS), en collaboration étroite avec l’institut Géosciences Marines d’Ifremer.

Les compétences de ces deux unités s’étendent sur un large spectre de thématiques :  de la dynamique des littoraux à l’évolution du manteau terrestre en passant par la dynamique des rifts, des marges, des dorsales et de l’enregistrement sédimentaire, paléo-climatique et paléo-environnemental.  Les travaux proposent une approche pluridisciplinaire et multiproxy reposant sur les pôles instrumentaux : pôle spectrométrie océan-pôle instrumental en géophysique-pôle en sédimentologie/micropaléontologie/palynologie.

Les points forts de cette mention sont les nombreux terrains à terre et en mer réalisés tout le long de la formation, l’intervention de chercheurs de haut niveau des deux instituts, la possibilité de stages de recherche, entre autres possibilités, au sein de l’IUEM, d’Ifremer ou du SHOM.

Téléchargez la présentation complète de la formation et de son contexte scientifique et local.

Parcours

Géosciences Océan (GO)

Le Parcours Géosciences Océan est fortement adossé au laboratoire éponyme. Les diplômés de ce master pourront élaborer et concevoir des projets de recherche, assurer des activités d’expertise et de conseil au sein de structures publiques ou privées dans les domaines des géosciences et, en particulier, des géosciences marines. Ce master permet notamment la poursuite en doctorat dans le domaine des Géosciences marines et en particulier sur les thèmes suivants : marges, dorsales, rifts, ressources minérales, sédimentologie, paléo-environnements, paléo-climats, géochimie marine.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Ingénierie et Gestion des Ressources Côtières et Littorales (IGRECL)

Le parcours IGRECL a clairement pour vocation une insertion professionnelle non académique dans la gestion des ressources côtières et littorales auprès des PME du secteur d’activité, des collectivités territoriales, des grands groupes dont les travaux affectent ces environnements. Les étudiants auront à la fin de ce parcours des compétences pluridisciplinaires en gestion et exploitation des ressources minérales et biologiques avec appréhension des notions de risque et vulnérabilité. Ces compétences leur permettront de s’adapter, d’anticiper et de répondre aux stratégies d’aménagement des espaces côtiers en tenant compte du cadre juridique et socio-économique européen.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Logiciels pédagogiques

Les formations STU (Sciences de la Terre et de l’Univers) de l’UBO bénéficient depuis décembre 2018 d’un accès gratuit à la suite logicielle MOVE de la Société PETROLEUM EXPERTS, dans le cadre d’une convention signée entre le Département des Sciences de la Terre de l’UBO et cette Société. L’équivalent commercial de cette donation de suite logicielle MOVE se monte à 1.308.000,00 £.

Cette suite logicielle est la « boîte à outils » d’analyse et de modélisation en géologie structurale qui est la plus complète disponible. Elle fournit un environnement numérique complet pour rendre compte en 3 dimensions de propriétés et caractéristiques géologiques en réduisant les risques et les incertitudes des modèles géologiques. C’est une plateforme qui sert à l’intégration et l’interprétation de données géophysiques, la construction de coupes, la construction de modèles 3D, la restauration et la validation cinématiques, la modélisation géo-mécanique, la modélisation de fractures, la modélisation du rôle des failles et l’analyse des relations entre failles et contraintes tectoniques.

Le département des Sciences de la Terre et l’Université de Brest (UBO) remercient sincèrement la société ” PETROLEUM EXPERTS Limited” pour la donation qu’elle lui accorde pour l’usage gratuit de la suite de logiciels MOVE. Cet outil va nous permettre de former nos étudiants en Licence 3 (à l’UFR Sciences et Techniques du Bouguen) et en Master 1 et 2 (à l’IUEM, Institut Universitaire Européen de la Mer) à l’utilisation en salle de ce logiciel professionnel couramment utilisé dans les bureaux d’études, les cabinets de consultants et les grandes entreprises des Géosciences travaillant sur les réservoirs géologiques. Pour les doctorants, les bases de données dont ils disposent (le plus souvent, des données bathymétriques et des profils denses de sismique-réflexion) peuvent ainsi être significativement valorisées selon les objectifs de leurs travaux de thèse.

Pour en savoir plus :

Les formations en Sciences de la Terre de l’UBO bénéficient de la mise à disposition gratuite du Logiciel Kingdom Suite distribué par la société IHS Markit à travers le programme University Grant Program renouvelé chaque année depuis 2008.

Le logiciel Kingdom Suite est une référence mondiale incontournable pour l’interprétation sismique 2D et 3D et permet l’intégration de données géophysiques et géologiques offrant des utilisations très variées en recherches fondamentales et appliquées. Le logiciel est utilisé en salle à des fins d’enseignement en Master pour les parcours Géosciences Océan et Ingénierie et Gestion des Ressources Côtières et Littorales. Il est également utilisé lors des campagnes d’enseignement à la mer et pour les projets menés individuellement par les doctorants du Laboratoire Géosciences Océan.

Le département des Sciences de la Terre et l’Université de Brest (UBO) remercient sincèrement la société  IHS Markit pour l’agrément qu’elle leur accorde pour l’usage gratuit du logiciel Kingdom Suite.

Système d’Information Géographique Libre et Open Source

En savoir plus

Langage de programmation de calcul technique, logiciel payant, licence acquise au Laboratoire.

En savoir plus

Langage de programmation de calcul technique, logiciel libre de calcul numérique comparable à MATLAB.

En savoir plus

Contacts


Responsable de la mention :

Christine AUTHEMAYOU (Envoyer un email)

Parcours GO :

M1 : Aurélie PENAUD (Envoyer un email)

M2 : Christine AUTHEMAYOU (Envoyer un email)

Parcours IGRECL :

Evelyne GOUBERT (Envoyer un email)

Marine Sciences (Physique Marine)

,

Master SML

Marine Sciences (Physique Marine)

Cette mention internationale est co-accréditée par l’IUEM à l’UBO et par l’ENSTA Bretagne. Elle vise à donner aux étudiants la connaissance des propriétés physiques et dynamiques du milieu marin et des éléments d’ingénierie qui s’y rapportent (navires en particulier). Elle comporte 3 parcours : Physique de l’Océan et du Climat (POC), Géophysique Marine (GM) et Hydrodynamique Navale (HN). Ces 3 parcours ont un bloc commun en M1 : mécanique des fluides, des solides, mathématiques appliquées, analyse de données, modélisation numérique… Les spécialisations pour chaque parcours sont plus importantes en M2. La formation s’appuie sur des stages longs de recherche académique ou industrielle en fin de M2.

Cette mention permet l’accès à la formation doctorale dans le cadre de l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral, ainsi qu’aux emplois d’ingénieur d’étude dans de nombreuses entreprises régionales, nationales ou étrangères. Le contexte Brestois est en effet particulièrement développé pour les sciences et technologies marines.

Nous espérons qu’un nouveau parcours Sciences des Données Océaniques ouvre à la rentrée 2020 dans le cadre du parcours Physique Océan Climat. Suivre ce parcours puis faire un an de Géomatique Marine à l’ENSTA Bretagne (sous réserve d’admission sur dossier) ouvrira au diplôme de cette grande École d’Ingénieurs.

The Marine Physics/Marine Sciences program in cooperation with graduate engineering schools in Brest, is international and taught essentially in English (see the site for more information). 

The program focuses on the physics of the sea (POC specialty), of the Earth particularly under the sea (GM specialty) and of ships and naval structures (HN specialty). In M1 the common scientific basics (Fluid and solid mechanics, applied maths, numerical analysis) are taught. In M2, the specific knowledge of each specialty is taught. Projects and internships are essential in the program. Relation with research centres and with private companies are central to research training.

We hope that a new specialty Ocean Data Science will open in September 2019 in the context of the specialty Ocean Physics and Climate and as an independent specialty (still under Marine Physics/Marine Sciences) in September 2020.

Attending and validating this specialty and then validating the (one-year) specialty Marine Geomatics (provided the results of the M2 are good) would lead to obtaining the Engineering Degree of ENSTA Bretagne.

More precise information in English about our program and how to apply can be obtained by contacting Master.Marphys@univ-brest.fr

Parcours

Télécharger la fiche formation des 3 parcours

Physique de l’Océan et Climat

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS), le Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (LEMAR), toutes deux des laboratoires de recherche de l’IUEM, le département Hydrographie, Océanographie et Météorologie du SHOM, le laboratoire d’Hydrodynamique côtière du CEREMA. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études (impact de la circulation océanique, ou des événements extrêmes sur les structures en mer, sur l’érosion du littoral, sur l’écologie marine, sur l’exploitation des ressources marines, ou l’évolution des nappes de pollution).

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Géophysique Marine

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire Géosciences Océan (LGO) qui est une unité de recherche, et le département Géosciences Marines d’lfremer. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, recherche et développement dans les domaines des énergies marines, du offshore/pétrolier, des ressources minérales marines, et dans des bureaux d’études (transports sédimentaires, risques côtiers…).

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Hydrodynamique Navale

Le parcours s’appuie sur l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL, FRE, Brest) et l’Institut de Recherche de l’École Navale (IRENAV). Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études et centres d’essais, énergies marines, architecture et construction navale.

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Ocean data science

Télécharger le flyer

Contact


Responsable de la mention

Xavier CARTON
Envoyer un mail

Responsable du M1

Steven HERBETTE
Envoyer un mail

Responsables de M2

  • Parcours Géophysique marine

Cécile GRIGNÉ
Envoyer un mail

  • Parcours Hydrodynamique navale

Pierre-Michel GUILCHER
Envoyer un mail

  • Parcours Physique de l’océan et climat

Xavier CARTON
Envoyer un mail

Chimie et Sciences du Vivant

,

Master SML

Chimie et Sciences du Vivant

Au sein de l’IUEM, cette mention est adossée au Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR/UBO-CNRS-IRD-Ifremer) et au Laboratoire Géosciences Océan (LGO/UBO-CNRS-Ifremer-UBS). Les deux laboratoires réunis comptent une cinquantaine d’enseignants-chercheurs et de chercheurs susceptibles de participer aux enseignements et/ou de proposer des stages aux étudiants.

Ce master du domaine Sciences de la Mer et du Littoral prépare de jeunes scientifiques au doctorat avec une forte coloration en chimie marine et en chimie analytique. Il permet également aux diplômés de s’insérer dans un cursus d’écoles d’ingénieurs ou d’intégrer directement le milieu professionnel.

Les métiers visés suite à la formation sont divers : enseignant-chercheur de l’enseignement supérieur, chercheur dans les organismes de recherche, cadre supérieur en environnement, expert pour les services de l’état, chargé de mission auprès des collectivités territoriales…
Les environnements professionnels qui accueillent ces nouveaux diplômés sont les universités, les centres de recherche, les bureaux d’étude en chimie et/ou en environnement, les laboratoires d’analyses chimiques et de contrôle de qualité et les organismes de la fonction publique.

Course of study

Chimie de l’Environnement Marin

A la suite de ce parcours, le diplômé :

  • dispose d’une solide formation en chimie théorique et appliquée et maîtrise les concepts fondamentaux de la chimie marine
  • possède des connaissances spécifiques en biologie marine, en océanographie physique et en géosciences marines qui lui permettent d’aborder la pluralité des mécanismes qui gouvernent le fonctionnement des écosystèmes marins.
  • a la capacité à utiliser et interpréter les résultats issus de techniques d’analyse modernes (Spectrométrie de masse, ICP-MS, CPG, HPLC, spectroscopie, techniques électrochimiques)
  • est capable d’avoir une démarche scientifique autonome visant à répondre à une problématique environnementale (état d’un écosystème, prévision de son évolution) en mettant en œuvre les techniques d’échantillonnage sur le terrain, les protocoles expérimentaux en laboratoire et en interprétant les données obtenues.
  • a une capacité de synthèse des documents scientifiques écrits et oraux.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contacts


Droit des Activités Maritimes

,

Master SML

Droit des Activités Maritimes

Les enseignements dispensés dans le cadre du Master s’appuient sur l’activité de recherche du laboratoire AMURE dont les trois axes de recherche sont  :

  • Economie bleue
  • Appropriation et responsabilité
  • Socio-écosystème et territoire

La mention vise à former des juristes spécialisés en droit de la mer, du littoral et des activités maritimes.

Ces professionnels seront aptes à détecter, analyser et traiter les problèmes juridiques relatifs aux régimes des espaces maritimes ainsi qu’aux diverses activités du monde maritime (ports, transports, assurances, pêche…).

  • Secteurs d’activités : assurances, conseil juridique, étude et expertise juridiques, organismes professionnels et syndicaux, entreprises privées ou publiques du secteur maritime, organismes de prestations sociales maritimes, banque maritime, coopératives maritimes, administration territoriale ou nationale interne et communautaire (environnement, équipement et transport – mer –, pêche).
  • Types d’emplois : juriste d’entreprise, chargé  d’affaires, du contentieux, conseiller juridique, administrateur…

Parcours

Droit, mer et littoral

L’objectif est de former des professionnels qui peuvent se charger ou être chargés de détecter, analyser et traiter les problèmes juridiques relatifs aux divers domaines des activités maritimes et du droit de la mer. Ils sont en mesure d’établir les pièces des dossiers litigieux, en assurant le suivi des affaires contentieuses, en définissant, concevant et rédigeant les documents, actes juridiques et réglementations utiles.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contact


Gestion de l’environnement

,

Master SML

Gestion de l’environnement

La mention Gestion de l’environnement (EGEL) s’appuie sur les compétences développées dans trois unités de recherche de l’IUEM : le LETG  (géographie du littoral et de la mer), le LEMAR (biologie, chimie, écologie marine) et AMURE (Droit-économie).

Entre 2010 et 2014, 9% des étudiants ont poursuivi leurs études. 70% ont trouvé un emploi dans le domaine de l’environnement littoral. Exemple de postes : chef de projet (cartographe, généraliste de l’environnement), biologiste/ plongeur scientifique, chargé de projet ou de mission (environnement marin, pêche et conchyliculture, aires marines protégées, Natura 2000, schéma d’aménagement et de gestion de l’eau…).

Considérant la multiplication récente des textes liés à la gestion de la mer et du littoral (Grenelle de la Mer, Directive cadre Stratégie pour le milieu marin, Stratégie maritime française), les emplois tournés vers la mer devraient se développer dans les domaines de la planification de l’espace maritime et des énergies marines. Sur le littoral, les problématiques liées au changement climatique font appel à des compétences dans le domaine des risques côtiers.

Parcours

EGEL – Expertise et gestion de l’environnement littoral

EGEL est le parcours pluridisciplinaire du domaine SML. Le contenu pluridisciplinaire de l’enseignement associe cinq disciplines principales (géographie, biologie, chimie, droit et économie). Les intervenants du monde socioprofessionnel, locaux et nationaux, jouent un rôle majeur dans la formation EGEL, particulièrement en M2 où interviennent 70 % d’entre eux. Les enseignements intègrent 80 professionnels pour un total de près de 250 heures (dont 200 h en M2, soit 45% des enseignements). Une partie de ces interventions se fait sur le terrain, permettant ainsi aux étudiants une meilleure prise en compte des réalités.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contact


Masters SML

Masters SML

Sciences de la Mer et du Littoral

Actualités


Camp de terrain des étudiants en biologie/Écosystèmes marins

, , , ,
Les étudiants du master de Sciences biologiques marines (SBM), spécialité Écosystèmes Marins, se sont rendus du 19 au 24 avril à Brignogan-Plages pour participer à un camp de terrain dans le cadre de l’Unité d'enseignement Observatoire,…

Nautisme et Environnement : semaine croisée M1 EGEL et BPJEPS

, , ,
Du 23 au 26 mars 2021, les étudiants du Master 1 Expertise et Gestion de l'Environnement Littoral (EGEL) et ceux du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) se sont rencontrés autour de conférences-débats,…

Retour sur les unités d’enseignements transversales

,
Les unités d’enseignements (UE) transversales ont eu lieu cette année du mois de septembre à novembre. Les semaines passées ont fleuri aux quatre coins de l’Institut des affiches comme « La belle pêche », « OSS 118 Occupy Sea Space…

Travaux pratiques pour les M1 EGEL en presqu’île de Crozon.

,
Travaux pratiques de diagnostics environnementaux pour les M1 EGEL en presqu'île de Crozon.

Camps terrain pour les M1 !

, ,
Les étudiants de Master 1 de la mention STPE de Géosciences du SML pendant la traversée des Alpes ou nous abordons par des exemples de terrain, tous les témoins de l’histoire géologique qui mettent en évidence la naissance, l’évolution,…

Un domaine de formation unique en France

Le domaine Sciences de la Mer et du Littoral  est unique en France. Il regroupe 8 mentions qui abordent, chacune selon ses champs disciplinaires, différents aspects des Sciences de la Mer et du Littoral : Biotechnologies, Biologie, Gestion de l’environnement, Economie Appliquée, Droit des Activités Maritimes, Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement, Chimie et Sciences du Vivant, Physique Marine.

Ce domaine de formation est crucial pour la cohérence et la visibilité d’une offre thématique pluridisciplinaire exceptionnelle avec de forts enjeux économiques, sociétaux et une étroite synergie enseignement – recherche – entreprise.

Les masters adossés sur les laboratoires de recherche de l’IUEM et de ses partenaires (CNRS, IRD, Ifremer, SHOM, Cedre, CEREMA, ENSTA, IMT Atlantique, ENIB, Ecole Navale) offrent les meilleures conditions pédagogiques pour former de futurs professionnels experts dans leurs disciplines et capables d’établir des collaborations entre sciences de la nature (écologues, géochimistes, biologistes et géologues) et de la société (géographes, juristes, économistes).

Découvrez nos 8 mentions

Internationalisation


Le master SML privilégie l’interdisciplinarité autour des Sciences de la Mer mais aussi l’internationalisation par l’accueil d’étudiants internationaux, par du soutien à la mobilité entrante et sortante et des actions spécifiques.

Insertion Professionnelle


Le master SML met en œuvre des actions pour aider l’insertion professionnelle de ses étudiants.

Formation Continue


Le master SML offre le cadre de la formation continue « mer » de l’UBO à l’IUEM et propose un catalogue complet.

Informations pratiques

Comment postuler ?


La plupart des parcours utilisent le site de candidature E-candidat. Vous pouvez d’ores et déjà y créer votre profil candidat. Les dossiers de candidature seront disponibles dans le courant du mois d’avril, selon un calendrier propre à chaque parcours.

Retrait du diplôme


Vous avez été étudiant(e) à l’IUEM, vous êtes diplômé(e) mais n’avez jamais retiré votre diplôme ? Pas de problème, il suffit de remplir ce formulaire et vous pourrez le retirer à votre convenance.

Transfert de dossier


Pour demander le transfert de votre dossier vers une autre université, suivez ce lien.

Votre demande sera traitée dans les meilleurs délais possibles.

Journée portes ouvertes UBO 2022

, ,

L’IUEM participe à la journée portes ouvertes de L’UBO le samedi 5 mars 2022 de 9h à 17h.
Cet événement est l’occasion de découvrir les différentes formations de masters enseignées à l’Institut.

Les scientifiques qui seront présents sur un stand IUEM à l’UFR Sciences répondront aux questions des futurs étudiants potentiels sur les formations suivantes :

L’Institut n’aura pas de stand à  l’UFR Droit ni Lettres mais les intervenants des stands de licence pourront répondre aux interrogations sur les :

Les visiteurs pourront échanger sur les débouchés, les spécificités de chaque parcours, les unités de formation… avec les enseignants-chercheurs, ingénieurs, doctorants, étudiants présents.

Les intervenants se relaieront sur des créneaux de 2 heures pour répondre aux questions posées ainsi que pour partager leur passion pour le monde de la recherche marine.

Crédit photo

Cécile Nassalang / CNRS

Contacts

Cécile Nassalang / CNRS

Ayoub Barghaze / UBO

 

 

One Ocean Summit University

La ville de Brest a été choisie pour recevoir, du 9 au 11 février 2022, un sommet international dédié à la protection de l’océan : One Ocean Summit. Cet évènement, organisé dans le cadre de la présidence française de l’Union Européenne, sera l’occasion de forums et de travaux d’ateliers d’experts mondiaux du domaine et se clôturera par une rencontre de responsables politiques de haut rang. Les ateliers sont invités à produire des appels à l’action et le sommet prendra des engagements en vue de renforcer la gouvernance internationale de l’océan.

Sur demande d’Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur des pôles et des enjeux maritimes en charge de l’organisation du sommet, l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) prend l’initiative de mobiliser ses réseaux de coopération pour une contribution des jeunes chercheurs au One Ocean Summit.  Cette initiative est inscrite dans le programme officiel du sommet sous le nom de One Ocean Summit University. Elle s’articule autour de trois temps fort :

  • en amont, un vivier de jeunes chercheurs internationaux en sciences de la mer sera constitué et consulté sur les enjeux maritimes abordés au One Ocean Summit ;
  • les synthèses de ces travaux et des préconisations pourront être portées lors de l’événement de Brest ; puis en aval,
  • ce vivier de jeunes pourra poursuivre la dynamique comme groupe de réflexion.

Pour ce faire, un travail de compilation des différents contacts à la faveur de réseaux et projets en cours a déjà débuté. Début janvier, à la suite de sa constitution, ce groupe, sorte de convention de jeunes chercheurs internationaux (doctorants, post-doctorants), sera animé par l’équipe projet.

L’objectif est ici, par une démarche participative, de fédérer les expertises et dynamiques en présence afin de proposer un regard commun sur les enjeux de la recherche et de la formation à la recherche dans le contexte de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. Elle vise à produire des recommandations et à un appel à l’action (call for action).

Ces recommandations  seront  présentées dans les ateliers thématiques du One Ocean Summit par un panel d’ambassadeurs de ce groupe consultatif des jeunes chercheurs.

Sur la base de cette dynamique, le groupe des jeunes chercheurs pourrait poursuivre ce travail et prendre part à différentes initiatives et rendez-vous internationaux comme la Conférence Océan des Nations Unies qui se tiendra à Lisbonne du 27 juin au 1er juillet 2022.

 

Pour participer à l’aventure de l’Université du One Ocean Summit

  1. Consultez les thèmes des ateliers du One Ocean Summit et sélectionnez celui auquel vous souhaitez contribuer,
  2. Contactez l’équipe du projet et soyez prêt à participer,
  3. Rejoignez un groupe de jeunes chercheurs chez vous ou avec votre réseau international pour produire votre contribution au One Ocean Summit.

 

Équipe organisatrice

  • Yves-Marie Paulet, membre de l’European Marine Board, Vice-président mer de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), France
  • Denis Bailly, coordinateur de l’initiative Ocean University, Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), Université de Bretagne Occidentale (UBO), France
  • Romain Le Moal, chargé de projet One Ocean Summit University

Avec le soutien de

ISblue au Salon étudiant des masters 2020 à Paris

Samedi 25 Janvier 2020, la 16ème édition du salon des masters et mastères spécialisés (SAMS) organisé par Le Groupe Le Monde (Le Monde, L’Obs, Télérama, Courrier International), a vu défiler pas moins de 6000 étudiants souhaitant poursuivre leurs études après la licence ou compléter leur formation avec un cursus spécialisé.

ISblue (Interdisciplinary School for the blue planet) était présente afin d’apporter un éclairage sur les différentes disciplines et divers parcours relatifs aux sciences et technologies de la mer et du littoral qu’elle dispense dans les écoles d’ingénieurs (ENSTA Bretagne, ENIB, IMT Atlantique), à l’Ecole navale, et à l’IUEM avec le Master Sciences de la Mer et du Littoral (SML).

Les enseignants-chercheurs Guillaume Roullet, Claire Hellio, Jean-François Maguer ainsi qu’Hugo Guillou, étudiant en Master SML mention Physique Marine parcours Hydrodynamique navale, et Aurélie Mercier, étudiante en Master SML mention Chimie et Sciences du vivant (et membre de l’Association étudiante de l’IUEM “Sea Ti Zen“), ont répondu sans relâche à toutes les questions des visiteurs : recrutement, sélection, cours, programme, stage, vie étudiante, débouchés..

 

L’équipe ISblue a pris part à cette journée aux côtés d’une centaine d’établissements : grandes écoles de commerce et d’ingénieurs, instituts, universités… Plus de 3 000 programmes, toutes spécialités confondues, étaient présentés sur les stands par les différents organismes participants. Des conférences thématiques animées par des journalistes du Monde et un « espace coaching » avec des coachs disponibles sans rendez-vous proposaient également un soutien à l’orientation des étudiants.

Une édition 2020 emprunte d’échanges, de dialogues animés et de belles images présentant les visions, les établissements et la région Bretagne qui aura éveillé un intérêt, si ce n’est une vocation, pour l’océan et son rôle vital pour notre planète dans un contexte de changement climatique.

Crédit photos

Fanny Place / UBO

Conférence sur les risques côtiers à Rabat

Cette conférence s’est tenue les 23 et 24 avril 2019 à l’Université Mohammed V de Rabat dans le cadre du projet Erasmus+ (Capacity Building) ScolaMAR. Elle a impliqué près de 80 chercheurs, étudiants, experts et parties prenantes de la gestion intégrée des zones côtières. Le principal objectif était de donner un aperçu des divers facteurs de risques côtiers au Maroc et en Europe sans oublier leurs impacts sur la stabilité et la gestion durable des côtes. Catherine Meur Férec et Alain Hénaff du laboratoire LETG ont dans cette perspective fait une communication.

Suite à cela, les partenaires se sont réunis le 25 avril dans le cadre du comité de pilotage annuel du projet. ScolaMAR prenant fin en octobre 2019, cette réunion de consortium a permis de faire le bilan des activités menées au cours des trois dernières années et de discuter sur la suite qui sera donnée dans l’optique de la future mise en place du programme de Master au sein des 4 universités marocaines (Tanger, Rabat, El Jadida, Kénitra).

Le programme de formation, basé sur l’expérience de développement de formation en sciences de la mer des universités européennes partenaires (Brest, Cadix, Algarve, Venise), a été soumis pour accréditation en mars 2019 auprès du Ministère marocain de l’Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Selon le retour du Ministère, le master intitulé « Sciences du Littoral : Approche Pluridisciplinaire » pourrait débuter à la rentrée 2020.

Crédit photo : Justine Roddier / UBO

Pour plus de renseignement sur le projet et l’organisation de cette formation visitez  ScolaMAR.

Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement

,

Master SML

Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement

Nous proposons une offre de formation aux métiers des géosciences et de l’environnement côtiers et marins en nous appuyant sur l’unité de recherche du Laboratoire Géosciences Océan basé à Plouzané (IUEM, UBO) et à Vannes (UBS), en collaboration étroite avec l’institut Géosciences Marines d’Ifremer.

Les compétences de ces deux unités s’étendent sur un large spectre de thématiques :  de la dynamique des littoraux à l’évolution du manteau terrestre en passant par la dynamique des rifts, des marges, des dorsales et de l’enregistrement sédimentaire, paléo-climatique et paléo-environnemental.  Les travaux proposent une approche pluridisciplinaire et multiproxy reposant sur les pôles instrumentaux : pôle spectrométrie océan-pôle instrumental en géophysique-pôle en sédimentologie/micropaléontologie/palynologie.

Les points forts de cette mention sont les nombreux terrains à terre et en mer réalisés tout le long de la formation, l’intervention de chercheurs de haut niveau des deux instituts, la possibilité de stages de recherche, entre autres possibilités, au sein de l’IUEM, d’Ifremer ou du SHOM.

Téléchargez la présentation complète de la formation et de son contexte scientifique et local.

Parcours

Géosciences Océan (GO)

Le Parcours Géosciences Océan est fortement adossé au laboratoire éponyme. Les diplômés de ce master pourront élaborer et concevoir des projets de recherche, assurer des activités d’expertise et de conseil au sein de structures publiques ou privées dans les domaines des géosciences et, en particulier, des géosciences marines. Ce master permet notamment la poursuite en doctorat dans le domaine des Géosciences marines et en particulier sur les thèmes suivants : marges, dorsales, rifts, ressources minérales, sédimentologie, paléo-environnements, paléo-climats, géochimie marine.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Ingénierie et Gestion des Ressources Côtières et Littorales (IGRECL)

Le parcours IGRECL a clairement pour vocation une insertion professionnelle non académique dans la gestion des ressources côtières et littorales auprès des PME du secteur d’activité, des collectivités territoriales, des grands groupes dont les travaux affectent ces environnements. Les étudiants auront à la fin de ce parcours des compétences pluridisciplinaires en gestion et exploitation des ressources minérales et biologiques avec appréhension des notions de risque et vulnérabilité. Ces compétences leur permettront de s’adapter, d’anticiper et de répondre aux stratégies d’aménagement des espaces côtiers en tenant compte du cadre juridique et socio-économique européen.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Logiciels pédagogiques

Les formations STU (Sciences de la Terre et de l’Univers) de l’UBO bénéficient depuis décembre 2018 d’un accès gratuit à la suite logicielle MOVE de la Société PETROLEUM EXPERTS, dans le cadre d’une convention signée entre le Département des Sciences de la Terre de l’UBO et cette Société. L’équivalent commercial de cette donation de suite logicielle MOVE se monte à 1.308.000,00 £.

Cette suite logicielle est la « boîte à outils » d’analyse et de modélisation en géologie structurale qui est la plus complète disponible. Elle fournit un environnement numérique complet pour rendre compte en 3 dimensions de propriétés et caractéristiques géologiques en réduisant les risques et les incertitudes des modèles géologiques. C’est une plateforme qui sert à l’intégration et l’interprétation de données géophysiques, la construction de coupes, la construction de modèles 3D, la restauration et la validation cinématiques, la modélisation géo-mécanique, la modélisation de fractures, la modélisation du rôle des failles et l’analyse des relations entre failles et contraintes tectoniques.

Le département des Sciences de la Terre et l’Université de Brest (UBO) remercient sincèrement la société ” PETROLEUM EXPERTS Limited” pour la donation qu’elle lui accorde pour l’usage gratuit de la suite de logiciels MOVE. Cet outil va nous permettre de former nos étudiants en Licence 3 (à l’UFR Sciences et Techniques du Bouguen) et en Master 1 et 2 (à l’IUEM, Institut Universitaire Européen de la Mer) à l’utilisation en salle de ce logiciel professionnel couramment utilisé dans les bureaux d’études, les cabinets de consultants et les grandes entreprises des Géosciences travaillant sur les réservoirs géologiques. Pour les doctorants, les bases de données dont ils disposent (le plus souvent, des données bathymétriques et des profils denses de sismique-réflexion) peuvent ainsi être significativement valorisées selon les objectifs de leurs travaux de thèse.

Pour en savoir plus :

Les formations en Sciences de la Terre de l’UBO bénéficient de la mise à disposition gratuite du Logiciel Kingdom Suite distribué par la société IHS Markit à travers le programme University Grant Program renouvelé chaque année depuis 2008.

Le logiciel Kingdom Suite est une référence mondiale incontournable pour l’interprétation sismique 2D et 3D et permet l’intégration de données géophysiques et géologiques offrant des utilisations très variées en recherches fondamentales et appliquées. Le logiciel est utilisé en salle à des fins d’enseignement en Master pour les parcours Géosciences Océan et Ingénierie et Gestion des Ressources Côtières et Littorales. Il est également utilisé lors des campagnes d’enseignement à la mer et pour les projets menés individuellement par les doctorants du Laboratoire Géosciences Océan.

Le département des Sciences de la Terre et l’Université de Brest (UBO) remercient sincèrement la société  IHS Markit pour l’agrément qu’elle leur accorde pour l’usage gratuit du logiciel Kingdom Suite.

Système d’Information Géographique Libre et Open Source

En savoir plus

Langage de programmation de calcul technique, logiciel payant, licence acquise au Laboratoire.

En savoir plus

Langage de programmation de calcul technique, logiciel libre de calcul numérique comparable à MATLAB.

En savoir plus

Contacts


Responsable de la mention :

Christine AUTHEMAYOU (Envoyer un email)

Parcours GO :

M1 : Aurélie PENAUD (Envoyer un email)

M2 : Christine AUTHEMAYOU (Envoyer un email)

Parcours IGRECL :

Evelyne GOUBERT (Envoyer un email)

Marine Sciences (Physique Marine)

,

Master SML

Marine Sciences (Physique Marine)

Cette mention internationale est co-accréditée par l’IUEM à l’UBO et par l’ENSTA Bretagne. Elle vise à donner aux étudiants la connaissance des propriétés physiques et dynamiques du milieu marin et des éléments d’ingénierie qui s’y rapportent (navires en particulier). Elle comporte 3 parcours : Physique de l’Océan et du Climat (POC), Géophysique Marine (GM) et Hydrodynamique Navale (HN). Ces 3 parcours ont un bloc commun en M1 : mécanique des fluides, des solides, mathématiques appliquées, analyse de données, modélisation numérique… Les spécialisations pour chaque parcours sont plus importantes en M2. La formation s’appuie sur des stages longs de recherche académique ou industrielle en fin de M2.

Cette mention permet l’accès à la formation doctorale dans le cadre de l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral, ainsi qu’aux emplois d’ingénieur d’étude dans de nombreuses entreprises régionales, nationales ou étrangères. Le contexte Brestois est en effet particulièrement développé pour les sciences et technologies marines.

Nous espérons qu’un nouveau parcours Sciences des Données Océaniques ouvre à la rentrée 2020 dans le cadre du parcours Physique Océan Climat. Suivre ce parcours puis faire un an de Géomatique Marine à l’ENSTA Bretagne (sous réserve d’admission sur dossier) ouvrira au diplôme de cette grande École d’Ingénieurs.

The Marine Physics/Marine Sciences program in cooperation with graduate engineering schools in Brest, is international and taught essentially in English (see the site for more information). 

The program focuses on the physics of the sea (POC specialty), of the Earth particularly under the sea (GM specialty) and of ships and naval structures (HN specialty). In M1 the common scientific basics (Fluid and solid mechanics, applied maths, numerical analysis) are taught. In M2, the specific knowledge of each specialty is taught. Projects and internships are essential in the program. Relation with research centres and with private companies are central to research training.

We hope that a new specialty Ocean Data Science will open in September 2019 in the context of the specialty Ocean Physics and Climate and as an independent specialty (still under Marine Physics/Marine Sciences) in September 2020.

Attending and validating this specialty and then validating the (one-year) specialty Marine Geomatics (provided the results of the M2 are good) would lead to obtaining the Engineering Degree of ENSTA Bretagne.

More precise information in English about our program and how to apply can be obtained by contacting Master.Marphys@univ-brest.fr

Parcours

Télécharger la fiche formation des 3 parcours

Physique de l’Océan et Climat

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS), le Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (LEMAR), toutes deux des laboratoires de recherche de l’IUEM, le département Hydrographie, Océanographie et Météorologie du SHOM, le laboratoire d’Hydrodynamique côtière du CEREMA. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études (impact de la circulation océanique, ou des événements extrêmes sur les structures en mer, sur l’érosion du littoral, sur l’écologie marine, sur l’exploitation des ressources marines, ou l’évolution des nappes de pollution).

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Géophysique Marine

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire Géosciences Océan (LGO) qui est une unité de recherche, et le département Géosciences Marines d’lfremer. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, recherche et développement dans les domaines des énergies marines, du offshore/pétrolier, des ressources minérales marines, et dans des bureaux d’études (transports sédimentaires, risques côtiers…).

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Hydrodynamique Navale

Le parcours s’appuie sur l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL, FRE, Brest) et l’Institut de Recherche de l’École Navale (IRENAV). Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études et centres d’essais, énergies marines, architecture et construction navale.

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Ocean data science

Télécharger le flyer

Contact


Responsable de la mention

Xavier CARTON
Envoyer un mail

Responsable du M1

Steven HERBETTE
Envoyer un mail

Responsables de M2

  • Parcours Géophysique marine

Cécile GRIGNÉ
Envoyer un mail

  • Parcours Hydrodynamique navale

Pierre-Michel GUILCHER
Envoyer un mail

  • Parcours Physique de l’océan et climat

Xavier CARTON
Envoyer un mail

Chimie et Sciences du Vivant

,

Master SML

Chimie et Sciences du Vivant

Au sein de l’IUEM, cette mention est adossée au Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR/UBO-CNRS-IRD-Ifremer) et au Laboratoire Géosciences Océan (LGO/UBO-CNRS-Ifremer-UBS). Les deux laboratoires réunis comptent une cinquantaine d’enseignants-chercheurs et de chercheurs susceptibles de participer aux enseignements et/ou de proposer des stages aux étudiants.

Ce master du domaine Sciences de la Mer et du Littoral prépare de jeunes scientifiques au doctorat avec une forte coloration en chimie marine et en chimie analytique. Il permet également aux diplômés de s’insérer dans un cursus d’écoles d’ingénieurs ou d’intégrer directement le milieu professionnel.

Les métiers visés suite à la formation sont divers : enseignant-chercheur de l’enseignement supérieur, chercheur dans les organismes de recherche, cadre supérieur en environnement, expert pour les services de l’état, chargé de mission auprès des collectivités territoriales…
Les environnements professionnels qui accueillent ces nouveaux diplômés sont les universités, les centres de recherche, les bureaux d’étude en chimie et/ou en environnement, les laboratoires d’analyses chimiques et de contrôle de qualité et les organismes de la fonction publique.

Course of study

Chimie de l’Environnement Marin

A la suite de ce parcours, le diplômé :

  • dispose d’une solide formation en chimie théorique et appliquée et maîtrise les concepts fondamentaux de la chimie marine
  • possède des connaissances spécifiques en biologie marine, en océanographie physique et en géosciences marines qui lui permettent d’aborder la pluralité des mécanismes qui gouvernent le fonctionnement des écosystèmes marins.
  • a la capacité à utiliser et interpréter les résultats issus de techniques d’analyse modernes (Spectrométrie de masse, ICP-MS, CPG, HPLC, spectroscopie, techniques électrochimiques)
  • est capable d’avoir une démarche scientifique autonome visant à répondre à une problématique environnementale (état d’un écosystème, prévision de son évolution) en mettant en œuvre les techniques d’échantillonnage sur le terrain, les protocoles expérimentaux en laboratoire et en interprétant les données obtenues.
  • a une capacité de synthèse des documents scientifiques écrits et oraux.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contacts


Droit des Activités Maritimes

,

Master SML

Droit des Activités Maritimes

Les enseignements dispensés dans le cadre du Master s’appuient sur l’activité de recherche du laboratoire AMURE dont les trois axes de recherche sont  :

  • Economie bleue
  • Appropriation et responsabilité
  • Socio-écosystème et territoire

La mention vise à former des juristes spécialisés en droit de la mer, du littoral et des activités maritimes.

Ces professionnels seront aptes à détecter, analyser et traiter les problèmes juridiques relatifs aux régimes des espaces maritimes ainsi qu’aux diverses activités du monde maritime (ports, transports, assurances, pêche…).

  • Secteurs d’activités : assurances, conseil juridique, étude et expertise juridiques, organismes professionnels et syndicaux, entreprises privées ou publiques du secteur maritime, organismes de prestations sociales maritimes, banque maritime, coopératives maritimes, administration territoriale ou nationale interne et communautaire (environnement, équipement et transport – mer –, pêche).
  • Types d’emplois : juriste d’entreprise, chargé  d’affaires, du contentieux, conseiller juridique, administrateur…

Parcours

Droit, mer et littoral

L’objectif est de former des professionnels qui peuvent se charger ou être chargés de détecter, analyser et traiter les problèmes juridiques relatifs aux divers domaines des activités maritimes et du droit de la mer. Ils sont en mesure d’établir les pièces des dossiers litigieux, en assurant le suivi des affaires contentieuses, en définissant, concevant et rédigeant les documents, actes juridiques et réglementations utiles.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contact


Gestion de l’environnement

,

Master SML

Gestion de l’environnement

La mention Gestion de l’environnement (EGEL) s’appuie sur les compétences développées dans trois unités de recherche de l’IUEM : le LETG  (géographie du littoral et de la mer), le LEMAR (biologie, chimie, écologie marine) et AMURE (Droit-économie).

Entre 2010 et 2014, 9% des étudiants ont poursuivi leurs études. 70% ont trouvé un emploi dans le domaine de l’environnement littoral. Exemple de postes : chef de projet (cartographe, généraliste de l’environnement), biologiste/ plongeur scientifique, chargé de projet ou de mission (environnement marin, pêche et conchyliculture, aires marines protégées, Natura 2000, schéma d’aménagement et de gestion de l’eau…).

Considérant la multiplication récente des textes liés à la gestion de la mer et du littoral (Grenelle de la Mer, Directive cadre Stratégie pour le milieu marin, Stratégie maritime française), les emplois tournés vers la mer devraient se développer dans les domaines de la planification de l’espace maritime et des énergies marines. Sur le littoral, les problématiques liées au changement climatique font appel à des compétences dans le domaine des risques côtiers.

Parcours

EGEL – Expertise et gestion de l’environnement littoral

EGEL est le parcours pluridisciplinaire du domaine SML. Le contenu pluridisciplinaire de l’enseignement associe cinq disciplines principales (géographie, biologie, chimie, droit et économie). Les intervenants du monde socioprofessionnel, locaux et nationaux, jouent un rôle majeur dans la formation EGEL, particulièrement en M2 où interviennent 70 % d’entre eux. Les enseignements intègrent 80 professionnels pour un total de près de 250 heures (dont 200 h en M2, soit 45% des enseignements). Une partie de ces interventions se fait sur le terrain, permettant ainsi aux étudiants une meilleure prise en compte des réalités.

Télécharger la fiche formation

Voir la fiche formation sur le catalogue officiel de l’UBO

Contact


Masters SML

Masters SML

Sciences de la Mer et du Littoral

Actualités


Camp de terrain des étudiants en biologie/Écosystèmes marins

, , , ,
Les étudiants du master de Sciences biologiques marines (SBM), spécialité Écosystèmes Marins, se sont rendus du 19 au 24 avril à Brignogan-Plages pour participer à un camp de terrain dans le cadre de l’Unité d'enseignement Observatoire,…

Nautisme et Environnement : semaine croisée M1 EGEL et BPJEPS

, , ,
Du 23 au 26 mars 2021, les étudiants du Master 1 Expertise et Gestion de l'Environnement Littoral (EGEL) et ceux du Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) se sont rencontrés autour de conférences-débats,…

Retour sur les unités d’enseignements transversales

,
Les unités d’enseignements (UE) transversales ont eu lieu cette année du mois de septembre à novembre. Les semaines passées ont fleuri aux quatre coins de l’Institut des affiches comme « La belle pêche », « OSS 118 Occupy Sea Space…

Travaux pratiques pour les M1 EGEL en presqu’île de Crozon.

,
Travaux pratiques de diagnostics environnementaux pour les M1 EGEL en presqu'île de Crozon.

Camps terrain pour les M1 !

, ,
Les étudiants de Master 1 de la mention STPE de Géosciences du SML pendant la traversée des Alpes ou nous abordons par des exemples de terrain, tous les témoins de l’histoire géologique qui mettent en évidence la naissance, l’évolution,…

Un domaine de formation unique en France

Le domaine Sciences de la Mer et du Littoral  est unique en France. Il regroupe 8 mentions qui abordent, chacune selon ses champs disciplinaires, différents aspects des Sciences de la Mer et du Littoral : Biotechnologies, Biologie, Gestion de l’environnement, Economie Appliquée, Droit des Activités Maritimes, Sciences de la Terre, des Planètes et de l’Environnement, Chimie et Sciences du Vivant, Physique Marine.

Ce domaine de formation est crucial pour la cohérence et la visibilité d’une offre thématique pluridisciplinaire exceptionnelle avec de forts enjeux économiques, sociétaux et une étroite synergie enseignement – recherche – entreprise.

Les masters adossés sur les laboratoires de recherche de l’IUEM et de ses partenaires (CNRS, IRD, Ifremer, SHOM, Cedre, CEREMA, ENSTA, IMT Atlantique, ENIB, Ecole Navale) offrent les meilleures conditions pédagogiques pour former de futurs professionnels experts dans leurs disciplines et capables d’établir des collaborations entre sciences de la nature (écologues, géochimistes, biologistes et géologues) et de la société (géographes, juristes, économistes).

Découvrez nos 8 mentions

Internationalisation


Le master SML privilégie l’interdisciplinarité autour des Sciences de la Mer mais aussi l’internationalisation par l’accueil d’étudiants internationaux, par du soutien à la mobilité entrante et sortante et des actions spécifiques.

Insertion Professionnelle


Le master SML met en œuvre des actions pour aider l’insertion professionnelle de ses étudiants.

Formation Continue


Le master SML offre le cadre de la formation continue « mer » de l’UBO à l’IUEM et propose un catalogue complet.

Informations pratiques

Comment postuler ?


La plupart des parcours utilisent le site de candidature E-candidat. Vous pouvez d’ores et déjà y créer votre profil candidat. Les dossiers de candidature seront disponibles dans le courant du mois d’avril, selon un calendrier propre à chaque parcours.

Retrait du diplôme


Vous avez été étudiant(e) à l’IUEM, vous êtes diplômé(e) mais n’avez jamais retiré votre diplôme ? Pas de problème, il suffit de remplir ce formulaire et vous pourrez le retirer à votre convenance.

Transfert de dossier


Pour demander le transfert de votre dossier vers une autre université, suivez ce lien.

Votre demande sera traitée dans les meilleurs délais possibles.