Motion adoptée par les personnels du LEMAR

Les personnels CNRS/Ifremer/IRD/UBO du Laboratoire des sciences de l’environnement marin (LEMAR) soutiennent les initiatives qui se mettent en place au niveau mondial comme en France pour faire face à l’urgence planétaire (climat, biodiversité, environnement).

Nous demandons aux dirigeants politiques de tous bords d’unir leurs efforts pour mettre en œuvre des actions visant à abandonner la primauté des intérêts à court terme qui prévalent dans nos sociétés thermo-industrielles et qui conduisent à l’épuisement de nos ressources naturelles.

En particulier :

  • Nous soutenons les initiatives de la jeunesse mondiale pour faire de la journée du 15 mars 2019 une mobilisation d’envergure.
  • Nous appelons à participer à la marche mondiale pour le climat le 16 mars 2019.
  • Nous souscrivons aux différents appels des scientifiques (Appel de 300 chercheurs européens dans le quotidien Le Soir, Scientists warning de l’Alliance of World Scientists, tribune de 700 scientifiques français dans Libération, rapport du GIEC, etc.)* exigeant de la part des dirigeants politiques des actions concrètes et immédiates pour la protection de l’environnement.
  • Nous nous engageons à agir au quotidien pour réduire l’impact climatique et environnemental lié à nos activités de recherche.
  • Nous demandons instamment à nos institutions de tutelle (CNRS, Ifremer, IRD et UBO) de favoriser et d’accompagner nos démarches écoresponsables, et de s’engager publiquement et officiellement à prendre des mesures concrètes à la hauteur de l’urgence planétaire.

Faisons de 2019 l’année de la transition écologique !

Plouzané, le 12 mars 2019


*Appel de 300 chercheurs belges, français et suisses le 20 février 2019 : https://plus.lesoir.be/207972/article/2019-02-20/

Scientists warning de l’Alliance of World Scientists : http://www.scientistswarning.org/scientists-warning-news/

Appel de 700 scientifiques français le 8 septembre 2018 : https://www.liberation.fr/planete/2018/09/07/rechauffement-climatique-nous-en-appelons-aux-decideurs-politiques_1677176

Rapport du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) publié le 8 octobre 2018 : https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/07/le-giec-appelle-a-des-transformations-sans-precedent-pour-limiter-le-rechauffement-climatique_a_23553769/

 

 

 

Paddle Brazil workshop | compte rendu et vidéo

Cet atelier a été  organisé par le projet H2020-MSCA-RISE PADDLE avec l’aide et le soutien de :

–              “A estratégia brasileira de gestao sustentavel dos recursos marinhos vivos et nao vivos” (UnB, UFC e UPM – CAPES)

–              Laboratoire Mixte International Tapioca (IRD, UFPE, UFRPE)

–              Bacharelado em Oceanografia da UFPE – 10 anos

–              Wageningen University

–              Faculdade de Ciências da Universidade de Lisboa

 

Cet atelier scientifique sur une approche comparée de la planification spatiale marine (PSM) entre l’Union Européenne et le Brésil s’est tenu à Recife (UFPE). Il a rassemblé 65 participants (30 européens et 35 brésiliens). L’intérêt de ce workshop pour les partenaires locaux a été souligné par la participation de nombreuses administrations (Ministère de l’environnement fédéral, Ministère de l’environnement du Pernambuco, Commission interministérielle pour les ressources de la mer) ; plusieurs universités brésiliennes étaient également représentées (Univ Brasilia, UPM-Sao Paulo, UFPE, UFRPE, Univ. Cearra).

 

L’introduction générale a permis de poser le cadre conceptuel du workshop qui s’interrogeait sur les différentes perspectives en termes de gouvernance en mer. Des zones de pêches aux réserves de surf, en passant par les aires marines protégées et la législation encadrant l’exploitation pétrolière, une série de présentations a dressé un panorama des zones existant au Brésil… Une première étape vers les prémices de la PSM au Brésil, ont été présentés le lendemain. Mais auparavant, un détour en Europe a été permis par les partenaires européens du projet, qui ont présenté la PSM au Portugal, en France et en Mer du Nord, encadrée par la politique maritime intégrée de l’Union Européenne. Ce workshop a été clôturé par la présentation des interconnexions qui existent à travers l’Atlantique tropical, entre le Cap Vert, le Sénégal et le Brésil.

 

21 des participants ont ensuite participé à un atelier d’écriture au CEPENE (UFPE).

Le CNRS fête ses 80 ans

Le 19 Octobre 2019, le CNRS soufflera ses 80 bougies. Pour l’occasion des évènements ponctueront le calendrier un peu partout en France. Un très beau site web a également été mis en ligne pour faire le point sur 80 ans d’histoire et de découvertes.

L’IRD a 75 ans !

Unique par ses missions comme par son modèle d’intervention, l’Institut valorisera à cette occasion la richesse de ses partenariats scientifiques avec les pays du Sud et l’actualité de son action au service du développement, au travers de nombreux événements organisés en France, en Outre-mer et à l’international. Le symposium « Recherche, développement et bien commun. Quelles sciences pour soutenir un monde durable ? », organisé à Paris le 22 février 2019 sous le haut patronage du Président de la République, marque le lancement des célébrations.

Plus d’infos sur le site de l’IRD

Les conférences pourront être suivies en streaming sur Youtube, où vous pourrez découvrir d’ailleurs un ensemble de vidéos de l’IRD.

A voir également un petit film de présentation de l’IRD.

 

IRD. Une expo liant l’art à la science pour les 75 ans

Pour marquer ses trois quarts de siècle d’existence, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) présente une exposition à l’IUEM (rue Dumont d’Urville, 29200, Plouzané).

Consultez l’article du Télégramme de Brest publié le 20 février 2019 :

Cliquez ici pour le site du journal (lien externe).