Partenariats thématiques

Les partenariats thématiques sont différents types de structures de collaboration qui revêtent plusieurs formes. Il s’agit en général de partenariats, inter-laboratoires, inter-organismes et inter-universités, nationaux ou internationaux, créés pour aborder, dans une période donnée, des questions de recherche liées à une thématique particulière.

Les Groupements de Recherche (GdR) sont des regroupements d’unités, en totalité ou en partie, relevant ou non du seul CNRS, autour d’un objectif scientifique. Ils ont pour missions l’animation de la diffusion des connaissances dans une communauté thématique, l’effort de rapprochement entre plusieurs types de partenaires (institutionnel, industriels ou prestataires), le développement d’échanges de chercheurs, de doctorants ainsi que de faciliter la mise en place de bourses doctorales ou post-doctorales. Les  GdRI (en anglais IRN – International Research Network) sont une extension des GdR à l’international. Il s’agit d’un réseau de recherche constitué entre partenaires français et étrangers. Il regroupe en principe 1 à 3 laboratoires par pays et est doté d’un comité de coordination. GdR et GdRI sont validés pour une période de 4 ans, renouvelables.

Les LIA (Laboratoires Internationaux Associés) sont des « laboratoires sans murs » qui associent un laboratoire du CNRS et un laboratoire d’un autre pays autour d’un projet défini conjointement. Ces laboratoires mettent en commun des ressources humaines et matérielles pour réaliser le projet. La relation entre les deux partenaires est formalisée par un accord signé par les responsables des tutelles des deux laboratoires partenaires. Les équipes ou laboratoires associés dans le LIA conservent leur autonomie, leurs statuts, leur responsable en France et à l’étranger ainsi que leur localisation séparée. Les LIA sont également validés pour une période de 4 ans renouvelables.

Les LMI (Laboratoires Mixtes Internationaux) sont un équivalent des LIA proposés par l’IRD à destination des pays du Sud dans sa mission d’appui au renforcement, à l’autonomisation et au rayonnement international des systèmes d’enseignement supérieur et de recherche des pays en développement (PED). Un LMI est co-construit et codirigé par des équipes d’une ou de plusieurs institutions de recherche et d’enseignement supérieur des  PED, et d’une ou plusieurs unités mixtes de recherche affiliées à l’IRD, autour d’une thématique scientifique ciblée. Les LMI sont également validés pour une période de 4 ans renouvelables.

Les Zones Ateliers (ZA) sont un outil de l’Institut d’Écologie et Environnement (INEE) du CNRS. Elles forment un réseau inter-organismes de recherches interdisciplinaires sur l’environnement et les socio-écosystèmes en lien avec les enjeux sociétaux. Ancrées depuis parfois plusieurs décennies au cœur des territoires, les zones ateliers construisent une recherche intégrée inscrite dans le temps long.