ARCTIC BLUES, une exposition

, ,

De retour de missions en Antarctique, des biologistes brestois se posaient la question : comment parvenir à raconter ses émotions devant la beauté des pôles et la certitude de la catastrophe, dans un contexte de recherche scientifique ?

Ils proposent en 2013 d’associer des artistes de tous horizons à leurs expéditions polaires. Durant sept années, artistes et scientifiques ont partagé des missions en milieux arctiques et subarctiques. Ce groupe hétéroclite a donc vécu sur le même terrain entre recherches, hésitations, échecs et découvertes.

L’exposition ARCTIC BLUES restitue la richesse de ce dialogue. Photographie, vidéo, installation, écriture, création sonore, musique et fresque scientifique se répondent ou se heurtent pour créer un objet singulier : quelque chose comme une tentative d’amalgame de l’art et de la science où les deux se révèlent, avec des couleurs nouvelles, complémentaires et imprévisibles. L’exposition met en avant les doutes partagés et la richesse des expériences vécues lors d’allers-retours entre la rade de Brest et les pôles. Le passant découvrira une petite partie de l’Océan ainsi que l’une des facettes de l’océanographie actuelle développée à Brest depuis cinquante ans. ARCTIC BLUES témoigne qu’à la pointe de la Bretagne, des rencontres improbables et des curiosités affirmées permettent l’émergence d’idées et de regards neufs.
Ce parcours d’exposition restitue au public sept années de recherche et de résidences entre artistes et scientifiques au sein du Laboratoire international associé BeBEST issu d’une collaboration entre le laboratoire LEMAR (CNRS/Ifremer/ IRD/UBO) et l’ISMER en collaboration avec le Muséum National d’Histoire naturelle.

Commissariat général et coordination : Emmanuelle Hascoët, Fovearts
Scénographie : Les ManufActeurs
Graphisme : Nathalie Bihan
Réalisation des projections : Olivier Koechlin

Une exposition présentée par FOVEARTS et le LIA BeBEST du LEMAR, en collaboration avec les Ateliers des Capucins, La Médiathèque François Mitterrand – Les Capucins, Brest métropole, La Carène
En partenariat avec Le CNRS, Le Museum d’histoire naturelle, Passerelle-centre d’art contemporain, l’UBO, le LEMAR
Avec le soutien de Océanopolis, Ailes Marines, Suravenir/ARKEA, Pix in the City, TBM

INFORMATIONS PRATIQUES :

Médiathèque François Mitterrand, Les Capucins
« Avant la débacle »
Accès par la Place des Machines
Horaires : 10h – 19h tous les jours

Passage des Arpètes, Ateliers des Capucins
« Amundsen leg 3 2014 »
« Falling Sun »
Horaires : 10h – 20h tous les jours

« Pénélope des glaces »
« Nous sommes »
SONARS
Fresque scientifique
Horaires : 10h – 00h tous les jours sauf fermeture 01h les vendredi, samedi et veille de jour fériés

Passerelle – Centre d’art contemporain
« The Noisy world » de Vincent Malassis
Du 08 juin au 31 août 2019
41 rue Charles Berthelot
Horaires : Ouvert le mardi de 14h à 20h et du mercredi au samedi de 14h à 18h30. Fermé les dimanches, lundis et jours fériés.

Voir aussi sur le site de FOVEARTS.

Le symposium annuel du Master international IMBRSea

Du 24 au 28 juin 2019 se tiendra à Brest (Plouzané) la deuxième édition du Symposium annuel international du programme de Master conjoint sur les ressources biologiques marines (IMBRSea) co-porté par l’Université de Bretagne Occidentale, l’Université de Gand et le consortium IMBRSea avec le soutien de l’ISblue/IUEM.
Cet événement rassemblera les 190 étudiants du master ainsi que des représentants des 10 universités partenaires. Des ateliers thématiques  seront proposés aux étudiants le mardi 25 juin.
Ces ateliers vont durer une demi journée et prendront la forme de séminaires/présentations autour d’une thématique donnée,  de courtes formations sur une technique particulière, et aborderont également des compétences disciplinaires ou transversales. des visites des installations/plateformes scientifique spécifiques seront organisées.  Les ateliers seront êtres animés en anglais, langue d’apprentissage de l’IMBRSea.
Pour de plus amples informations et pour consulter le programme, merci de vous rendre sur cette page :

Conférence annuelle sur les microalgues toxiques du GdR PHYCOTOX 2019

Le GdR PHYCOTOX s’est réuni  à Plouzané les 15 et 16 Mai 2019 à l’IUEM, pour sa conférence nationale sur les microalgues toxiques. Cette réunion a été l’occasion pour les membres du GdR de présenter leurs travaux de recherche, soit à travers une présentation orale ou un poster et d’échanger lors d’ateliers de réflexion.

Le programme détaillé ainsi que les résumés des communications sont disponibles en cliquant ici.

La Feuille Marine n°3 sur les actualités des herbiers d’outre-mer est parue

,

L’IFRECOR (Initiative FRançaise pour les RÉcifs CORalliens) valorise la documentation sur les récifs coralliens et écosystèmes associés de l’outre-mer français.

Tout comme les deux premiers numéros, cette nouvelle Feuille marine (n°3) a pour vocation de communiquer et de valoriser les actions en cours sur les herbiers au sein de différents territoires ultramarins et favoriser la mise en réseau des acteurs. Plusieurs contributeurs ont permis d’alimenter richement ce troisième numéro qui rend compte des activités à l’international, national, régional et dans les outre-mer.Les articles présentés résument une partie de l’actualité des herbiers tropicaux français, concernant la mise en place de travaux de recherche sur la fonctionnalité de l’habitat et sur le développement d’outils, d’études sur l’invasion d’Halophila stipulacea aux Antilles et les interactions avec les tortues vertes, l’application de la directive cadre du l’eau dans les départements d’outre-mer ou encore la création d’un réseau régional de suivi des herbiers dans l’océan Indien.

> Lien vers la feuille marine n° 2 http://ifrecor-doc.fr/items/show/1646

> Lien vers la feuille marine n° 1 : http://ifrecor-doc.fr/items/show/1474

Fanny Kerninon, doctorante au LEMAR en assure la coordination.

Vous pouvez télécharger la feuille marine n°3 ici:

http://www.ifrecor-doc.fr/items/show/1870

Journée « Au SUD ! » de l’IUEM

La journée Au Sud 2018 avait confirmé l’intérêt d’un partage élargi des informations sur les partenariats existants, et permis d’identifier la présence de synergies et l’existence d’une expertise, à l’IUEM, dans la mise en place de centres multidisciplinaires en sciences de la mer au Sud.

Cette journée « Au Sud » Afrique se partagera en deux temps :

1) un temps de diffusion/recensement des informations sur l’actualité des AAP sur les pays d’Afrique en cours et soumis,
2) un temps de co-construction des perspectives pour l’année 2020, autour notamment de la question du renforcement des capacités en formation et recherche en Afrique, en lien avec l’IRD, sur lesquelles nous pourrons constituer/agrandir nos groupes de travail.

Dynamiques en cours :
– dépôt récent d’un projet auprès du MEAE concernant la formation en Sciences de la Mer en Afrique du Sud et au Sénégal,
– fin 2019 : finalisation du capacity-building ScolaMar,
– les opportunités liées au dépôt de projets européens (AAP mobilités intra-africaines, capacity-building, RISE) et des futurs AAP du MEAE, impliquant des partenaires africains,
– …