Atelier d’été Franco-Québécois en écotoxicologie marine

,

l’IFQM organise un nouvel atelier d’été en écotoxicologie marine, cette fois dans un format hybride. Celui-ci aura lieu du 14 au 17 Juillet 2021, en simultané à l’IUEM et à l’Universtité du Québec à Rimouski.

Cette formation de haut niveau s’adresse à une trentaine d’étudiants de niveau master/maîtrise inscrits dans des institutions membres de l’Institut en France et au Québec. Parmi les intervenants invités pour l’occasion, 3 font partie du LEMAR : Vianney Pichereau, Eric Deslandes et Michel Auffret.

Plus d’informations ainsi que les modalités d’inscriptions sont disponibles sur cette page dédiée à l’évènement sur le site de l’IFQM.

Télécharger le programme de la formation

Au revoir Anne

, ,

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris, mardi 27 avril 2021, la disparition brutale d’Anne Rognant, conservatrice en charge de la médiation scientifique et culturelle à Océanopolis.

Plus qu’une collaboratrice, Anne était une amie pour nombre d’entre nous au LEMAR et plus largement à l’IUEM. Passionnée, pétillante et jamais à cours d’idées, Anne a insufflé son énergie inépuisable à tant de projets de médiation scientifique qu’il serait impossible de les recenser ici, prenant par la main scientifiques et étudiants pour les sortir de leur laboratoire et faire partager au plus grand nombre les merveilles de l’Océan et l’aventure de la connaissance. Nous devions inaugurer avec elle l’exposition « Plastik Panic dans l’Océan » dont elle était, une fois de plus, à l’origine.

Si les sciences marines – et bien au delà – ont su trouver un écho si fort auprès de la population brestoise (Nuit européenne des chercheur.e.s, Fête de la science, villages de sciences, Jeunes reporters des arts et des sciences, éco-conseillers de l’Océan, ou encore les e-classes d’Océanopolis …), c’est en grande partie grâce au travail qu’elle a accompli depuis près de 30 ans, avec les équipes qu’elle a formées et qui sauront, à n’en pas douter, maintenir la flamme qu’elle a allumée.

Toutes nos pensées vont à ses proches, familles, amis et collègues.

Au revoir Anne, tu vas nous manquer.

 

 

(C) Frank Betermin

 

 

 

Plastik Panic dans l’océan: l’exposition face à la rade

, , ,

Jeudi 29 avril 2021 a été inaugurée l’exposition « Plastik Panic dans l’Océan », en présence de trois vice-présidents de Brest Métropôle, de membres du LEMAR et de l’équipe médiation scientifique d’Océanopolis.

Cette exposition de 16 photographies grand-format a été installée sur la Promenade du Moulin Blanc, à l’extérieur d’Océanopolis. Gratuite et accessible à tous les promeneurs, elle restera visible, face à la plus belle rade du monde, celle de Brest évidemment, jusqu’au 7 novembre 2021.

 

De gauche à droite : Ika PAUL-PONT, Yohann NEDELEC (vice-président de Brest métropole en charge des grands projets), Arnaud HUVET, Tristan FOVEAU (vice-pésident de Brest métropole en charge de la gestion durable des déchets), Laurent PERON (vice-président de Brest métropole en charge du littoral) et Erwan AMICE.

 

Associant contributions scientifiques et artistiques, l’exposition a pour vocation de sensibiliser un public aussi large que possible aux problématiques de la pollution plastique de nos océans et de soutenir les actions en faveur d’une sobriété d’usages et d’une consommation responsable. Les photographies exposées donnent à voir cette pollution sur notre littoral, du macro au micro-déchet, on suit les scientifiques de l’échantillonnage jusqu’au laboratoire pour finir par des pistes d’actions et des solutions concrètes. Cette initiative de médiation scientifique et de sensibilisation s’inscrit dans les objectifs du projet Preventing Plastic Pollution (PPP).

Cette exposition est le fruit d’un partenariat entre des membres du LEMAR et les équipes de médiation scientifique d’Océanopolis, avec le soutien de Brest-Métropôle. Nous avons appris le décès soudain de son initiatrice, Anne Rognant quelques jours avant cette inauguration. Nous tenons ici à rendre hommage à la femme inspirante qu’elle était, et à son incommensurable travail pour le partage des savoirs.

Conception et réalisation : Océanopolis & Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (LEMAR)
Photographies : © Erwan Amice / CNRS – © Sébastien Hervé / UBO – © Ifremer / Stephane Lesbats – © Esther Nonnonhou / Le Mans Université – © Maria-Luisa PEDROTTI / Marie-Emmanuelle KERROS / Groupe IMME / LOV / CNRS Photothèque – © Cyril FRESILLON / OOV / LOV / CNRS Photothèque
Textes : Ika Paul-Pont (CNRS), Arnaud Huvet (Ifremer), Sébastien Hervé (UBO), Erwan Amice (CNRS), Anne Rognant (Océanopolis), Tristan Hatin (Océanopolis), Lionel Feuillassier (Océanopolis)

 

Plus d’informations sur le site d’Océanopolis

L’Arc d’Emeraude un rempart écologique pour Libreville

, ,

L’IRD vient de publier un très beau film documentaire intitulé  » L’Arc d’Emeraude un rempart écologique pour Libreville ». Ce film a été réalisé dans le cadre du projet scientifique Arc d’Emeraude coordonné par François Le Loc’h du LEMAR.

Le Gabon occupe une place particulière sur la planète. Sa capitale Libreville, héroïne de ce documentaire, face à l’océan atlantique, entourée de parcs nationaux et d’aires préservées qui la ceinture et la protège, est confrontée à une démographie galopante, aux changements globaux, aux risques d’érosion, de pollution et d’inondations. Comment gérer cette nature protectrice et nourricière ? Suivez les scientifiques, décideurs… dans cette aventure.

Réalisateur : Hubert Bataille
Production : IRD- Brigitte Surugue assistée de Djamila Merabet /ANPN- Lee J.T White et Christian Mbina
Conseillers scientifiques : François Le Loc’h (Coordinateur scientifique programme Arc d’émeraude IRD); Magloir-Désiré Mounganga ( Coordinateur scientifique programme Arc d’émeraude ANPN)

 

Bon Film !