La ZABrI

La ZABrI

Zone Atelier Brest-Iroise

La Zone Atelier Brest Iroise (ZABrI) a été labellisée par l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS en mai 2012. Elle est coordonnée par deux laboratoires de lInstitut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) : LETG Brest – Géomer et le LEMAR et regroupe plusieurs laboratoires bretons autour de 4 enjeux majeurs pour le littoral :

  • la vulnérabilité face aux risques côtiers,
  • les transferts terre-mer et leurs conséquences socio-écosystémiques,
  • la conservation de la biodiversité et la gestion des usages,
  • les relations entre sciences et société.

Son objectif est d’améliorer la compréhension du fonctionnement et de l’évolution du socio-écosystème côtier, dans un contexte de changement et dans une perspective de gestion intégrée, en privilégiant une approche interdisciplinaire et intersectorielle le long du continuum terre-mer.

Plus d’infos sur le site de la ZABrI et sur celui du Réseau des Zones Ateliers (RZA) de l’INEE.

GDR plasticité phénotypique

Le groupement de recherche 3715 Plasticité Phénotypique (PlasPhen) est un réseau français de recherche financé par le CNRS, sur le thème de la plasticité phénotypique. Celle-ci peut se définir au sens large comme la réponse des phénotypes à leur environnement de développement ou d’expression, pour un génotype donné. L’objectif de ce GDR est de promouvoir les échanges entre chercheur·e·s et enseignant·e·s-chercheur·e·s basés en France, et dont les travaux traitent de la plasticité phénotypique, sa génétique et son évolution. La diversité des phénotypes, environnements, et organismes étudiés dans ce GDR est est illustrée par le word cloud ci-dessus, réalisé en direct par les participants de la réunion 2020 du GDR et à retrouver sur le site internet du GDR :

https://plasticite-phenotypique.cnrs.fr/

Ce GDR est co-animé scientifiquement par Luis-Miguel CHEVIN (CEFE CNRS, Montpellier) et Vincent Debat (ISYEB MNHN, Paris), et géré administrativement par le CEFE, à Montpellier. Il s’agit de son second mandat pour une durée de 5 ans (2019-2023), faisant suite à un premier mandat de 4 ans (2015-2018).

Les membres du LEMAR principalement impliqué.e.s dans ce GDR sont : Guy Claireaux, Gregory Charrier, David Mazurais, Karine Salin, Arianna Servili, José Zambonino

GDR OMER

Alors que l’océan est au centre de  débats et d’enjeux scientifiques, politiques et sociétaux, le CNRS, , propose de relever le défi avec ses partenaires, de la création d’un GDR thématique “Océan et Mers” (OMER). Ce GDR a pour objectif principal de faire émerger des recherches interdisciplinaires à l’interface entre les cœurs de métier des instituts du CNRS, pour répondre de façon innovante aux enjeux identifiés.

 

Le GDR thématique “Océan et Mers” (OMER)  sera centré sur l’océan et les mers et donc sur des domaines thématiques pluriels souvent connexes, avec cinq missions principales :

  • Une mission d’animation de la communauté scientifique française (tous les partenaires) qui se reconnaît autour de l’objet Océan et qui se concrétisera principalement, mais pas exclusivement, par l’organisation de réunions scientifiques.
  • Une mission de coordination des activités de recherche et de propositions de nouvelles thématiques autour de l’objet “Océan”.
  • Une mission de veille scientifique et de prospective dans son champ thématique pour permettre à la direction du CNRS de suivre les évolutions du domaine en termes de résultats, de nouveaux défis scientifiques et d’enjeux de société.
  • Une mission de “formation” des professions pour le développement de la recherche en société (journaliste, magistrat, préfets, parlementaires…), de formation transversale des doctorants et post-doctorants et de formation permanente.
  • Une mission de valorisation et de diffusion des travaux sur les mers et l’océan en s’appuyant notamment sur la promotion d’un travail de recherche placé entre Art et Sciences.

 

Ce GDR est un outil d’animation de la recherche océanographique, pour le CNRS, et l’ensemble de ses partenaires. Il accueillera philosophes, biologistes, mathématiciens, juristes, généticiens, géographes, écologistes, artistes, historiens, géologues, économistes, taxonomistes, chimistes, logisticiens, roboticiens, développeurs et modélisateurs et un club de partenaires.

 

Plus d’informations sur le GDR OMER