Acoustique Active

L’acoustique est une méthode d’observation du milieu marin utilisant les propriétés de la propagation des ondes dans l’eau. A l’aide des sondeurs, les équipes peuvent visualiser la distribution des divers organismes dans la colonne d’eau.

Les ultrasons émis par les sondeurs sont réfléchis dès lors qu’il y a un changement de densité dans le milieu, comme entre l’eau de mer et un obstacle comme le fond, la surface, un poisson, une bulle, des crustacés … Chaque élément ainsi rencontré et dont l’écho est mesuré, a une signature fréquentielle caractéristique. L’utilisation de systèmes multi-fréquentiels et très récemment de systèmes larges bandes, permet de classifier les organismes en groupes tels que : poissons à vessie gazeuse, crustacés, gélatineux, …
Cette approche apporte des informations sur l’ensemble des composants biotiques du milieu, du zooplancton aux prédateurs supérieurs. Elle peut également fournir des informations sur les structures physiques (fronts, ondes internes, …). Il est ainsi possible de déterminer la distribution spatiale des différents constituants de l’écosystème et d’explorer leurs interactions avec les paramètres environnementaux.
Cette polyvalence permet à la plateforme de participer à de nombreux projets de recherches pluridisciplinaires.

La plateforme d’acoustique active a pour but de

  • Mettre à disposition et gérer un parc instrumental
  • Développer des outils de traitements et d’analyse des données acoustiques
  • Faire de la formation
  • Participer à des projets de recherche portés par le LEMAR ou par d’autres UMRs
  • Développer des recherches méthodologiques en lien avec les besoins des projets

La plateforme compte 4 ingénieurs de l’IRD et intervient sur plusieurs chantiers à l’international pour lesquels elle collabore étroitement avec les chercheurs du LEMAR et d’autres UMRs qui portent les projets. Notamment l’Afrique de l’Ouest, en particulier le Sénégal, le Nord-Est du Brésil, le Pacifique (Nouvelle Calédonie,Wallis et Futuna), ou encore l’océan Indien.
Même si l’acoustique active est très utilisée en milieu marin, elle peut être appliquée dans tous les milieux aquatiques. Des missions ont été menées en eaux continentales, comme par exemple l’estuaire du Sine Saloum au Sénégal ou le lac Titicaca en Bolivie.

Les sondeurs fonctionnent avec un ensemble émetteur / récepteur relié à des transducteurs immergés. Lors des missions de prospection, les équipes peuvent venir avec leurs sondeurs mobiles ou bien les sondeurs font partie de l’équipement scientifique du bord sur certains navires de recherches (Thalassa, Antea, Alis, Europe). Les équipements les plus couramment utilisés, mobiles ou de bord, sont les sondeurs Simrad EK80 multifréquence, chaque fréquence pouvant être utilisée en bande étroite ou en large bande.

Les enregistrements acoustiques sont complétés de prises de vue vidéo ou d’échantillonnage biologique pour déterminer quelles sont les espèces détectées. De plus les paramètres d’environnement (température, salinité, oxygène, fluorescence, …), sont régulièrement mesurés pour étudier les interactions entre physique et biologie.

 

Membres du Pôle

Laboratoire LEMAR – 2018