Archive d’étiquettes pour : COP26

ISblue COP et Formation ISblue

, ,

Dans le cadre de la COP26 (Conférence des Parties n°26) et de l’Appel à projets (AAP) Formation ISblue, Quentin Millière, Riwalenn Ruault, Pauline Letortu et Adélie Pomade, ont organisé le 16 novembre une simulation de négociations et de conférence de presse pour un accord sur le climat, avec les étudiants de licence et de master de l’UBO : « ISblue COP ». Cet événement autour de l’enjeu du changement climatique a réuni 278 étudiants, dont les 135 étudiants de l’Unité d’Enseignement (UE) Sciences et Sociétés, les 97 étudiants d’Inter Sciences de la mer et du littoral (SML) et les 46 étudiants de Licence 2.

Cette journée était basée sur la transdisciplinarité et le multiniveau en lien avec les grands enjeux sociétaux face au changement climatique et avec les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Elle a été marquée par :

  • la restitution des étudiants de Master 1 (responsables : Frédérique Alban, Grégory Charrier et Olivier Gauthier) de l’IUEM qui ont travaillé autour de la thématique : « la vulnérabilité des socio-écosystèmes face au changement climatique »,
  • la simulation des négociations réalisée par les étudiants de Master 2
  • la conférence de presse, pour laquelle les « journalistes », représentés par des étudiants de L2 géographie, avaient aussi travaillé sur cette thématique.

Des problématiques comme la durabilité d’une ville côtière (ODD 11), la labellisation des systèmes alimentaires (ODD 12) ou encore la question du recours à la géo-ingénierie dans un contexte de changement climatique (ODD 13) ont été approfondies par les étudiants de licence et de master.

Dans l’UE Sciences & Sociétés (responsable : Adélie Pomade), les étudiants de Master 2, encadrés par des doctorants, ont incarné différents rôles de négociateurs tels que des États, des ONG et des entreprises multinationales. Ils ont préparé en conséquence leurs travaux qui ont servi d’arguments concrets autours des points clés des objectifs du développement durable. La finalité de ces négociations était d’aboutir à un accord commun et compatible avec les ODD, émergeant des explorations des différents problématiques. Or la négociation n’est pas une tâche aisée !

Dans l’UE Climatologie (responsable : Pauline Letortu), les étudiants de licence 2 de géographie jouaient le rôle de médias spécifiques (médias traditionnels, scientifiques, modernes ou engagés) et avaient comme objectif de produire des questions qui nourriraient un article ou une vidéo en accord avec les codes du média choisi.

Dans le détail, la matinée du 16 novembre était consacrée à la simulation des négociations. En fin de matinée, un document comprenant les points d’accords, de désaccords et les commentaires additionnels de ce temps d’échange a été rédigé. L’après-midi, durant la conférence de presse, chaque groupe d’étudiants a présenté les résultats des négociations en fonction de leur ODD et de leur problématique. Ils ont pu ensuite répondre aux questions des journalistes incarnés par les étudiants de Licence 2. Cette journée fut stimulante et enrichissante pour nous tous, une version COP27 est donc à l’étude pour aller encore plus loin !

Un grand merci à l’équipe organisatrice de l’évènement (Q. Millière, R. Ruault, A. Pomade, P. Letortu), à l’ensemble des membres du jury pour l’évaluation des étudiants (A. Pomade, F. Alban, E. Leproust, G. Charrier, G. Martin-Bailly, J. Deverchère, L. De Montbron, M. Kernec, O. Gauthier et P. Letortu), à Frédéric Jean et à Yves-Marie Paulet pour leurs discours et aux étudiants pour leur investissement.

 

Pour en savoir plus : Article Ouest-France « Près de Brest, des étudiants du Technopôle rejouent la Cop26 ».

 

Crédit photos

Riwalenn Ruault / UBO

Contacts

Quentin Millière / UBO

Riwalenn Ruault / UBO

Pauline Letortu / UBO

Adélie Pomade / UBO

 

Dans le cadre de la COP 26 : L’AGORA GLAZ au sein de l’IUEM !

, ,

La 26ème COP sur le climat s’est déroulée du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow, sous présidence britannique. L’Agora Glaz, installée dans le hall d’entrée de l’IUEM, a permis de faire vivre en direct les événements majeurs en lien avec l’océan qui se sont déroulés au cours de cette COP26, et d’initier des discussions informelles avec des experts locaux (Denis Bailly (AMURE), Céline Liret (Océanopolis), Camille Richon (LOPS), Anne-Marie Tréguier (LOPS), Olivier Ragueneau (LEMAR), Pierre Tandeo (IMT Atlantique),Yves-Marie Paulet (UBO), Fanny Châles (AMURE) et Bleuenn Guilloux (AMURE) et la communauté du Technopôle.

L’objectif de l’Agora Glaz était de favoriser le dialogue au sein de la communauté locale sur cet événement à fort enjeu international et d’en décrypter les coulisses notamment grâce aux envoyés spéciaux de l’UBO (Yves-Marie Paulet, Fanny Châles et Bleuenn Guilloux).

Vous pouvez retrouver tout le programme, les replays et des liens vers les décisions majeures ici.

Voici, en quelques lignes, les décisions majeures en lien avec l’océan :

• Le Pacte climatique de Glasgow, adopté lors de la COP26, reconnaît désormais l’océan dans le cadre de la CCNUCC (Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques), avec une invitation à tous les axes de travail et organes constitués à réfléchir à la manière d’intégrer et de renforcer l’action fondée sur l’océan.

• Dans son préambule, le pacte souligne “l’importance d’assurer l’intégrité de tous les écosystèmes, y compris dans les forêts, l’océan et la cryosphère, et la protection de la biodiversité… lors de la prise de mesures pour lutter contre le changement climatique”.

• Plus important encore, le pacte appelle à un dialogue annuel pour renforcer l’action fondée sur les océans, qui aura lieu chaque année en mai/juin à partir de 2022, avant de faire le rapport à la COP vers la fin de l’année.

• Les écologistes marins ont salué une “victoire importante et âprement disputée” car l’océan a été incorporé dans le régime des Nations Unies sur les changements climatiques. Cependant, ils avertissent que tout progrès pourrait être annulé par le manque d’action vérifiable à court terme pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

• “La pression sur l’océan continuera d’augmenter”, a déclaré OneOcean Flotilla, un collectif d’organisations marines qui a souligné le besoin urgent d’une action océanique, y compris “un traité sur la haute mer robuste, la protection d’au moins 30% de l’océan mondial d’ici 2030, une réduction des autres facteurs de stress océaniques actuels, notamment la surpêche, et des menaces futures telles que l’exploitation minière en haute mer. »

Le prochain événement aura lieu ici même à Brest du 10 au 12 février 2022STAY TUNED !

 

Crédit photos

Joëlle Richard / UBO

Contacts

Charline Guillou / UBO

Joëlle Richard / UBO

Keep Calm and COP On!

, ,

Venez vivre et recréer la COP Climat à Plouzané ! Dans le cadre de la COP26 qui se tiendra à Glasgow, diverses actions vous sont proposées du 2 au 16 novembre 2021. Au programme : l’Agora Glaz dans le hall de l’IUEM du 2 au 10 novembre et  “ISblue COP” le 16 novembre au PNBI. Lire la suite