Festival RESSAC, à l’année prochaine !

, ,

Le Festival Ressac, porté par l’UBO et coordonnée par Christine Paillard, a été l’événement Arts et Sciences de ce début d’année. Il a eu lieu dans la semaine du 7 au 11 mars 2022. Rendez-vous l’année prochaine !

Le thème de cette année était “Variations” et le programme a été particulièrement alléchant : chercheurs, artistes ou étudiants ont proposé plus de 35 événements ou créations originales à la croisée des arts et des sciences disséminés sur la ville de Brest et sa région.

Retrouvez ici le programme complet de ces journées

Le Lemar a été présent sur le festival, à travers plusieurs manifestations :

  • Le projet “Hydrofaunie : immersion sonore dans la vie sous-marine” (passages des Arpètes, aux Atliers des Capucins). Cette installation est le fruit d’une collaboration entre les scientifiques Gildas Roudaut et Anne Lebourges-Dhaussy, les étudiants de la filière Image & Son (UBO) sous la direction de Philippe Ollivier et Etienne Hendrickx, et les étudiants de l’ENSTA Bretagne. La création sonore Hydrofaunie transforme les images issues des sondeurs acoustiques, appelés « échogrammes » pour offrir un double parcours auditif : la dimension verticale de la distribution des organismes dans la colonne d’eau, de la surface vers le fond marin, et la dimension temporelle sur des cycles jour et nuit. Cette création est une invitation à écouter l’invisible et l’inaudible des profondeurs.
  •  L’exposition photographique “Rhizaria, à la découverte des radiolaires silicifiés” (BU du Bouguen). Dans l’océan, des êtres vivants utilisent le silicium, deuxième élément chimique le plus abondant dans la croute terrestre, pour construire leur squelette. Parmi eux, les Rhizaria, des organismes marins microscopiques unicellulaires répartis dans le monde entier, demeurant de la surface jusqu’aux plus grandes profondeurs. Relativement méconnus, les évolutions technologiques mêlées à la curiosité des scientifiques ont permis de nouvelles découvertes. Les images exposées, issues de techniques innovantes de microscopie électronique, mettent en avant les formes extraordinaires de ces microorganismes fascinants. Elles sont l’œuvre de Valentin Foulon, Natalia Llopis Monferrer et Philippe Eliès (PIMM UBO) et sont accompagnées par un poster interactif développé par Sébastien Hervé.
  • Lors de la soirée de clôture du festival, le LEMAR a été présent à travers deux participations. Une exposition photographique du projet Paddle, avec des images du Sénégal, du Brésil et du Cap-Vert par Sébastien Hervé. Une conférence musicale du Projet SONARS , collaboration de Laurent Chauvaud et de François Joncour autour de l’acoustique en écologie marine et des sons sous-marins.

Une thèse au LEMAR ? Candidatez jusqu’au 17 mai !

Si vous souhaitez effectuer une thèse au sein de notre laboratoire, de nombreuses thèses sont ouvertes à candidature.

Jusqu’au 17 mai vous pouvez postuler à de nombreuses offres de thèse sur le site de l’UBL. Une fois sur le site de l’UBL choisissez “candidater sur un sujet” et retrouvez les sujets de notre UMR (UMR6539) dans les 4 domaines (SDU-Sciences de l’Univers, SDV-Sciences de la Vie, SHS-Sciences humaines et Sociales et ISTI-Sciences et techniques de l’Ingénieur).

Voici les sujets déposés :

 

SDU-Sciences de l’Univers (7 sujets)

  • MOMOPAR : Modélisation et échantillonnage pilotés par les données pour déterminer l’origine des particules dans les pièges à particules profonds (pompe biologique de carbone biologique)
  • Trajectoire d’un Socio-Ecosystème à l’interface Terre-Mer : Cas de la Rade de Brest du XVIIIème siècle à nos jours
  • Identifier les paramètres modulant la mixotrophie en Arctique et les conséquences sur les flux de C, N et Si
  • Variations spatiales, saisonnières et à plus long terme des communautés phytoplanctoniques en rade de Brest en lien avec les variations environnementales
  • Arsenic et sargasses holopélagiques : étude des facteurs environnementaux et des processus physiologiques relatifs à l’accumulation/libération des formes toxiques de l’arsenic par les macroalgues brunes pélagiques du genre Sargassum de l’Océan Atlantique
  • Comportement et toxicité des nanoplastiques le long du continuum Terre-Mer : Apport de la caractérisation multidimensionnelle
  • Comportement des invertébrés marins exposés au trafic maritime

SDV-Sciences de la Vie (13 sujets)

  • Effets des scénarios de changement global sur l’accumulation des acides gras polyinsaturés à longue chaîne n-3 et les performances des poissons – Approche expérimentale
  • Diversité écologique au sein des communautés de petits poissons pélagiques des systèmes d’upwelling de bord-est et dynamiques de population
  • Rôle fonctionnel des eaux côtières du Gabon pour deux espèces de requin Sphyrna lewini et Carcharhinus limbatus
  • Variations spatiales, saisonnières et à plus long terme des communautés phytoplanctoniques en rade de Brest en lien avec les variations environnementales
  • Impact de la complexité des habitats liés aux espèces fondation sur la diversité des communautés et le fonctionnement des écosystèmes
  • Étude de la bio-chimio-diversité marine tropicale pour l’émergence de nouvelles solutions antibactériennes bio-inspirées, écoresponsables, en santé humaine et animale
  • Études de nouvelles peptidases extrémophiles : rôle dans l’adaptation aux milieux profonds et intérêt biotechnologique.
  • Arsenic et sargasses holopélagiques : étude des facteurs environnementaux et des processus physiologiques relatifs à l’accumulation/libération des formes toxiques de l’arsenic par les macroalgues brunes pélagiques du genre Sargassum de l’Océan Atlantique
  • Comportement et toxicité des nanoplastiques le long du continuum Terre-Mer : Apport de la caractérisation multidimensionnelle
  • Inventaire et valorisation biotechnologique des espèces proliférantes de Sargassum des côtes Atlantiques et Pacifiques du Mexique avec une comparaison des populations bretonnes et mexicaines de Sargassum muticum
  • Comportement des invertébrés marins exposés au trafic maritime
  • Approche Machine Learning pour le suivi des changements de l’occupation / utilisation du sol des Zones humides littorales
  • Identifier les paramètres modulant la mixotrophie en Arctique et les conséquences sur les flux de C, N et Si

SHS-Sciences humaines et Sociales (3 sujets)

  • Approche Machine Learning pour le suivi des changements de l’occupation / utilisation du sol des Zones humides littorales
  • Trajectoire d’un Socio-Ecosystème à l’interface Terre-Mer : Cas de la Rade de Brest du XVIIIème siècle à nos jours
  • Comportement des invertébrés marins exposés au trafic maritime

ISTI-Sciences et techniques de l’Ingénieur (3 sujets)

  • MOMOPAR : Modélisation et échantillonnage pilotés par les données pour déterminer l’origine des particules dans les pièges à particules profonds (pompe biologique de carbone biologique)
  • Inventaire et valorisation biotechnologique des espèces proliférantes de Sargassum des côtes Atlantiques et Pacifiques du Mexique avec une comparaison des populations bretonnes et mexicaines de Sargassum muticum
  • Approche Machine Learning pour le suivi des changements de l’occupation / utilisation du sol des Zones humides littorales

 

SWINGS à la TAC

, ,

Partie le 11 janvier à bord du Marion Dufresne pour 52 jours de mer, la campagne SWINGS (South West Indian Geotraces Section) a pris fin le 8 mars en débarquant à la Réunion. Une moisson d’échantillons récoltés grâce aux 48 scientifiques et 28 tonnes de matériel embarqués. En tout, 170 000 litres d’eau ont été filtrés. Reste maintenant à traiter et analyser ces échantillons pour mieux comprendre les apports et le devenir des micronutriments essentiels à la vie dans cette région difficile d’accès.

Que nous apprendra cette campagne océanographique sur les grands cycles biogéochimique de l’Océan ? Pourquoi l’Austral joue-t-il un rôle clé dans la régulation de notre climat ?

Catherine Jeandel et Hélène Planquette, co-coordinatrices de la mission seront les invitées de l’émission “la Terre au Carré” de ce lundi 29 mars 2021, et répondront aux questions de Mathieu Vidard et des auditeurs.

Vous pouvez réécouter l’émission en podcast sur le site de France Inter.

 

Et pour aller plus loin, retrouvez l’excellent dossier du magazine Exploreur (université de Toulouse).

 

Vol d’albatros devant l’Ile d’Heard.

Mission SWINGS, deux mois dans l’Austral !

,

C’est la première grande campagne océanographique de l’année pour plusieurs de nos collègues. Après des mois de préparatifs et de logistique, et dans un contexte sanitaire draconien, la mission SWINGS coordonnée par Hélène Planquette (LEMAR) et Catherine Jeandel (LEGOS) commencera demain 13  janvier 2021 au départ de la Réunion et durera jusqu’au 8 mars. Près de deux mois  à bord du Marion Dufresne, dans les eaux superbes mais agitées de l’Ocean Austral, pour 48 scientifiques français et internationaux!

Cette mission s’inscrit dans le programme international GEOTRACES et doit contribuer à une meilleure compréhension du fonctionnement de l’océan Indien Sud-Ouest austral et de son rôle dans la pompe à carbone. Au programme, échantillonnage, filtration de milliers de litres d’eau, et recherche d’une source hydrothermale sur la dorsale océanique, au long d’un parcours qui les mènera des côtes de l’Afrique du Sud aux îles Kerguelen.

 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à la lecture de nombreux articles sur les sites de l’IUEM , du Journal du CNRS et du programme GEOTRACES ou un blog consignera l’essentiel de leur périple.

Le média de culture scientifique Exploreur y consacre également un dossier et publiera régulièrement des articles en profondeur sur le déroulement de la campagne et la science qu’elle met en œuvre.

Enfin, pour suivre l’aventure au jour le jour, ne manquez pas leur fil Twitter.