Campagne océanographique SCOPES

, ,

Sous l’influence des vents alizés, l’océan côtier ouest-africain est une des zones les plus productives en organismes marins au monde. La richesse de la faune marine y est l’objet d’une exploitation multi-millénaires par les sociétés humaines, qui assure ainsi la sécurité alimentaire de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. La compréhension de son fonctionnement et de son évolution dans les années et décennies à venir est un enjeu de grande importance sociétale.

La campagne d’observation en mer SCOPES, coordonnée par Eric Machu (LOPS, IRD) et X. Capet (LOCEAN, CNRS) est dédiée à la compréhension de l’écosystème planctonique de l’océan côtier sud-sénégalais. Elle est l’aboutissement d’une collaboration longue de plus d’une décennie entre scientifiques français et sénégalais soutenue par l’IRD (laboratoire mixte international ÉCLAIRS). Cette campagne est inscrite dans le cadre du projet ANR SOLAB, mais également liée au projet OMEGA et a commencé mi-novembre 2023 pour durer jusqu’à fin janvier 2023.

Les opérations ont commencé au Sénégal par l’observation in situ de la frange littorale du plateau : collecte d’échantillons et installation de mouillages pour mesurer les courants sur la colonne d’eau, la température, la salinité et la concentration en oxygène dissous.

L’observation in situ de l’écosystème du plateau continental et ses liens avec le large sera assurée à bord du navire océanographique Thalassa, avec 23 scientifiques embarqués. Une large palette de capteurs et de méthodes d’analyse de pointe sera employée (imagerie, approche moléculaire, capteurs chimiques, analyses isotopiques …). Cette mission en mer, partie de Brest jeudi 8 décembre, durera jusqu’au 9 janvier. À son bord sont présents nos collègues Jérémie Habasque, Gildas Roudaut et Viviane David.

 

Pour en savoir plus sur la campagne, vous pouvez suivre le blog mis en ligne.