APPEAL (ANR/ITE/FEM - 2017)
Scientific research
Socio-Ecosystem Approaches to the Impact of Floating Wind Farms

Chercheur associé - Associated researcher

Nathalie Niquil

CNRS

APPEAL : Approches socio-écosystémiques de l’impact des parcs éoliens flottants

Copyright Camille Mazé

L’objectif principal de ce projet est de mettre en œuvre une approche associant sciences de la nature et sciences humaines et sociales (approche socio-écosystémique) sur l’impact de parcs éoliens offshore flottants (PEOF). Le projet se déroulant en amont de l’implantation des sites pilotes, les actions de recherche concernent dans un premier temps la définition de l’état de référence environnemental, écologique, et socio-économique (usages, perception et acceptabilité) des futurs sites d’implantation des PEOF.

Une deuxième phase du projet consiste à modéliser et à tester des scénarios des possibles évolutions du fonctionnement trophique des PEOF et de leur rôle dans la conservation de la biodiversité, des effets économiques sur les flottilles de pêche, et des interactions avec les usages en tenant compte du cadre juridique. Enfin le dernier objectif du projet est la mise en place d’un modèle de socio-écosystème des interactions entre l’ensemble des acteurs et l’environnement, et le développement méthodologique d’outils numériques permettant une utilisation croisée des indices qui ne sont pas communs aux sciences humaines et de la nature afin de proposer de nouveaux angles pour la caractérisation du fonctionnement socio-écosystémique des PEOF.

 
Les partenaires du projet sont FEM, EDF-EN, EOLFI, DCNS, QUADRAN, ENGIE, UBO-LEMAR, UBO-LETG, UBO-AMURE, Ifremer, Univ. Caen, ULCO-LOG, UPMC- LECOB, les comités des pêches.

Copyright Camille Mazé

The main objective of this project is to implement an approach associating natural sciences and human and social sciences (socio-ecosystem approach) on the impact of floating offshore wind farms (PEOF in French). Since the project is taking place before the implementation of the pilot sites, the research actions initially concern the definition of the environmental, ecological, and socio-economic reference status (uses, perception and acceptability) of the future sites of PEOF.

A second phase of the project consists of modeling and testing scenarios of possible changes in the trophic functioning of PEOF and their role in the conservation of biodiversity, economic effects on fishing fleets, and interactions with uses taking into account of the legal framework. Finally, the last objective of the project is the establishment of a socio-ecosystem model of the interactions between all the actors and the environment, and the methodological development of numerical tools allowing a cross-use of the indices which are not common to the humanities and natural sciences to propose new angles for the characterization of the socio-ecosystem functioning of PEOF.


 
Project partners : FEM, EDF-EN, EOLFI, DCNS, QUADRAN, ENGIE, UBO-LEMAR, UBO-LETG, UBO-AMURE, Ifremer, Univ. Caen, ULCO-LOG, UPMC-LECOB, fisheries committees.