Articles

Visite de la Ministre Frédérique Vidal à l’IUEM

, ,

En visite en Bretagne notamment dans le cadre des modalités de la rentrée universitaire qui devrait se faire sous forme « hybride », la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, est venue rencontrer les acteurs d’ISblue (« Interdisciplinary graduate School for the blue planet ») le jeudi 4 juin matin. Lors de ce déplacement, elle était accompagnée d’Antoine Petit, le PDG du CNRS.

Accueillis chaleureusement dans le hall de l’Institut, par Fred Jean, Anne Marie Tréguier et Matthieu Gallou, ils se sont dirigés vers l’amphi A après avoir écouté quelques explications sur les posters des 7 unités de recherche de l’IUEM.

Dans l’amphi, ils ont pu écouter 3 présentations très intéressantes : Anne Marie Tréguier, directrice d’ISblue et directrice de recherche CNRS au LOPS, Grégory Charrier, membre du collège formation ISblue et Maître de conférence au LEMAR, venu présenter la formation au sein d’ISblue et Laurent Chauvaud, directeur de recherche CNRS au LEMAR qui a évoqué l’acoustique marine.

Anne Marie a présenté l’école universitaire de recherche ISblue en sciences et technologies de la mer, son partenariat unique avec 2 universités, 3 organismes de recherche et 4 écoles ainsi que ses actions. Les 5 thèmes de recherche et les différents types d’appels à projets ont également été évoqués. L’accent a été mis sur la l’ambition internationale et l’alliance entre la recherche et la formation.

Grégory a débuté sa présentation par l’objectif de formation ISblue qui est de créer une communauté formative en sciences de la mer et du littoral et en technologies marines. Il a insisté sur la richesse et la complémentarité du consortium (universités-écoles) qui permet l’émergence d’une identité commune avec 4 axes stratégiques de travail (enseignement par le numérique, approches méthodologiques, internationalisation et lien recherche-formation) et a décrit le rôle de l’ingénieur pédagogique, indispensable pour la stratégie de formation. Il a finalement évoqué la plus-value d’ISblue, les outils pour accompagner la formation et 2 premières actions de formation concrètes communes.

Enfin, Laurent Chauvaud a fini cette rencontre en apothéose, par une présentation de ses travaux scientifiques sur l’acoustique marine et a même fait écouter à l’assistance les bruits de la coquille Saint Jacques, d’une crevette claqueuse et d’un oursin.

La conclusion de Frédérique Vidal à l’issue des trois présentations a été la suivante : « Ceci est une très belle démonstration de ce que peut faire une communauté quand elle a trouvé sa signature ».

Crédit photos

Dominique Simon

Contact

Anne Marie Tréguier