Articles

ELD (Economics of Land Degradation) Initiative ReGreening Africa – Niger et Sénégal

C’est avec enthousiasme que l’équipe ELD d’AMURE, Emmanuelle Quillérou et Laure Zakrewski, a quitté l’hiver brestois pour profiter de la chaleur de Niamey, puis de Dakar pendant 2 semaines du 25 février au 8 mars 2019. L’équipe a eu la chance d’être accompagnée de Katia Frangoudes (UBO-AMURE) au Niger, puis de Silke Schwedes (GIZ GmbH, Agence de coopération internationale allemande pour le développement) au Sénégal pour poursuivre l’appui scientifique de 8 groupes d’études dans le cadre de l’initiative ELD.

Les équipes ont bien avancé dans le processus : bibliographie, collecte de données biophysiques et socio-économiques auprès des populations locales, tri et analyse des données… Les premiers résultats ont été discutés et les analyses s’affinent ! Selon ces premiers résultats, les bonnes pratiques de gestion des terres sembleraient en majorité viables économiquement. La présence de Katia Frangoudes, sociologue, a permis d’aborder avec les différents experts locaux, les problématiques de genre et de gouvernance afin d’identifier des points de blocage à l’adoption de ces bonnes pratiques non économiques.

Les rapports et la note politique de haut niveau sont en cours de rédaction. Les résultats des cas d’études pourront être présentés aux décideurs publics lors d’un atelier de dissémination d’ici quelques mois.

Pour rappel : AMURE est responsable de la coordination et de l’appui scientifique des différentes équipes ainsi que de la rédaction de rapports de synthèse, un pour chacun de ces pays. La pluridisciplinarité, la disponibilité et surtout la motivation des experts locaux permettent d’élaborer des études ELD aussi pertinentes qu’enrichissantes !

#ReGreenAfrica #ReGreenSenegal #ReGreenNiger #ELDSolutions #SDG15 #ReGreeningAfrica

Pour en savoir plus

Une phrase de résumé : Les bonnes pratiques de gestion des terres sembleraient en majorité économiquement viables en Afrique, le blocage vient d’ailleurs.

Contacts

Emmanuelle Quillérou

Laure Zakrewski

Katia Frangoudes

 

Légende de la photo : Chameau au repos dans une zone de mise en défens pour lutter contre la dégradation des terres, Kamb (Sénégal)

Crédit photo : Emmanuelle Quillérou / UBO

Atelier de coordination dans le cadre de l’Initiative « économie de la dégradation des terres » (ELD) à Bonn (Allemagne)

Du 14 au 17 janvier 2019, les experts internationaux de l’Initiative ELD se sont réunis à la GIZ (coopération allemande) à Bonn, sur invitation du secrétariat ELD. Pendant 4 jours, l’équipe a pu discuter des activités en cours dans les 8 pays du projet Reverdir l’Afrique avec des arbres mais aussi aborder celles prévues pour les mois à venir et planifier la prochaine phase de l’Initiative.

Cette rencontre a été fructueuse, avec des discussions parfois animées mais toujours enrichissantes !

Prochaine étape ?

L’équipe ELD d’Amure, Emmanuelle Quillérou et Laure Zakrewski, retourne une nouvelle fois au Niger et au Sénégal dans le mois à venir. Cette fois-ci, Katia Frangoudes les accompagnera au Niger pour inclure la question du genre avec les différents groupes d’études.

#ReGreenAfrica #ReGreenSenegal #ReGreenNiger #ELDSolutions #ReGreeningAfrica

Crédit photo : Didier Tidjani (Université Abdou Moumouni de Niamey)

Pour en savoir plus

Contacts

Emmanuelle Quillérou

Laure Zakrewski

Katia Frangoudes