Workshop sur une approche comparée de la planification spatiale marine (PSM) entre l’Union Européenne et le Brésil

,

Cet atelier scientifique s’est déroulé à Recife au Brésil les 4 et 5 février 2019.

 

Il a été  organisé par le projet H2020-MSCA-RISE PADDLE avec l’aide et le soutien de :

  • “A estratégia brasileira de gestao sustentavel dos recursos marinhos vivos et nao vivos” (UnB, UFC e UPM – CAPES)
  • Laboratoire Mixte International Tapioca (IRD, UFPE, UFRPE)
  • Bacharelado em Oceanografia da UFPE – 10 anos
  • Wageningen University
  • Faculdade de Ciências da Universidade de Lisboa

Il a rassemblé 65 participants (30 européens et 35 brésiliens). L’intérêt de ce workshop pour les partenaires locaux a été souligné par la participation de nombreuses administrations (Ministère de l’environnement fédéral, Ministère de l’environnement du Pernambuco, Commission interministérielle pour les ressources de la mer). Plusieurs universités brésiliennes étaient également représentées (Univ Brasilia, UPM-Sao Paulo, UFPE, UFRPE, Univ. Cearra).

L’introduction générale a permis de poser le cadre conceptuel du workshop qui s’interrogeait sur les différentes perspectives en termes de gouvernance en mer. Des zones de pêches aux réserves de surf, en passant par les aires marines protégées et la législation encadrant l’exploitation pétrolière, une série de présentations a dressé un panorama des zones existant au Brésil… Une première étape vers les prémices de la PSM au Brésil, a été présentée le lendemain. Mais auparavant, un détour en Europe a été permis par les partenaires européens du projet, qui ont présenté la PSM au Portugal, en France et en Mer du Nord, encadrée par la politique maritime intégrée de l’Union Européenne. Ce workshop a été clôturé par la présentation des interconnexions qui existent à travers l’Atlantique tropical, entre le Cap Vert, le Sénégal et le Brésil.

21 des participants ont ensuite participé à un atelier d’écriture.

Crédit photos : Sébastien Hervé / UBO

Contact

Marie Bonnin

Pour en savoir plus sur le projet PADDLE