Nous recherchons un ou une

Chargé.e d’étude (H/F) en collecte, traitement, analyse de données et enquêtes qualitatives en sciences sociales

CDD

Le CNRS recrute un.e ingénieur.e d’étude contractuel.le dans le cadre du projet PRC ANR « Gilets Jaunes », pour assurer les fonctions de chargé.e d’étude en sociologie qualitative, sur le thème du rapport à l’écologie des personnes mobilisées dans le mouvement des Gilets Jaunes. Le PRC ANR « Gilets Jaunes : approches pluridisciplinaires des mobilisations et politisations populaires » (2020-2024), coordonné par M. Della Sudda (CNRS – Centre Emile Durkheim, Bordeaux), fédère 12 équipes de recherche en science politique, sociologie, géographie et anthropologie. Il est structuré en 9 volets (WP), qui explorent de façon coordonnée les caractéristiques sociologies et socio-spatiales du mouvement, le rapport au politique de ses protagonistes, ainsi que sa réception médiatique, politique et sociale.
Le laboratoire AMURE porte le WP6 « Gilets jaunes et problèmes environnementaux : écologies, répertoires d’action, configurations des mobilisations », qui implique 5 équipes de recherche à l’échelle nationale. La coordination scientifique en est assurée par Alix Levain (CR CNRS).
Le WP6 est structuré en 5 axes :
• Axe 6.1 : Caractérisation des écologies dont les Gilets Jaunes sont porteurs à partir de l’exploitation de l’enquête par questionnaire « Jaune Vif » (n=1400).
• Axe 6.2 : Approche expérientielle et longitudinale du rapport aux questions environnementales des Gilets Jaunes – représentations, préoccupations, déplacements et trajectoires de politisation
• Axe 6.3 : Observation ethnographique multisites – place des enjeux environnementaux dans la construction des actions et revendications des Gilets Jaunes
• Axe 6.4 : Analyse discursive et pragmatique des plateformes numériques de débat – retracer la trajectoire des arguments écologiques dans et autour du mouvement des Gilets Jaunes
• Axe 6.5 : Analyse comparée et caractérisation des articulations entre mobilisations environnementales et mouvement des Gilets Jaunes – temporalités, cadrages, formes, acteurs, liaisons

L’ingénieur.e d’étude participera au recueil, au traitement et à l’analyse des données d’enquête mobilisées dans le cadre du WP 6 « Gilets jaunes et problèmes environnementaux : écologies, répertoires d’action, configurations des mobilisations » du projet ANR.
Il/elle réalisera en autonomie une enquête ethnographique multi-sites dans le Finistère auprès de groupes locaux actifs sur deux sites contrastés (axes 6.2 et 6.3). Les corpus collectés (entretiens semi-dirigés, observations, matériaux iconographiques, archives de presse, supports de communication militante, archives publiques) feront l’objet par ses soins d’un archivage et d’un partage dans les conditions définies par le Plan de gestion des données du projet. Les résultats en seront présentés sous forme d’un rapport de recherche.
Il/elle contribuera à l’analyse collective des données collectées dans le cadre de l’enquête par questionnaire « Jaune Vif » (n=1400) entre 2018 et 2020 (axe 6.1). Il/elle assurera en particulier la formalisation et la mise en oeuvre à titre d’expérimentation d’un protocole d’analyse mixte (quanti/quali) centré sur les variables d’intérêt pour la compréhension du rapport aux enjeux environnementaux et à l’écologie politique des répondant.e.s, sur un échantillon restreint de réponses (n @ 200) collectées par 3 des équipes de recherches de l’ANR en Bretagne (UMR 6308 AMURE), Gironde (UMR 5116 CED) et Normandie (UMR 6590 ESO, site de Caen).
Il/elle contribuera aux temps d’échange et de coordination organisés dans le cadre de l’animation scientifique du projet ANR d’une part, du laboratoire AMURE d’autre part. Il/elle sera en particulier amené.e à y présenter les résultats de son travail. Il/elle pourra développer une activité de production documentaire radiophonique, auquel cas il/elle sera formé.e et équipé.e pour ce faire.

– Maîtrise des méthodes d’enquête qualitative en sciences sociales
– Expérience de l’enquête ethnographique de terrain
– Aisance rédactionnelle
– Capacité à travailler en équipe et en interdisciplinarité
– Rigueur et sens de l’organisation

9 mois

01/09/2021

UBO - IUEM / UMR 6308 AMURE (Plouzané, France)

Fixée selon la grille CNRS des ingénieur.e.s d'étude. Frais de déplacements professionnels pris en charge. Quotité de travail : 100%.

L’encadrement scientifique de la personne recrutée sera réalisé par les deux chercheures titulaires de l’UMR AMURE impliquées dans l’ANR « Gilets Jaunes », A. Levain (CR, CNRS) et C. Dondeyne (MCF en sociologie, Université de Bretagne Occidentale), qui sont par ailleurs chargées respectivement de la coordination des axes 6.2 et 6.3.
Dans le cadre de l’axe 6.1., l’ingénieur.e d’étude recruté.e collaborera en particulier avec le CERIES (EA 3589, Lille), qui coordonne l’exploitation de la base de données « Jaune Vif », ainsi qu’avec les équipes partenaires de l’expérimentation du protocole d’analyse « écologie ».

Diplômes requis :

  • Master 2 en sciences sociales (sociologie, géographie, anthropologie ou science politique)
  • Permis B (indispensable pour la réalisation des enquêtes de terrain en milieu rural)

Curriculum vitae, lettre de motivation et relevé des notes de master sont à adresser à déposer sur le portail emploi du CNRS, avant le 27 juin 2021, minuit.

Les candidat.e.s présélectionné.e.s à l’issue de l’examen de leur dossier seront invité.e.s à un entretien.