Articles

LMI DISCOH logo

LMI DISCOH

L’objectif principal du LMI DISCOH est d’étudier les dynamiques océan-atmosphère, biogéochimiques et écologiques dans le SCH afin de comprendre et d’anticiper l’effet des variabilités intra-saisonnières, interannuelles, décennales et du changement climatique sur la dynamique de l’écosystème côtier. Le LMI contribue à la mise en œuvre effective de l’approche écosystémique des pêches.

D’un point de vue scientifique, le LMI “DISCOH” complète des projets en cours de développement (ANRs PEPS et TOPINEME, etc.) et vise à améliorer la coordination entre les projets. En particulier, le LMI vise à orienter les efforts de ses participants vers les grandes questions scientifiques transversales.

Par ailleurs le LMI “DISCOH” soutient le développement de Masters de haut niveau en sciences de la mer au Pérou en promouvant la participation de chercheurs de l’IRD et d’autres scientifiques étrangers (cours et encadrement de mémoires) et en soutenant les échanges d’étudiants et de professeurs, notamment dans la région.

Plus d’infos sur le site du LMI DISCOH

LMI TAPIOCA - Logo

LMI TAPIOCA

Les partenaires hôtes du Laboratoire mixte international TAPIOCA, l’Université Federale de Pernambuco (UFPE) et l’Université Federale Rurale de Pernambuco (UFRPE) collaborent de longue date avec l’IRD dans les sciences marines. Le Brésil a récemment reconnu l’importance majeure des ressources naturelles et des stocks de minerais le long de ses 7 500 km de côtes (appelées « Amazonie bleue » par les autorités brésiliennes) et les membres de l’équipe TAPIOCA sont impliqués dans divers projets scientifiques et universitaires visant à résoudre des questions clés sur les interactions biogéochimiques, physiques, biologiques et humaines dans l’océan Atlantique tropical.

Tapioca regroupe près de 90 scientifiques et étudiants impliqués dans des projets de recherche tels que les projets « Pirata », « Abraços » ou « Mafalda ». Le laboratoire va se focaliser sur les domaines de recherche liés aux changements climatiques et la planification spatiale marine. Le laboratoire permettra de renforcer les recherches dans le domaine et d’investir dans la formation de nouveaux étudiants.

L’objectif à moyen et long terme de TAPIOCA est la création d’un Centre inter-universitaire d’excellence en sciences marines tropicales avec tous les scientifiques impliqués.

Plus d’infos ici.

LMI ICEMASA

ICEMASA est une collaboration scientifique entre des institutions sud-africaines et françaises dans le domaine des sciences marines et atmosphériques. ICEMASA a pour but de promouvoir la coopération dans divers domaines de recherche, la circulation océanique, les échanges océan-atmosphère, la biogéochimie marine, les écosystèmes marins et la pêche, le long des marges de l’Afrique australe (océans Atlantique et Indien) et dans l’océan Austral. Les approches quantitatives (y compris la modélisation numérique) constituent une composante importante du programme. Le renforcement des capacités humaines en océanologie est profondément ancré dans le mandat de l’ICEMASA.

L’ICEMASA a été conçu en étroite collaboration avec le Marine Research Institute (Ma-Re) de l’Université du Cap avec plusieurs objectifs :

  • faciliter les échanges de personnel scientifique entre la France et l’Afrique australe
  • compléter les capacités existantes sur des thèmes de recherche spécifiques
  • relier les sciences physiques et écologiques dans l’environnement marin
  • promouvoir des études évaluant les impacts du changement climatique sur l’océan, les écosystèmes et la pêche
  • renforcer les capacités en élaborant des programmes d’éducation et de formation

Télécharger la brochure de l’ICEMASA

Site web d’ICEMASA

 

Le LMI ICEMASA s’est terminé en décembre 2018, un colloque de restitution a été organisé du 23 au 26 Octobre 2018 à Cape Town. Tous les partenaires sont volontaires et intéressés pour contribuer à un consortium qui prolongerait ICEMASA. Retrouvez ici les pistes avancées pour la suite du projet.