RESIPAL

Sélection génétique de la palourde japonaise, Ruditapes philippinarum pour la résistance à la maladie de l'anneau brun

Coordination

Gregory Charrier et Christine Paillard (LEMAR)

Type de projet

Financement

Européen, Départemental et Régional

Durée du projet

Début du projet

01/03/2018

Fin du projet

31/07/2019

Liens

RESIPAL applique des outils génomiques pour initier la sélection assistée par marqueur ou la sélection génomique en conditions contrôlées pour la tolérance / résistance à la maladie de l’anneau brun chez la palourde japonaise. Dans ce projet, nous cherchons également à développer des méthodes de diagnostic non létales pour la détection du pathogène (Vibrio tapetis) dans des individus infectés en laboratoire, permettant la sélection et la reproduction d’individus qui présentent des traits de résistance à cette infection. De plus, cette expérience sera menée sur plusieurs générations, permettant de fournir une base solide pour la conception d’un programme d’élevage qui pourra être utilisé dans les écloseries européennes. Finalement, le gain génétique entre les traits de résistance aux maladies et des traits commerciaux et de production seront évalués dans le but d’équilibrer les gains de cette sélection génétique.

Ce projet est en lien avec et s’appuie sur des projets de recherche actuellement en cours comme le projet européen H2020 VIVALDI dans lequel tous les partenaires de RESIPAL sont impliqués (SYSAAF, SATMAR).

L'équipe

Collaborateurs

Pierrick Haffray, F. Enez, Syndicat Des Sélectionneurs Avicoles Et Aquacoles Français (SYSAAF), France

Jean François Auvray, La Société ATlantique de MARiculture, SATMAR, France

 

Laboratoire LEMAR – 2018