IROCWA

Apprendre du passé pour envisager l’avenir : approche intégrée des interactions bioclimatiques pour un coquillage exploité en Afrique de l’ouest

Coordination

Yoann THOMAS (IRD, LEMAR)

Type de projet

National

Financement

ANR

Durée du projet

Début du projet

01/01/2020

Fin du projet

01/01/2024

Liens

Le fonctionnement des écosystèmes côtiers est exposé à de nombreuses altérations associées aux changement global. Dans un objectif de gestion durable des ressources, il convient de mieux appréhender la réponse des espèces face aux variations de leur environnement. Dans le delta du Sine-Saloum (Sénégal), l’arche (Senilia senilis) est une espèce de coquillage clé pour les communautés de femmes qui les exploitent, qui sont elles-mêmes clés de voute du socio-écosystème du delta. Dans l’état actuel de nos connaissances, il est cependant impossible de prédire la réponse de cette espèce aux variations de ses conditions de vie. Le projet IROCWA se propose donc de caractériser la réponse biologique de l’arche à un large éventail de conditions bioclimatiques passées et présentes, afin de fournir des connaissances et des outils permettant d’aider à prévoir les conséquences futures du changement climatique sur cette espèce clé en Afrique de l’Ouest. Ce projet développe une approche innovante, interdisciplinaire et intégrée, combinant écophysiologie expérimentale, modélisation bioénergétique, paléoécologie et paléoclimatologie, afin de : (i) délimiter la niche écologique de l’espèce (ii) décrire la variabilité des croissances individuelles au cours des derniers siècles au regard des régimes contrastés des précipitations et (iii) développer un modèle mécaniste simulant l’effet de la variabilité environnementale sur les traits d’histoire de vie individuels, facteurs clés d’une meilleure compréhension de la dynamique de ces populations.

L'équipe

Collaborateurs

Malick Diouf (UCAD-IUPA)

Matthieu Carré (CNRS-LOCEAN)

Babacar Sané (UCAD-IUPA)

Laboratoire LEMAR – 2018