Wallis 2018

Campagne océanographique: Inventaire des spongiaires, des mollusques et des gorgones de l’île de Wallis

Coordination

Sylvain Petek

Type de projet

Régional

Financement

Flotte océanographique française

IRD

Labex Mer

MNHN

Service de l’environnement de Wallis & Futuna

Durée du projet

Début du projet

18/07/2018

Fin du projet

03/08/2018

Cette campagne à Wallis, qui s’est déroulée du 17/07 au 03/08/2018 à bord du navire océanographique ALIS de l’IRD,  s’intègre dans le programme entrepris par les chercheurs en substances naturelles d’origine marine de l’IRD et leurs partenaires sur la biodiversité et chimiodiversité des spongiaires du Pacifique. Cet archipel est le chainon manquant entre la Polynésie française et l’ouest du Pacifique déjà prospectés lors des campagnes antérieures de l’équipe pour étudier la dispersion des éponges dans cet océan en utilisant plusieurs caractères : taxonomie, métabolomique, phylogénie moléculaire. Cette campagne sera également l’occasion d’inventorier les gorgones, ainsi que les micro-mollusques qui n’ont pas encore été recensés dans cet archipel.

Les principales opérations menées à bord sont l’échantillonnage en plongée autonome, la description des organismes, habitats et la fixation pour la muséographie.

Outre les études de dispersion mentionnées ci-dessus menées sur les collections zoologiques, les extraits réalisés grâce à cette campagne constitueront un fond d’étude permettant de répondre à plusieurs questions sur les mécanismes de défense et d’adaptation de ces organismes.

La pérennité des données et leur accessibilité sont au centre du programme mené sur ces échantillons dans un souci d’accord avec le protocole de Nagoya. La connaissance du patrimoine naturel permet aussi aux autorités locales de mieux préserver leur environnement et de contribuer au montage des dossiers de conservation de la biodiversité.

L'équipe

Membres du Laboratoire

Collaborateurs

Eric Folcher (IRD Nouméa, SEOH)

Mahé Dumas (IRD Nouméa, SEOH)

John Butscher (IRD Nouméa, LOCEAN)

Marco Oliverio (Univ. de Rome, Italie)

Merrick Ekins (Queensland Museum, Brisbane, Australie)

Laboratoire LEMAR – 2018