MICROLAG

Microplastiques dans les lagons

Coordination

Gilles Le Moullac (UMR EIO, Ifremer, Tahiti)

Type de projet

Régional

Financement

Direction des ressources Marines et Minières (DRMM) de Polynésie française

Durée du projet

Début du projet

01/10/2017

Fin du projet

20/09/2020

La contamination des océans par des microplastiques (MP), présente un risque pour les organismes marins. Ces particules (< 5mm) sont ingérées et ont, en autre, des effets reprotoxiques récemment montrés chez l’huître creuse. Les nanoplastiques (NP) auraient la capacité de passer au travers de la membrane cellulaire en provoquant des dommages irréversibles. Ce projet propose d’étudier l’impact des MP et NP sur la biominéralisation et la reproduction de l’huître perlière Pinctada margaritifera, avec un regard porté sur la qualité de la perle dans un contexte où les matières plastiques sont abondamment utilisées dans les structures d’élevage. La contamination de lagons perlicole et non perlicole sera caractérisée dans l’axe 1 pour estimer l’exposition des huîtres perlières aux MP. Puis, l’impact de MP sur l’huître perlière et la qualité de la perle seront abordés dans l’axe 2, selon un scenario réaliste en abordant les fonctions principales de métabolisme énergétique, biominéralisation et reproduction et les conséquences sur la génération suivante. Enfin, dans l’axe 3, les effets des nanobilles et nanofibres, potentiellement plus impactant, seront abordés. Les résultats obtenus permettront de comprendre les effets des MP et NP chez l’huître perlière et d’estimer les risques encourus pour la pérennité de la ressource aquacole et de l’industrie perlicole en Polynésie Française.

L'équipe

Membres du Laboratoire

Collaborateurs

Ifremer, UMR EIO, Tahiti :

  • Gilles Le Moullac (porteur)
  • Tiony Gardon (doctorant Ifremer associé au projet)
  • Jérémie Le Luyer
  • Céline Reisser

Direction des Ressources Marines et Minières (DRMM), Papeete, Tahiti, Polynésie Française :

  • Cedrick Lo

Laboratoire LEMAR – 2018