Infrastructures Expérimentales Poisson

Les infrastructures expérimentales poisson du LEMAR, situées sur le site Ifremer Centre Bretagne, sont agrées pour l’expérimentation animale, selon le décret n°2013-118, relatif à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques.

Ces installations sont alimentées en continu d’eau de mer en provenance du Goulet de la Rade de Brest. Elles sont très modulables et permettent d’expérimenter sur l’ensemble du cycle de vie des poissons, depuis les stades larvaires jusqu’au stade adulte. Elles sont équipées de différents dispositifs afin d’agir sur  la luminosité, la température, le pH ou l’oxygène dissous. De plus, certaines salles expérimentales peuvent être connectées à une station de traitement d’eau pour des expériences utilisant des pathogènes ou des polluants de types organiques ou microplastiques.

Les  recherches effectuées sur place  utilisent essentiellement le modèle bar. Mais certaines expériences ont déjà été conduites sur des daurades, des soles ou des flets. Le bar européen (Dicentrarchus labrax) est un poisson d’intérêt économique, aquacole et halieutique. Par conséquence il est donc étudié depuis de nombreuses années. C’est également un animal à long cycle de vie dont toutes les étapes sont parfaitement maîtrisées.
Les expériences conduites actuellement s’intéressent aux capacités d’acclimatation des poissons face au changement global. Par exemple, depuis 2013, des études sur l’acidification sont ainsi menées afin d’évaluer les effets transgénérationnels d’une exposition aux conditions d’acidification prévues par le GIEC en 2050 et 2100.

Tous les projets de recherche réalisés dans les infrastructures expérimentales ont été préalablement validés par le Ministère de l’Education National, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le  comité d’éthique finistérien.  Dans le respect de la législation, toute personne travaillant avec les animaux vivants doit préalablement avoir suivi une formation diplômante.
Les projets de recherches sont souvent réalisés dans le cadre de projets collaboratifs de recherche  dans un contexte national et international.  Certains projets sont également conduits dans le cadre de partenariat avec des industriels.

Membres du Pôle

Laboratoire LEMAR – 2018