Effet de l’hydrodynamisme sur le développement des communautés macroalgales intertidales, de l’échelle stationnelle à l’échelle sectorielle.

Wendy DIRUIT

Erwan AR GALL

Touria BAJJOUK, Anthony LE BRIS, Sophie RICHIER

50% EDSML, 50% convention de recherche UBO

La thèse a pour objet d’étudier les effets de l’hydrodynamisme sur les communautés de macroalgues intertidales et sur les habitats associés, de l’échelle stationnelle à l’échelle sectorielle. Le rôle de l’hydrodynamisme dans la structuration des canopées sera mis en relation avec son influence sur le développement zonal des peuplements macroalgaux. La thèse combine donc une approche à l’échelle de la communauté, impliquant un échantillonnage spécifique, et une approche à l’échelle du site et de la zone géographique. Cette approche va mettre en jeu l’utilisation d’imagerie hyperspectrale obtenue par drone et d’imagerie satellite. Des mesures de hauteur de vague et de vélocimétrie seront effectuées in situ, sur les estrans rocheux. A terme, les résultats de la thèse devraient permettre de faciliter la modélisation de l’effet de l’hydrodynamisme sur les biocénoses côtières, en reliant son impact direct sur les communautés macroalgales aux prédictions des modèles de houlométrie développés au large. Ainsi, l’ampleur des variations de l’hydrodynamisme résultant du changement climatique global pourra être appréciée.

Le projet comporte trois parties :

  1. Etude des communautés macroalgales intertidales à l’échelle stationnelle
  2. Etude des communautés à l’échelle sectorielle
  3. Evaluation de l’hydrodynamisme par le proxy hauteur de vague

La partie 3 pourra se décliner à trois niveaux d’analyse : intra-communautaire (étude inter-sites, niveau par niveau, par secteur géographique), inter-communautaire / inter-niveau (comparaison inter-sites par secteur géographique pour 4 niveaux altitudinaux) et inter-zone géographique (niveau zonal du REBENT).

2023

Discovery