DECICOMP

Déchiffrer toute la complexité du syndrome de mortalité des huîtres du Pacifique pour modéliser le risque épidémiologique.

Coordination

Guillaume MITTA (Univ. Perpignan)

Type de projet

National

Financement

ANR

Durée du projet

Début du projet

01/12/2019

Fin du projet

01/12/2023

Certaines maladies d’étiologies complexes restent difficiles à déchiffrer dans la nature car elles sont influencées par un grand nombre de facteurs imbriqués. Récemment, les membres du consortium proposant le projet DECICOMP ont réalisé une avancée majeure dans la compréhension de la principale maladie affectant les huîtres du Pacifique (syndrome de mortalité des huîtres du Pacifique, POMS), la principale espèce d’huître exploitée dans le monde entier. Le syndrome POMS est causé par une infection polymicrobienne. Néanmoins, une série de facteurs supplémentaires (température, âge, régime alimentaire) sont connus pour influer le POMS. L’objectif du projet est d’étudier comment ces facteurs peuvent influer sur la maladie pour i) décrypter toute la complexité du POMS et ii) proposer une modélisation des risques épidémiologiques dans les élevages d’huîtres. Cela aidera à concevoir des stratégies de gestion opérationnelle visant à atténuer les effets dévastateurs du POMS sur l’ostréiculture.

L'équipe

Collaborateurs

  • Gueguen, J. de Lorgeril, J. Vidal-Dupiol, D. Destoumieux, C. Grunau, C. Chaparro, E. Toulza, du laboratoire IHPE (Interactions-Hôtes-Pathogènes-Environnements) des universités de Montpellier ou de Perpignan.
  • Sofonea, laboratoire Migevec (Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle), Université de Montpellier.
  • Le Roux, Y. Labreuche, S. Chevinesse du LBIMM (Laboratoire Biologie Intégrative des Modèles Marins), Station Biologique de Roscoff.
  • Morga, L. Degremont, J.-B. Lamy, C. Garcia, laboratoire SG2M (Santé, génétique des Mollusques Marins)-Ifremer La Tremblade.