BIIM

Biogeochemical Impact of Iron released by Marine particles

Coordination

Hélène Planquette

Type de projet

International

Financement

Durée du projet

Début du projet

01/02/2019

Fin du projet

01/01/2023

Liens

BIIM a deux objectifs 1) identifier les processus conduisant à la dissolution du fer particulaire d’origine abiotique 2) évaluer leur impact sur la biogéochimie marine. C’est un sujet crucial car le fer dissous contrôle la productivité biologique et la séquestration du carbone sur 30% de la surface de l’océan. Le fer particulaire a longtemps été considéré comme réfractaire, sans effet positif sur le réservoir de fer dissous biodisponible, mais des observations récentes remettent en question cette conception. Pour autant, les mécanismes d’échange entre les réservoirs de fer particulaire et dissous n’ont pas encore été correctement identifiés, ni quantifiés. Fort d’une collaboration étroite entre modélisateurs et observateurs, d’expériences de laboratoire innovantes et d’un modèle biogéochimique global, BIIM s’attaquera à ces problématiques. Il permettra en outre à la porteuse, recrutée au CNRS en 2014, de développer son domaine de recherche sur le fer particulaire.

 

L'équipe

Collaborateurs

Thomas Gorgues (LOPS)

Houda Beghoura (LOPS)

Olivier Aumont (LOCEAN)

Alessandro Tagliabue (University of Liverpool)

Laboratoire LEMAR – 2018