Hannah WHITBY

Biogéochimie / Métaux traces

Post-Doctorant(e)
Université de Bretagne Occidentale

Affectation

Laboratoire LEMAR

Chibido

Contact

Liens

https://www.researchgate.net/profile/Hannah_Whitby

 

https://www.labexmer.eu/en/international/postdoctoral-fellowships/post-doc-awardees

 

https://hwhitby.weebly.com

Trace metals, essential elements to life          

My research centres on the nutrient properties and toxicity of dissolved metals. Currently this involves iron – a key micronutrient to marine life. Due to the poor solubility of iron in seawater, it is often the limiting nutrient, regulating primary production in up to 40% of the ocean. Complexation with organic ligands is essential to the global iron cycle, enhancing its solubility and influencing its bioavailability to support phytoplankton growth (i.e. availability to be taken up by cells). Without iron, photosynthesis cannot occur, but without ligands (organic compounds that bind metals) there would be no dissolved iron in surface waters. Humic substances are one of the main ligands for iron, leading to growing interest in oceanic humic measurements. My current project involves identifying the sources of humic substances and the role they play in the global iron cycle, from open ocean waters to algal culture exudates and hydrothermal systems.

 

Les métaux-traces, éléments essentiels à la vie

Mes recherches portent sur les propriétés nutritives et la toxicité des métaux dissous. Actuellement, il s’agit du fer – un micronutriment essentiel à la vie marine. En raison de la faible solubilité du fer dans l’eau de mer, il est souvent le nutriment limitant, régulant la production primaire dans jusqu’à 40% de l’océan. La complexation avec des ligands organiques est essentielle au cycle global du fer, augmentant sa solubilité et influençant sa biodisponibilité pour soutenir la croissance du phytoplancton (c’est-à-dire la disponibilité à être absorbé par les cellules). Sans fer, la photosynthèse ne peut se produire, mais sans ligands (composés organiques qui lient les métaux), il n’y aurait pas de fer dissous dans les eaux de surface. Les substances humiques sont l’un des principaux ligands du fer, d’où l’intérêt croissant pour les mesures humiques océaniques. Mon projet actuel consiste à identifier les sources de substances humiques et le rôle qu’elles jouent dans le cycle global du fer, des eaux océaniques aux exsudats d’algues et aux systèmes hydrothermaux.

Participation aux projets de recherche