Emma MICHAUD

Bioturbation / flux biogéochimiques / écologie fonctionnelle / biodiversité benthique / mangroves

Chargée de Recherches, HDR
CNRS

Affectation

Laboratoire LEMAR

Discovery

Contact

J’étudie les effets des activités de bioturbation des invertébrés benthiques sur les caractéristiques géochimiques des sédiments côtiers et les flux biogéochimiques qui en résultent. Du fait des contraintes naturelles et anthropiques fortes qui affectent les milieux côtiers, je m’intéresse aux impacts des changements de biodiversité benthique au sein des communautés sur les modifications des activités de bioturbation. J’aborde ces questionnements par une approche fonctionnelle de la biodiversité. J’ai choisi de traiter mes questions scientifiques dans des écosystèmes stockant d’importantes quantités de carbone (ex : mangroves, estuaires, fjords) où les activités de bioturbation sont susceptibles de modifier ce processus d’enfouissement par les modifications du milieu qu’elles induisent et de stimuler la dégradation et minéralisation de cette matière organique. Je travaille à la fois par des approches expérimentales en laboratoire (microcosmes) ou sur le terrain (mésocosmes benthiques), mais aussi via des observations lors de nombreuses campagnes en milieu côtier/intertidal. J’utilise des technologies de pointe pour l’analyse et l’observation 2D ou 3D de la matrice sédimentaire (Optodes planaires, CT-Scan Rayons X, Drone, photogrammétrie, télédétection…), en collaboration étroite avec des collègues chimistes, physiciens et ingénieurs, afin d’intégrer dans mes travaux l’hétérogénéité spatiale des milieux étudiés, de la micro à la macro-échelle.

Je coordonne depuis quelques années différents programmes nationaux et internationaux (projets ANR, EC2CO, GDR LIGA) autour du fonctionnement des écosystèmes à mangroves, principalement sur le littoral de Guyane dont la dynamique sous influence amazonienne en fait un cas d’étude très original, et je participe activement à des projets sur d’autres types de mangroves Outre-Mer visant à étudier la vulnérabilité de ces milieux face aux différentes pressions.

Au sein du Lemar, je co-anime avec mon collègue S. Petek (IRD), l’axe transverse “Lemar au Sud” et je suis impliquée dans différents comités localement au sein de l’IUEM et d’Isblue.

 

Autres publications avant 2010

Michaud, E., G. Desrosiers, R. Aller, F. Mermillod-Blondin, B. Sundby, G. Stora. 2009. Spatial interactions in the Macoma balthica community control biogeochemical fluxes at the sediment-water interface and microbial abundances. J. Mar. Res. 61, 1, 43-70. https://doi.org/10.1357/002224009788597926

Gilbert F., Hulth S., Grossi V., Poggiale J-C., Desrosiers G., Rosenberg R., Gérino M., François-Carcaillet F., Michaud E., Stora G. 2007. Sediment reworking activity rates and patterns in some marine benthic species from the Gullmar Fjord (Western Sweden). Importance of faunal biovolume. JEMBE, 348, 1-2, 133-144. https://doi.org/10.1016/j.jembe.2007.04.015

Michaud, E., G. Desrosiers, F. Mermillod-Blondin, B. Sundby, G. Stora. 2006. The functional group approach to bioturbation: II. The effects of the M. balthica community on fluxes of nutrients and dissolved organic carbon across the sediment-water interface. JEMBE, 337: 178-189. https://doi.org/10.1016/j.jembe.2006.06.025

Michaud, E., G. Desrosiers, F. Mermillod-Blondin, B. Sundby, G. Stora. 2005. The functional group approach to bioturbation: The effects of biodiffusers and gallery-diffusers of the M. balthica community on sediment oxygen uptake. JEMBE, Vol. 326, 77-88. https://doi.org/10.1016/j.jembe.2005.05.016

Mermillod-Blondin, S. Marie, G. Desrosiers, B. Long, L. de Montety, E. Michaud, G. Stora. 2003. Assessment of the spatial variability of intertidal benthic communities by axial tomodensitometry: importance of fine-scale heterogeneity. JEMBE, Vol. 287, 193-208. https://doi.org/10.1016/S0022-0981(02)00548-8

Solan, J.D. Germano, D.C. Rhoads, C. Smith, E. Michaud, D. Parry, F. Wenzhöfer, B. Kennedy, C. Henriques, E. Battle, D. Carey, L. Iocco, R. Valente, J. Watson and R. Rosenberg. 2003. Towards a greater understanding of pattern, scale and process in marine benthic systems: a picture is worth a thousand worms. J. Exp. Mar. Biol. Ecol. Vol. 285-286, 313-339. https://doi.org/10.1016/S0022-0981(02)00535-X

Michaud, E., G. Desrosiers, B. Long, L. de Montety, J.F. Crémer, E. Pelletier, J. Locat, F. Gilbert, G. Stora. 2003. Use of axial tomography to follow temporal changes of benthic communities in an unstable sedimentary environment (Ha!Ha! Bay, Saguenay Fjord). J. Exp. Mar. Biol. Ecol.Vol. 285-286, 265-282. https://doi.org/10.1016/S0022-0981(02)00532-4

Desrosiers, G., Gonon, M., de Montety, L., Pelletier, É., Nozais, C., Michaud, E., Stora, G., Long, B., Tremblay, H., Locat, J. 2nd International Symposium on Contaminated Sediments. Québec, Canada, 26-28 mai. Editeur : H. Tremblay, J. Locat, R. Galvez-Cloutier. pp. 78-82

Michaud, E., B. Long, J.F. Crémer, G. Desrosiers, L. de Montety. 2001. Les phases de construction deltaïques, influence d’un apport catastrophique. Canadian Coastal Conference, Quebec, Proceedings. Québec, 16-19 mai. Éditeur : B.F. Long. pp. 533-547.

 

Livres:

E. Michaud, A. Aschenbroich, G. Thouzeau. “La mangrove, l’incontournable du littoral guyanais” in A. Gardel & D. Davy (sous la direction de), Oyapock et Maroni. Portraits d’estuaires amazoniens, Paris, éditions Quæ, Paru le 25 mars 2021. 142 p. ISBN 2759232743

Mangrove, une forêt dans la mer. in F. Fromard, E. Michaud, M. Hossaert-McKey (sous la direction de), Eds Cherche-Midi. Paru le 2 février 2018. 167 p. ISBN 978-2-7491-5764-1

 

Réseaux de Recherche:

Le groupement de recherche GDR LIGA (Littoral de Guyane sous influence amazonienne) : https://ligagdr.wordpress.com/

International network on the bioturbation studies: Nereis Park: http://nereispark.org/

Participation aux projets de recherche