Lucie CASSARINO

Biogeochimiste

Post-doctorante
UBO

Affectation

Laboratoire LEMAR

Chibido

Liens

Mon profil Orcid

Mon profil Google scholar

Mon profil Researchgate

Mes recherches portent sur les cycles biogéochimiques marins modernes, avec un accent sur les cycles du silicium et le fractionnement isotopique du silicium. L’étude du cycle du silicium est d’une grande importance en raison de son lien étroit avec le cycle du carbone et donc avec les changements climatiques.

Pour ce faire, j’utilise les isotopes du silicium, qui ont été mis en évidence en premier lieu comme un indicateur de la productivité du phytoplancton, pour mieux comprendre les sources et les puits de silice. Néanmoins, la vue d’ensemble exige de regarder à plus petite échelle afin de mieux contraindre les isotopes du silicium comme un indicateur de notre compréhension du système marin. Mes recherches se concentrent en particulier sur les origines du fractionnement des isotopes du silicium lors de la biominéralisation du silicium (précipitation de la silice) dans les diatomées et les éponges d’eau profonde, afin de mieux modéliser la productivité du phytoplancton et la concentration en acide silicique. En outre, j’utilise les isotopes du silicium pour comprendre les interactions entre les sédiments marins et les eaux poreuses ainsi que les flux de nutriments à l’interface eau de mer/sédiments en tant que source potentielle de nutriments pour la colonne d’eau. Enfin, j’étudie l’impact du mélange des masses d’eau sur l’efflorescence phytoplanctonique de surface et la signature de leurs isotopes de silicium. Mes recherches s’intéressent particulièrement à l’environnement de la péninsule de l’Antarctique occidental mais s’appuient également sur d’autres données de terrain et sur des expériences en laboratoire.