DiatOp

Propriétés optiques des frustules de diatomées : implications en océanographie biologique et en optique photonique

Coordination

Johann Lavaud

Type de projet

International

Financement

ISblue Émergence

Durée du projet

Début du projet

01/04/2021

Fin du projet

30/04/2023

Liens

La marque de fabrique des microalgues diatomées est un exosquelette tridimensionnel en silice, le frustule, qui comporte des nanostructures extrêmement fines aux propriétés optiques uniques. Ces nanostructures constituent des biocristaux photoniques qui sont très proches de ceux utilisés pour diverses applications technologiques de pointe. De ce fait, le savoir-faire nano-échelle des diatomées est de plus en plus utilisé en nanotechnologie et nanophotonique biomimétiques. Le projet DiatOp propose d’explorer le potentiel des diatomées, spécifiquement les formes benthiques (i.e. qui vivent en biofilms sur/dans un substrat) comme source naturelle émergente de matériel photonique. L’objectif central du projet est la caractérisation des propriétés optiques du frustule (absorption, focalisation, diffraction, etc.) chez différentes formes de vie (i.e. subtidal et intertidal) et espèces (i.e. différentes morphologies et tailles) de diatomées benthiques.

L'équipe

Membres du Laboratoire

Collaborateurs

  • Kevin Heggarty, Département d’Optique, IMT Atlantique, Plouzané
  •  Johannes Goessling, Department of Biology and CESAM-Center for Environmental and Marine Studies, Universidade de Aveiro, Portugal.
  •  João Serôdio, Department of Biology and CESAM-Center for Environmental and Marine Studies, Universidade de Aveiro, Portugal.