BISCOT

Étude de l’impact de la variabilité environnementale sur les BIvalves des baieS COTières de la zone d’upwelling péruvienne.

Coordination

Jonathan Flye-Sainte-Marie (LEMAR) & Arturo Aguirre-Velarde (IMARPE, Lima Callao, Pérou)

Type de projet

International

Financement

CNRS : Projet international de coopération scientifique (PICS)

Durée du projet

Début du projet

01/01/2018

Fin du projet

31/12/2020

Liens

Le bord Est du Pacifique Sud se caractérise par la présence du upwellings côtiers particulièrement intense à l’origine de des pêcheries majeures. Toutefois, la matière organique qui sédimente et se reminéralise induit la formation d’une zone de minimum d’oxygène (OMZ) particulièrement prononcée. Les travaux que nous avons pu mener jusqu’à présent tendent à indiquer que les eaux de l’OMZ, froides, hypoxiques, acides et riches en sulfures pourraient être advectées dans les baies littorales péruviennes y induisant ainsi une très forte variabilité des paramètres physico-chimiques.  Les bivalves qui y vivent et qui constituent une source de subsistance pour les populations humaines locales doivent faire face à cette variabilité.

L’objectif de ce projet de collaboration est de caractériser les liens entre cette variabilité et les traits biologiques des bivalves des zones littorales péruviennes au travers d’une approche couplant observations de terrain, expérimentation et modélisation.

L'équipe

Collaborateurs

  • Giovanna SOTIL CAYACHO, Chercheur, Insitututo del Mar del Peru (IMARPE),  Lima Callao, Pérou.
  • Patricia GIL KODAKA,  Professeur, Doyenne de la Facultad de Pesquería, Universidad Nacional Agraria de la Molina, Lima, Pérou.
  • Maria Riviera, Directrice du Centro de Investigación para el Desarrollo Integral y Sostenible (CIDIS), Universidad Peruana Cayetano Heredia, Lima, Pérou

Laboratoire LEMAR – 2018