Mélanie RAIMONET

Biogéochimiste

Chargée de Recherches
CNRS

Affectation

Laboratoire LEMAR

Chibido

Liens

“Quantifier la cascade d’impacts du changement climatique et de l’anthropisation directe sur le filtre estuarien et le continuum terre-mer”

 Anticiper la cascade d’impacts qu’auront les changements globaux et locaux sur le filtre estuarien et l’eutrophisation côtière (e.g. marées vertes, hypoxie, anoxie, algues toxiques, mortalités massives) constitue un challenge très important dans une perspective de soutenabilité des socio-écosystèmes situés à l’interface terre-mer. L’objectif général du projet que je présente est d’étudier et de modéliser la cascade d’impacts du changement climatique tout au long du continuum terre-mer, et d’aborder la complexité des interactions entre le changement climatique et les autres aspects du changement global et local. Ceci passe par le couplage de modèles continentaux et marins, incluant une représentation plus explicite de la zone estuarienne dont le rôle pourtant essentiel est trop souvent négligé. Ce projet a pour objectifs de :

(1) quantifier le rôle des estuaires dans la modulation des transferts de nutriments à la zone côtière, en quantifiant notamment les fonctions écologiques (e.g. la rétention de nutriments),

(2) remettre en perspective l’importance de ces fonctions estuariennes au sein du continuum terre-mer, et

(3) quantifier la cascade d’impacts des changements globaux et locaux tout au long du continuum jusqu’aux symptômes d’eutrophisation côtière.

Ce projet permettra de proposer des estimations plus réalistes des flux et rapports de nutriments à la zone côtière, et d’identifier les variables, processus, saisons et zones géographiques les plus sensibles et les plus impactés par les modifications de climat et d’anthropisation directe. Les résultats obtenus, et notamment les scénarios et indicateurs développés en lien étroit avec les différents acteurs du territoire, pourront être utilisés comme services climatiques pour la mise en place de stratégies d’adaptation et/ou d’atténuation.