Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

    
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Le Projet EPURE / Les laboratoires associés / UMR PRODIG

UMR PRODIG

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

Prodig-logo L’Unité Mixte de Recherche PRODIG associe le CNRS, les Universités Paris 1, Paris 4, Paris 7, l’EPHE et l’IRD. Elle rassemble une équipe de 93 membres permanents et de 80 doctorants autour d’un thème fédérateur « développement et environnement ». Elle s’organise autour de trois thèmes : « recompositions spatiales et développement », « environnements, risques et gestion des milieux », « territoires, rapports de pouvoir et mondialisation ». Les chercheurs de l’UMR considèrent qu’au-delà de la diversité des milieux de vie et des usages, l’environnement est construit par la perception, les gestions et les pratiques que les sociétés appliquent aux différents milieux. En raison de la prise de conscience de processus de dégradation des milieux de vie, mettant en place des vulnérabilités d’ensemble, une gestion territoriale des risques s’impose. Celle-ci incite premièrement à travailler suivant un continuum temporel. Il peut s’agir de lutter contre un risque « lent », caractérisé par une évolution progressive mais inexorable (sécheresse, intensification de l’upwelling) ou de se préparer à un risque plus « rapide » aux effets quasi-instantanés (séisme, crue, pollution). L’UMR propose une approche des environnements, des risques et de la gestion des milieux fondée sur cette reconnaissance d’un triple continuum d’espace-temps, de développement et d’anthropisation le long duquel le risque varie en fonction des mécanismes d’interactions entre ses deux composantes fondamentales que demeurent l’aléa et la vulnérabilité. La démarche de l’UMR vise donc à dépasser les contradictions liées à des approches du risque déconnectées, centrées sur soit l’aléa (naturel) soit la vulnérabilité (sociale). Au cours des dernières années, l’UMR a mené à bien, entre autres, un ensemble de programmes de recherche centré sur l’environnement semi-aride à laquelle la partie sud du Maroc appartient, sur le milieu littoral et plus récemment sur celle des pêcheries et des espaces marins protégés (projet ANR AMPHORE). Ces travaux s’appuient sur une compétence reconnue de l’UMR en matière de SIG, et plus particulièrement sur une capacité d’innovations qui permettent de concevoir et de formaliser des ontologies, puis de sélectionner et de réunir au sein de bases de données géo-référencées des données géographiques soit produites par des enquêtes et relevés de terrain, soit préexistantes (recensements, images).

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
« Août 2019 »
Août
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031