Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

    
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Le Projet EPURE / Programme scientifique / Processus physiques (P) / Tâche P3 - Mesure des sédiments mis en suspension et déposés par les courants

Tâche P3 - Mesure des sédiments mis en suspension et déposés par les courants

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

Objectifs de la tâche

Les micropolluants métalliques s'accumulent dans les sédiments. En période de forte activité de l'upwelling, la quantité de sédiments remise en suspension serait ainsi plus importante et entraînerait des concentrations de certains métaux (cuivre, cadmium..) plus fortes (Benbrahim et al., 2006). La mesure de la quantité de sédiments en suspension dans la colonne d'eau à différentes périodes de temps et en quelques points stratégiques permettront de préciser les liens entre quantité de sédiments en suspension et déposés, intensité des courants et concentrations en métaux lourds (Cu, Cd..). Trois méthodes complémentaires seront mises en œuvre pour évaluer le transport sédimentaire : 1) quantification des volumes sédimentaires déposés dans les zones d'upwelling, pendant et hors des périodes de forte activité ; 2) mesure de la quantité de sédiments en suspension pendant ces périodes ; 3) analyse des ETM des sédiments de surface et en suspension et détermination de leur origine. Pour la troisième sous tâche, une approche en géochimie élémentaire et isotopique sera mise en place. L’analyse des compositions isotopiques des sédiments (isotopes radiogéniques Sr, Nd, Hf) déposés en surface et remis en suspension permet de distinguer précisément entre une source continentale (e.g. apports éoliens) et une source océanique (e.g. remise en suspension par les courants). Ainsi, il sera possible de déterminer les influences relatives des ces deux types d’apports sur la composition des sédiments déposés et transportés. La mesure des ETM dans ces mêmes échantillons permettra d’établir un lien entre concentrations dans la phase solide et intensité de l’upwelling.

Responsables et partenaires impliqués

Responsables : F. Floc'h (UMR DO) et F.Z Bouthir (INRH)

Partenaires


UMR DO

C. Delacourt, S. Revillon, J. Ammann, M. Franzetti, P. Leroy, H. Piété, G. Fromant, R. Cancouët

UMR LEMAR

D. Dagorne (US IMAGO)

INRH

R. Houssa, R. Chfiri, S Benbrahim, M. Jayed

Contributions des partenaires

  • F. Floc'h (UMR DO) : co-responsable de la tâche, planification des levés bathymétriques et prélèvements sédimentaires en mer. Acquisition, traitement et interprétation des données bathymétriques. Imagerie de la colonne d’eau ;
  • C. Delacourt (UMR DO) : Méthode de corrélation et établissement des différentiels bathymétriques ;
  • P. Leroy (UMR DO) : Analyse des mouvements sédimentaires ;
  • M. Sedrati (UMR DO): Analyse des mouvements sédimentaires ;
  • M. Franzetti (UMR DO) : différentiels bathymétriques et analyse des mouvements sédimentaires ;
  • J. Ammann (UMR DO) : responsable du positionnement durant les campagnes en mer. Traitement des données de positionnement ;
  • S. Revillon (UMR DO) : Analyses isotopique des sédiments ;
  • H. Piété (UMR DO) : organisation des missions, données satellites ;
  • G. Fromant (UMR DO) : mesure de MES par acoustique SMF ;
  • R. Cancouët (UMR DO) : Acquisition, traitement et interprétation des données bathymétriques. Imagerie de la colonne d’eau ;
  • S. Benbrahim (INRH) : Chimie des sédiments ;
  • R. Houssa (INRH) : lien avec la tâche B3-3 (SIG) ;
  • R. Chfiri (INRH) : participation aux échantillonnages et analyses chimiques ;
  • F.Z. Bouthir (INRH) : Co-responsable de la tâche, participation aux échantillonnages et analyses chimiques ;
  • M. Jayed (INRH): participation aux échantillonnages et analyses chimiques ;
            error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
            « Novembre 2019 »
            Novembre
            DiLuMaMeJeVeSa
            12
            3456789
            10111213141516
            17181920212223
            24252627282930