Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

    
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Le Projet EPURE / Les laboratoires associés

Les laboratoires associés

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

INRH

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

INRH-logo L'Institut National de Recherche Halieutique du Maroc (INRHINRH), partenaire marocain du projet est dédié à la recherche et au développement technologique dans les sciences halieutiques. Il est structuré en 3 départements : "Océanographie et aquaculture", "Qualité et salubrité du milieu marin", et "Ressources halieutiques". L’INRH dont l’une des principales missions consiste à assurer en permanence la surveillance de la salubrité du milieu marin ainsi que des ressources marines vivantes qu’il abrite, est une des institutions nationales à même de satisfaire les engagements pris par le Maroc dans le cadre des conventions internationales en matière de préservation de la qualité des eaux marines. Doté d'une réelle culture d'insertion dans la communauté scientifique internationale ("main stream science"), qui se reflète dans sa production scientifique (cf. la bibliographie), l'INRH dispose au Maroc d'infrastructures et de capacités analytiques et expérimentales reconnues. Il dispose également de deux navires océanographiques pouvant, si nécessaire, être utilisés dans le cadre du projet : le navire de recherche "Charif Al Idrissi", construit au Japon en 1986 (41 m de long et 397 tx de jauge brute),et le plus récent (2001) "Al Amir Moulay Abdallah", d'une longueur de 38,5 m et 298 tx de jauge brute.

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet

UMR DO

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

DO-logo Le laboratoire "Domaines OcéaniquesUMR DO" est un laboratoire de recherche en Sciences de la terre du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Université de Bretagne Occidentale à Brest (UBO). Il développe une approche pluridisciplinaire et couvre les disciplines de la géologie structurale, de la géophysique, de la pétrologie, de la géochimie isotopique, de la sédimentologie et de la paléontologie. Les terrains d'investigation vont des rifts continentaux aux dorsales océaniques, de la plateforme continentale aux bassins profonds, des points chauds aux îles volcaniques, et des marges passives aux marges actives. Ce laboratoire regroupe près de 80 personnes, dont 35 chercheurs et enseignants-chercheurs, 19 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs, une vingtaine de doctorants, et des post-doctorants et chercheurs visiteurs

http://www-iuem.univ-brest.fr/recherche/equipes/domaines-oceaniques et http://www-sdt.univ-brest.fr/

Responsable scientifiqueEmail
Floc'h France MCF UBO
L'équipe EpureEmail
Ammann J. IE
Cancouët Romain IE
Delacourt Christophe PR UBO
Franzetti Marco Doctorant
Leroy Pascal MCF UBO
Revillon Sidonie CR
Sedrati Mouncef MCF UBS
Piété Hélène IR
Fromant Guillaume Doctorant

 

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet

UMR LEMAR

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

Lemar-logoc L'UMR LEMAR (Laboratoire des sciences de l’environnement marin) regroupe des écologistes, des biologistes, des chimistes et des physiciens dans le but de comprendre et modéliser les systèmes marins au sein de la biosphère, définir les caractéristiques du milieu et des organismes, et préciser leurs interactions. Une forte pluridisciplinarité est indispensable pour aborder un domaine complexe comme les interactions entre les diverses composantes du domaine marin : aussi l’unité affiche-t-elle une politique résolument interdisciplinaire qui, basée sur des compétences disciplinaires fortes, est mise en œuvre au quotidien dans la vie scientifique de l’unité. Le laboratoire est rattaché à l’INstitut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS, avec un rattachement secondaire (historiquement et culturellement fort) à l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU). Il est par ailleurs rattaché au Département Environnement et Ressources (DER) de l’IRD. Le LEMAR est partie prenante de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM) de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et inscrit sa démarche dans les grands programmes scientifiques nationaux et internationaux : INSU (LEFE, EC2CO), IGBP (IMBER, GEOTRACES, LOICZ, GLOBEC), ANR (AMPHORE) et développe une ferme politique d’insertion européenne à la suite des REX, EUR-OCEANS, MARINE GENOMICS. Au niveau local, l’Ifremer constitue le partenaire privilégié de l’unité, les collaborations portant sur toutes les thématiques importantes du laboratoire. Via sa composante IRD, le LEMAR, ainsi que le LPO, disposent d'une longue expérience de collaboration avec les partenaires Ouest-Africains et d'une implantation au Maroc (Université Ibn Zorh d'Agadir et INRH à Casablanca).

http://www-iuem.univ-brest.fr/UMR6539/

Responsable scientifiqueEmail
Tito de Morais, Luis luis.tito-de-morais@ird.fr

DR IRD

L'équipe EPUREEmail
Bonnin, Marie
Brehmer, Patrice
CR IRD
Chauvaud , Laurent
CR CNRS
Dabas, Eric
AGTR IRD
Dagorne, Dominique
CR IRD
Ecoutin, Jean-Marc
CR IRD
Guérard, Fabienne
MCF UBO
Gorgues Thomas IR IRD
Jolivet Aurélie Post-doc
Labonne, Maylis
IR IRD
Laë, Raymond
DR IRD
Lebourges-Dhaussy, Anne
IR IRD
Munaron, Jean-Marie
AI IRD
Mémery, Laurent
DR CNRS
Perrot, Yannick
IE IRD
Raffray, Jean
TCN IRD
Riso, Ricardo
PR UBO
Roudaut, Gildas
AI IRD
Tito de Morais, Luis luis.tito-de-morais@ird.fr DR IRD
Waeles, Mathieu
MCF UBO

 

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet

UMR LPO

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

LPO-logo Le Laboratoire de Physique des Océans (LPO) est une Unité Mixte de Recherche CNRS/IFREMER/IRD/UBO (UMR6523). Il est localisé sur deux sites : sur le Centre de Brest de l'Ifremer et à l'Université de Bretagne Occidentale. Le LPO a pour objectifs de proposer et réaliser des programmes de recherche en océanographie physique destinés à comprendre et modéliser la circulation océanique à différentes échelles de temps et d'espace. Ces programmes sont basés sur des études théoriques, des modèles numériques, sur l'analyse des données historiques et sur la réalisation de campagnes à la mer. Pour effectuer ces mesures, différentes techniques d'observation de l'océan sont mises en œuvre (hydrologie, courantométrie eulérienne et lagrangienne, tomographie). Trois objectifs majeurs justifient les programmes du laboratoire : (1) une meilleure compréhension des mécanismes de la dynamique océanique, de la sub-méso échelle à l'échelle des bassins ; (2) les changements climatiques avec le rôle de l'océan et les impacts de la circulation thermohaline ; (3) la compréhension des échanges "hauturier-côtier" pour aborder la régionalisation des impacts des changements climatiques sur les marges et les écosystèmes.

http://wwz.ifremer.fr/lpo et http://www-iuem.univ-brest.fr/recherche/equipes/lpo

UMR LPO
Responsable scientifiqueEmail
Machu, Éric
CR IRD
UMR LPO
L'équipe d'EpureEmail
Blanke, Bruno
DR CNRS
Machu, Éric
CR IRD
Gorgues Thomas

 

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet

UMR PRODIG

error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

Prodig-logo L’Unité Mixte de Recherche PRODIG associe le CNRS, les Universités Paris 1, Paris 4, Paris 7, l’EPHE et l’IRD. Elle rassemble une équipe de 93 membres permanents et de 80 doctorants autour d’un thème fédérateur « développement et environnement ». Elle s’organise autour de trois thèmes : « recompositions spatiales et développement », « environnements, risques et gestion des milieux », « territoires, rapports de pouvoir et mondialisation ». Les chercheurs de l’UMR considèrent qu’au-delà de la diversité des milieux de vie et des usages, l’environnement est construit par la perception, les gestions et les pratiques que les sociétés appliquent aux différents milieux. En raison de la prise de conscience de processus de dégradation des milieux de vie, mettant en place des vulnérabilités d’ensemble, une gestion territoriale des risques s’impose. Celle-ci incite premièrement à travailler suivant un continuum temporel. Il peut s’agir de lutter contre un risque « lent », caractérisé par une évolution progressive mais inexorable (sécheresse, intensification de l’upwelling) ou de se préparer à un risque plus « rapide » aux effets quasi-instantanés (séisme, crue, pollution). L’UMR propose une approche des environnements, des risques et de la gestion des milieux fondée sur cette reconnaissance d’un triple continuum d’espace-temps, de développement et d’anthropisation le long duquel le risque varie en fonction des mécanismes d’interactions entre ses deux composantes fondamentales que demeurent l’aléa et la vulnérabilité. La démarche de l’UMR vise donc à dépasser les contradictions liées à des approches du risque déconnectées, centrées sur soit l’aléa (naturel) soit la vulnérabilité (sociale). Au cours des dernières années, l’UMR a mené à bien, entre autres, un ensemble de programmes de recherche centré sur l’environnement semi-aride à laquelle la partie sud du Maroc appartient, sur le milieu littoral et plus récemment sur celle des pêcheries et des espaces marins protégés (projet ANR AMPHORE). Ces travaux s’appuient sur une compétence reconnue de l’UMR en matière de SIG, et plus particulièrement sur une capacité d’innovations qui permettent de concevoir et de formaliser des ontologies, puis de sélectionner et de réunir au sein de bases de données géo-référencées des données géographiques soit produites par des enquêtes et relevés de terrain, soit préexistantes (recensements, images).

error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet

US191 - IMAGO

L'US IMAGO est une unité de services de l'IRD basée à Plouzané, apportant un soutien aux équipes réalisant des campagnes en mer ou effectuant des analyses chimiques.
error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

 

Logo US191 Imago L'US IMAGO est une unité de services de l'IRD basée à Plouzané. Elle assiste les unités de recherches :

puce Répond aux besoins d’analyses physico-chimiques des unités de l’IRD et de leurs partenaires. Les laboratoires sont compétents dans les domaines de la chimie de l’eau, des sols et en chimie marine.

puce Assure la gestion de réseaux d'observations en géophysique et océanographie :

rond Gère et met en œuvre, lors des missions en mer, le matériel océanographique embarqué.

rond Valorise les observations océaniques satellites en liaison avec les Unités de Recherche

rond Assure la programmation des campagnes océanographiques sur les navires hauturiers de l'IRD (hors périmètre de certification).

L'US participe à la logistique des campagnes en mer du projet EPURE (logistique, interface avec les transitaires pour les formalités douanières, mise à disposition de matériel, interface avec la DT INSU et Genavir, et préparation et mise en oeuvre du matériel à bord). Au cours des campagnes l'US met à disposition un ingénieur océanographe (informaticien et électronicien) qui assure le soutien technique à bord ainsi que tout ce qui touche à l'électronique embarquée et aux capteurs CTD. Après les campagnes, l'US participe à l'analyse d'une partie des échantillons (sels nutritifs et pigments phytoplanctoniques) et assiste les membres du projet dans le stockage et la gestion des données de campagne.

Lien vers US IMAGO et pages techniques de l'US

L'US IMAGO est une unité de services de l'IRD basée à Plouzané, apportant un soutien aux équipes réalisant des campagnes en mer ou effectuant des analyses chimiques.
Responsable de l'USEmail
Gouriou, Yves
DR IRD
L'US IMAGO est une unité de services de l'IRD basée à Plouzané, apportant un soutien aux équipes réalisant des campagnes en mer ou effectuant des analyses chimiques.
L'équipeEmail
Grelet, Jacques
IE IRD
Baurand, François IRD
Dagorne, Dominique
IE IRD
Lopes, Dominique IRD
error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
« Août 2019 »
Août
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031