ACaPELA

Acoustique Pélagique ultra-côtier

Coordination

Anthony ACOU

Project type

Européen

Funding

FEAMP

Project duration

Start Date

01/07/2019

End Date

31/03/2023

Links

Dans le cadre de la DCSMM (Directive-Cadre Stratégie pour le Milieu Marin), l’état écologique des poissons et céphalopodes doit être évalué pour chacune des quatre sous-régions marines françaises (Manche – Mer du Nord, Mers celtiques, Golfe de Gascogne et Méditerranée occidentale). En particulier, la DCSMM prévoit de restaurer ou de maintenir le bon état écologique du milieu marin pour 2020. Dans ce cadre, le projet ACaPELA (ACoustique PELAgique) est un projet réalisé par le MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle) et l’IRD via l’UMR LEMAR (UBO, CNRS, IRD, Ifremer), l’UMS (OFB -CNRS-MNHN) PatriNat et l’UMR BOREA (MNHN, CNRS, UPMC, IRD). Ce projet vise à développer une méthodologie de suivi et des indicateurs associés, pour évaluer l’état écologique des populations de poissons pélagiques et de céphalopodes des milieux côtiers (i.e. espèces pélagiques ou bentho-pélagiques fréquentant la colonne d’eau dans les zones où la bathymétrie est comprise entre 0 et 40 m). Les protocoles consisteront en une adaptation des protocoles utilisés par les campagnes de pêche PELGAS et PELMED prenant en compte les contraintes côtières, et combineront l’utilisation de deux méthodes acoustiques complémentaires : des sondeurs orientés verticalement sous le navire et un sonar multifaisceaux. La validation des cibles détectées se fera par croisement des données acoustiques (indice de réflectivité et échotraces) avec des résultats de pêche via un filet méso-pélagique, et / ou dénombrements visuels en plongée sous-marine et vidéos sous-marine inclus système innovant et ROV. Les campagnes seront menées dans le nord de la Bretagne (golfe de Saint Malo et Roscoff) et dans le sud de la Bretagne (Brest) ainsi que en mer méditerranée. L’objectif à long terme de ce projet est d’appliquer la méthodologie développée des quatre sous-régions marines françaises et notamment de rendre compte de l’état écologique des populations situées le long de gradients environnementaux et de pressions.

En lien directe avec ce projet, l’IRD associera des partenaires ouest africains (e.g., INRH, IMROP, ISRA/CRODT, FD, CIPA, CNSHB) afin de partager les résultats méthodologiques obtenus pour reproduire cette méthodologie sur les zones ultra-côtières du talus continentale Ouest Africain et ainsi répondre à la question récurrente (Brehmer et al., 2006) et fondamentale de l’importance de cette zone non échantillonnée lors des campagnes d’évaluation de stocks des petits pélagiques, qui reste en suspens depuis les premiers groupes de travail AWA (2012-2013).

The team

Contributors

  • Anthony ACOU (OFB)
  • Loïc LEGOFF (MNHN)
  • Eric FEUNTEUN (UMR BOREA)
  • Pierre THIRIET (OFB)
  • Abdoulaye Sarré (ISRA/CRODT)
  • Salahedine El Ayoubi (INRH)
  • Ahmed Taleb (IMROP)
  • Ndague Diogoul (UCAD)
  • Yousouph Coly (UASZ)
  • Viviane DAVID (MNHN)
  • Eva Russier