Annonces

Arrivée de Thibaud Lami, recruté sur le poste d'ngénieur en production, traitement, analyse de données et enquêtes, projet OSIRISC+

Ajouté par Alain Hénaff il y a 4 mois

L'activité de Thibaud Lami sera axée prioritairement sur :

- l’assistance technique au recueil et à l'intégration des données dans le WEB‐SIG OSI sur les territoires du projet,

- l’aide à la mise en place de conseils et formations pour les gestionnaires/élus de ces territoires ;

- la gestion des relations entre l’équipe et les EPCI et autres collectivités territoriales souhaitant intégrer la démarche,

- l’aide à la rédaction et la finalisation des livrables (OSIRISC et OSIRISC+;

- la poursuite de l’action 2 d’OSIRISC+ dont des réflexions sur la forme que pourrait prendre un futur observatoire régional des risques côtiers.

Comité de suivi et de pilotage- projets Osirisc/Osirisc+

Ajouté par Alain Hénaff il y a environ un an

(Version corrigée de ses fautes d'orthographe...)

Les comités communs de suivi et de pilotage d’Osirisc et Osirisc+  se tiendront au Pôle Numérique Brest-Iroise, le 6 juillet 2018 de 9 h 30 à 16 h 30

305 Avenue Alexis de Rochon,

29280 Plouzané

(Bâtiment en face du restaurant universitaire, proche de l’IUEM ; informations complémentaires à cette adresse : https://campusnumerique-carte.u-bretagneloire.fr/Plouzane.TA_Pole_Iroise.html)

Réunion de projet Osirisc/Osirisc+

Ajouté par Alain Hénaff il y a environ un an

Réunion de projet Osirisc/osirisc+

Arrivée en stage de Sébastian Bouland (ENTPE)

Ajouté par Iwan Le Berre il y a plus d'un an

Le sujet de stage porte sur les indices de vulnérabilité des territoires littoraux aux risques d'érosion-submersion. Il s'agit de voir comment combiner entre eux les indicateurs Osirisc pour produire des indicateurs pertinents, explicites et acceptables...

Tout un programme !
 

Arrivée en stage de M2 de Alexandre Lecoq

Ajouté par Alain Hénaff il y a plus d'un an

Le stage d'Alexandre Lecoq porte sur les composantes « aléa » (érosion, submersion, migration dunaire), « enjeux » et  « gestion ». Il s’agit de passer à l’étape de l’opérationnalisation de ces indicateurs sur le territoire de Dieppe en travaillant sur :

1) laméthodologie permettant de rendre les indicateurs « aléa » opérationnels selon les diverses techniques de mesure inventoriées pour chacun d’eux. Cette démarche devra conduire à la production d’un « pas-à-pas » de leur opérationnalisation, à destination à la fois des chercheurs du projet et des gestionnaires qui prendront éventuellement en charge les mesures. Dans ce sens, on attend du stagiaire une démarche pédagogique ;

2) de tester la mise en œuvre des indicateurs « aléa » à Dieppe, de vérifier l’applicabilité des mesures souhaitées et d’estimer les temps à consacrer aux acquisitions de chacune d’entre elles. On attend du stagiaire une méthode pertinente et objective permettant de réaliser ces estimations ;

3) sur la base de ces tests, il s’agira alors de sélectionner les outils de mesure les plus adaptés, de proposer des fréquences pour la réalisation des mesures de ces indicateurs, et également de définir l’échelle spatiale pertinente pour ces acquisitions ;

4) de collecter les données nécessaires aux indicateurs « enjeux » et « gestion » dans les bases de données institutionnelles (INSEE, Ministères, etc.) et sur le terrain auprès des gestionnaires associés au projet (collectivités territoriales, services de l’État).

Offre de stage

Ajouté par Pauline Letortu il y a plus d'un an

Stage de M2 (mi-mars à fin août 2018) sur les composantes "aléas", "enjeux" et "gestion" sur le territoire de Dieppe

1er COPIL Dreal Bretagne-équipe Osirisc+ (Rennes)

Ajouté par Alain Hénaff il y a plus d'un an

Comité de Pilotage du projet

Ouverture du sous-projet Osirisc+

Ajouté par Alain Hénaff il y a plus d'un an

Ouverture du sous-projet POPS Osirisc+

Stage "aléa" -> arrivée en mars 2018 de Manon Billerey

Ajouté par Pauline Letortu il y a plus d'un an

Le stage de 6 mois proposé à LETG porte sur la composante « aléa » (érosion, submersion, migration dunaire). Six indicateurs ont été proposés et co-construits avec les gestionnaires (deux concernent la submersion, trois l’érosion et un la migration dunaire). Les fiches définissant ces indicateurs ont été produites et validées en comité de suivi du projet par les gestionnaires. Il s’agit dorénavant de franchir l’étape suivante de l’opérationnalisation de ces indicateurs.

 

Lors de ce stage, il s’agira, par conséquent, de travailler sur :

1) une méthodologie permettant de rendre les indicateurs opérationnels selon les diverses techniques de mesure inventoriées pour chacun d’eux. Cette démarche devra conduire à la production d’un « pas-à-pas » de leur opérationnalisation, à destination à la fois des chercheurs du projet et des gestionnaires qui prendront éventuellement en charge les mesures. Dans ce sens, on attend du stagiaire une démarche pédagogique ;

2) de tester la mise en œuvre des indicateurs sur le terrain, de vérifier l’applicabilité des mesures souhaitées et d’estimer les temps à consacrer aux acquisitions de chacune d’entre elles. On attend du stagiaire une méthode pertinente et objective permettant de réaliser ces estimations ;

3) sur la base de ces tests, il s’agira alors de sélectionner les outils de mesure les plus adaptés, de proposer des fréquences pour la réalisation des mesures de ces indicateurs, et également de définir l’échelle spatiale pertinente pour ces acquisitions.

4) enfin, selon l’avancement des travaux précédents, en s’appuyant sur les données existantes à l’échelle régionale (Bretagne), il serait souhaitable d’améliorer le calibrage de chaque indicateur de manière à mieux définir à partir de quel seuil un indicateur a une dynamique « faible », « moyenne » ou « forte ».

Offre de stage - composantes Enjeux et Gestion

Ajouté par Catherine Meur-Ferec il y a presque 2 ans

Fiche de stage Master « Application d’indicateurs de suivi de la vulnérabilité systémique aux risques côtiers sur un territoire breton "

(1-10/13)

Formats disponibles : Atom