Anthony STURBOIS

Ecologie marine, Conservation aire protégée, Dynamiques temporelles et spatiales, Fonctionnalité des ecosystèmes.

Doctorant
VivArmor Nature

Assignment

Laboratoire LEMAR

Discovery

En tant que chargé de missions scientifiques au sein de la réserve naturelle nationale de la baie de Saint-Brieuc, je coordonne des études et des programmes avec l’équipe et les chercheurs de différents laboratoires et universités. Les programmes sont axés sur la description et le fonctionnement des écosystèmes et l’impact des perturbations humaines. Nous visons une meilleure compréhension des écosystèmes de la baie afin d’améliorer leur conservation.

Aujourd’hui, mes activités de recherche sont liées à l’équipe DISCOVERY du Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin. Commençant à travailler et à contribuer à l’analyse des trajectoires écologiques dans le cadre de mon doctorat, je suis particulièrement ouvert et intéressé par les projets traitant de la dynamique écologique et de l’évaluation de la qualité écologique à différentes échelles, de l’individu à la communauté et aux écosystèmes, dans les différents domaines de l’écologie en baie ou ailleurs !

 

Parcours antérieur

Au début des années 2000, au cours de mon parcours de formation technique et scientifique, y compris mes premières expériences professionnelles en tant qu’étudiant en stage, j’ai identifié le manque de perméabilité qui persiste parfois entre les gestionnaires et les scientifiques (et encore plus les parties prenantes) et les différents domaines et disciplines qu’il englobe. À partir de ce moment, j’ai fait de l’interface science/gestion mon propre projet professionnel avec deux principes directeurs, qui ont progressivement émergé et qui influencent toujours ma façon de travailler : l’ouverture et la transversalité.

Plus tard, mes premières expériences professionnelles m’ont amené à travailler sur cette interface parfois très étroite, en essayant de garder le meilleur des deux approches, en penchant occasionnellement d’un côté ou de l’autre. De ce point de vue, mon emploi chez VivArmor Nature en tant que chargé de missions scientifiques dans la réserve naturelle nationale de la baie de Saint-Brieuc depuis 2009 constitue un formidable terrain pour expérimenter la pertinence d’une telle interface recherche/gestion, de son utilité dans les processus d’aide à la décision.

En 2018, ce projet professionnel s’est réellement concrétisé avec le programme de recherche ” ResTroph Baie de Saint-Brieuc ” et ma thèse: “ECOLOGICAL TRAJECTORIES: METHODS AND APPLICATIONS.A case study on the conservation and taxonomic/functional/trophic dynamics of soft bottom benthic assemblages in the bay of Saint-Brieuc (Western English Channel, France)“. En analysant l’ensemble des données et en essayant de donner une plus grande dimension aux questions écologiques locales, j’ai progressivement réalisé le besoin de concepts complémentaires d’analyse et de visualisation des données, en élargissant le cercle des partenaires scientifiques impliqués dans la thèse et le programme ResTroph, et en commençant à contribuer au développement méthodologique des analyses de trajectoires écologiques.