Mathilde GIGOT

Doctorante
Université de Bretagne Occidentale

Assignment

Laboratoire LEMAR

Discovery

Links

Diplômée du Master de Biologie Intégrative et Physiologie mention Organismes Marins à l’Université Sorbonne Sciences (Paris 6), Mathilde réalise une thèse sous la direction de Laurent Chauvaud (LEMAR), Julien Bonnel (WHOI) et Frédéric Olivier (BOREA). Son sujet porte sur l’impact de la pollution sonore d’origine anthropique sur les stades larvaires de deux espèces de bivalves : la coquille St-Jacques Pecten maximus et la praire Venus verrucosa. Il s’agit d’étudier l’effet des bruits de battage et de forage induits par les chantiers off-shore tels que l’installation d’éoliennes, sur les paramètres du développement larvaire. L’intégralité de ses expérimentations ont été réalisées en milieu contrôlé au sein de l’Ecloserie du Tinduff (Plougastel). Une partie des échantillons ont fait l’objet d’analyses lipidiques menée au sein de l’UMR BOREA (MNHM-Paris) et une seconde partie seront analysés à l’ISMER (UQAR, Québec).