Atelier terrain EUCC France risques littoraux

Du 17 au 19 mars 2015 - Martinique
Ajouté par Mathilde De Cacqueray il y a presque 7 ans

Les risques littoraux (érosion, submersion) et les impacts du changement climatique : pourquoi et comment anticiper et s’adapter ?

De par la géomorphologie volcanique et l’histoire sociale de la Martinique, la plupart des activités humaines se concentrent aujourd’hui sur les pourtours du littoral relativement étroit et vont même parfois jusqu’à gagner sur la mer ou les écosystèmes de mangrove. L’histoire coloniale de l’île explique en partie le développement d’un habitat spontané en bordure du littoral, en particulier dans la bande des 50 pas géométriques. On observe ainsi une urbanisation très dense et très hétérogène sur cette bande littorale avec de nombreuses problématiques, complexes en termes de régularisation du foncier, en termes d’aménagements, de protection des milieux et des populations.

La densification des usages et des occupations sur le littoral, associée à une dégradation des espaces et des processus naturels (artificialisation), rend ces implantations d’autant plus vulnérables dans le contexte des changements environnementaux globaux. En particulier, l’élévation accélérée du niveau marin sous l’effet du changement climatique constitue un paramètre majeur pour l’île de la Martinique et ses îlets. La densité des activités résidentielles, économiques et touristiques sur le pourtour littoral et leur faible altitude par rapport au niveau marin induit de fortes vulnérabilités face aux phénomènes de submersion et d’érosion marine, à différentes échelles de temps et d'espaces.

La mise au point de stratégies cohérentes et à long terme pour la gestion de ces risques côtiers constitue un des défis majeurs auquel devra faire face le développement des littoraux dans les prochaines décennies. En Martinique les réflexions en termes de gestion des risques côtiers sont encore très inégales même s’il existe des dispositifs nationaux (documents stratégiques et de planification), des initiatives locales et des réflexions scientifiques (programmes de recherche). Comment la Martinique peut-elle faire face à ces risques côtiers susceptibles de s’aggraver sous l’effet des changements environnementaux  globaux ? Quelles stratégies de gestion mettre en place ?

Objectifs :

Comprendre comment les risques côtiers (érosion, submersion marine) sont appréhendés et gérés aujourd’hui en Martinique (quels sont les aléas, les enjeux, les risques et leur gestion actuelle) et comment ils sont perçus par les habitants ; Discuter des évolutions possibles / probables dans les prochaines années et décennies face aux effets du changement climatique ; Echanger sur les formes de gouvernance actuelles et celles à construire face aux évolutions pressenties; Discuter des freins et des leviers, des outils et des dispositifs de mise en œuvre permettant une gestion intégrée et adaptative des risques côtiers.

Cet atelier EUCC-France est organisé par Mathilde de Cacqueray (Laboratoire LETG-Brest, Géomer UMR 6554 CNRS - Université de Bretagne Occidentale)  en partenariat avec IRSTEA, IFREMER et LittOcéan, avec le soutien financier de la Fondation de France, l’Agence des 50 pas géométriques, et l’Office De l’Eau de la Martinique.

Lien : https://euccfrancemartinique.wordpress.com/


Commentaires