1/2 journée de réflexion sur la méthodologie instrumentation sismique acoustique électrique magnétisme et gravimétrie

Dans le cadre des séminaires du Pole Géophysique Instrumentale et Méthodologique , nous  proposons une demi -journée de réflexion sur les méthodes et l’instrumentation en sismique, en acoustique, en magnétisme, et en gravimétrie.
en suivant différentes courtes présentation sur l’état des lieux et les besoins dans chacune des thématiques, nous pourrons réfléchir sur :

– Les verrous technologiques.
– l’évolution des capteurs et des sources et l’apport de nouvelle technologie
– Les outils et les méthodes de traitements.
– Les possibilités ou pas d’ acquisitions simultanées en sismique, en acoustique et en magnétisme.
– Apports et limites de la fusion de données en sismique, en acoustique et en magnétisme
– Moyens dont on dispose actuellement, quelles évolutions (souhaits, besoins, réalité )

Liste des intervenants  et de leur présentation:
– Jean-yves Royer (LGO): Méthodes acoustiques
– Pascal Tarits (LGO) : Méthodes de mesures électro-magnétique
– Bruno Marsset (IFREMER): Parc d’équipements communs IFREMER-GENAVIR en  sismique marine et Les développements instrumentaux et méthodologiques en sismique au laboratoire Aléas géologiques et Dynamique sédimentaire.
– Pascal Leroy (LGO): Parc d’équipement sismique légère du LGO
– Yann Le Faou (SHOM-SEDIM) : Systèmes de sismique réflexion du SHOM et l’inventaire des données existantes
– Marcia Maïa (LGO) :  Apport des méthodes de mesure de gravimétrique
– Jean-François Oehler (SHOM-GEOPHY) : Systèmes de mesures gravimétriques et magnétiques du SHOM
– Luc Jaulin (LabSTICC – ENSTA) : Apport de la robotique dans un survey géophysique ( exemple du Boatbot )
– Stéphane Rioual (LabSTICC – UBO) : Capteurs autonomes et hyperfréquences RFID, évaluation d’infrastructures marines (corrosion, contraintes), caractérisation de sédiments
– Bernard Pottier ( LabSTICC – UBO) : Outils de modélisation et simulation physique cellulaire; Apport de ces outils informatiques à géolocalisation et aux inondations de bassins versants
– Pierre Stéphan ( LETG) : Besoin de méthodes géophysiques pour détecter des vestiges archéologiques ensevelis sous les vases

Voir : Compte rendu de cette demi-journée