Système de carottage à percussion COBRA

Cet appareil permet de carotter des sédiments cohérents à terre et sur l’estran. Le diamètre de la carotte est de 5cm pour 1m de long. Permet de carotter tous les sédiments meubles non consolidés en milieu non drainé (tourbes, altérites meubles, vases), sauf  les sédiments liquéfiables (sables et sables fins). Le marteau piqueur  pèse 25kg comme également  l’extracteur.

figure Sédimentologie1

graulometre

Granulomètre Laser Mastersize 2000

figureSedimento1

Le MASTERSIZER 2000, granulomètre à diffraction laser, permet une analyse granulométrique de sédiments prélevés sur le terrain ou sur carottes sur très petite quantité (1 g) et avec une méthodologie analytique homogène de 2 mm à 0,2µm.

Pour les sédiments riches en sables, il est recommandé de prendre une plus grande quantité de matériel et de tamiser au préalable à 1 mm. La courbe et les paramètres granulométriques sont acquis sous forme digitale.
Cet appareil a été financé par un crédit FEDER et les laboratoires de l’IUEM.

figureSedimento2

Microsonde électronique

Nous avons accès à la microsonde électronique, dite « Microsonde Ouest« , acquise en commun entre l’Ifremer, les universités de Brest, Rennes et Nantes, et l’UNSA de Rennes.  Cette microsonde est installée sur le site d’Ifremer.

GEOTHEX

Pôle de Recherche en Instrumentation et Méthodologie Marine

Composante GEOTHEX : GEOphysique THéorique et EXpérimentale

 

L’investigation du sous-sol marin et l’observation à long terme des processus qui s’y déroulent à des échelles allant du mètre au millier de kilomètres, nécessitent de nouvelles solutions en modélisation des données géophysiques et en acquisition de données.

GEOTHEX est structuré autour des domaines transversaux suivants :

    • Méthodes directes et inverses en propagation, électromagnétisme, gravimétrie

    • Modélisation et définition de systèmes de capteurs

Ce groupe s’appuie d’une part sur les projets thématiques des équipes du laboratoire et d’autre part sur des collaborations nationales et internationales à la fois pour les applications non couvertes dans l’UMR mais également pour le développement de ces nouveaux outils théoriques et expérimentaux. Elle s’appuie enfin sur les capacités techniques du laboratoire (IR, IE, T) et des collaborations extérieures (IUEM, DT INSU, Ifremer, Industrie).

Les approches théoriques abordées portent sur des problèmes rencontrés dans l’étude et l’interprétation des données géophysiques acquises par le laboratoire et plus particulièrement :

  • En propagation dans des milieux hétérogènes à forte porosité pour l’investigation sédimentaire et la conversion d’ondes sismiques en ondes acoustiques pour l’analyse des données hydro-acoustiques
  • En électromagnétisme appliqué à des investigations allant de la proche surface à la croûte dans les milieux sédimentaires comme en domaines plus profonds
  • Dans les approches inverses conjointes à toutes les échelles

Dans le domaine de la modélisation et de la conception instrumentale, il s’agit de travailler à de nouveaux capteurs ou ensembles de capteurs permettant d’aborder les problématiques suivantes :

    • Les domaines sédimentaires ou hydrothermaux, la combinaison de données acoustiques et électromagnétiques dans un seul système d’acquisition : Comment les combiner, comment les modéliser conjointement

    • La gravimétrie mobile sous-marine et les contraintes afférentes aux données à acquérir

    • A l’échelle globale, comment définir un observatoire géophysique combinant les capteurs que nous maîtrisons (hydroacoustique, magnétisme)

GISS

Pôle Géophysique Instrumentale et Méthodologie

Composante GISS : Géodésie Imagerie de Surface et de Subsurface

Le groupe GISS a pour objectif de développer et de mettre en œuvre des instruments et des méthodes originales en Géodésie de Fond de Mer et en imagerie de surface et subsurface.

Ayant une compétence globale sur la totalité de la chaîne image (plate-forme, capteurs, méthodes de traitement et modélisation), le groupe analyse les besoins de recherche et les traduit en phases méthodologiques, définit les cahiers des charges instrumentaux, organise les missions opérationnelles sur le terrain et suit le traitement des données pour valider l’instrumentation et la méthode.

Le groupe GISS assure la gestion et la mise en oeuvre des systèmes instrumentaux suivants :

Lire la suite