Réseau Bases GNSS RTK “Low Cost” pour le littoral

Dans le cadre du projet AGEO et de l’observatoire OSIRISC sur les risques côtiers, des bases GNSS  RTK “Low cost” sont en cours d’installation sur le littoral pour inciter les collectivités locales concernées à suivre l’évolution de leur littoral et du trait de côte. L’IUEM participe à la recherche et aux développements des solutions technologiques et méthodologiques grâce aux actions conjointes des membres du LETG, du LGO et du P2I. Une base RTK “Low cost” est opérationnelle depuis l’IUEM. Des tests compatibilités ont été réalisés avec des équipements RTK mobile comme des récepteurs GNSS “low cost”  et TOPCON ainsi que les drones DJI Phantom 4 RTK et Mavic 2 Entreprise Advanced RTK.
Ce réseau de base GNSS pour le littoral de Bretagne Occidentale s’appuie sur le projet CENTIPEDE qui vise à créer un réseau de bases RTK ouvertes et disponibles pour toute personne se trouvant dans la zone de couverture (~50 km) .

Pour en savoir plus sur les projets :

Projet AGEO (Atlantic GEOhazard Platform) est un projet cofinancé par le programme Interreg Espace Atlantique via le Fonds européen de développement régional (FEDER).
Observatoire de la vulnérabilité aux risques côtiers d’érosion et de submersion en Bretagne (pilote OSIRISC de l’Université de Bretagne Occidentale).
https://www.risques-cotiers.fr/connaitre-les-risques-cotiers/projets/ageo/
Projet CENTIPEDE réseau de bases RTK  : Le réseau est étendu par des instituts publics, des particuliers, des acteurs privés comme les agriculteurs ou d’autres partenaires publics.
https://docs.centipede.fr/

 

VISUsedim – 1er test en conditions réelles le 07-10-2021

Ce jeudi 7 Octobre 2021 a eu lieu en baie de Roscanvel le premier test in-situ du prototype de caméra autonome VISUsedim par 20 mètres de profondeur.

Cet instrument répond à une attente des chercheurs qui souhaitent pouvoir enregistrer une séquence de photographie sous-marine (ou de la vidéo) sur une durée relativement longue (12h minimum) et jusqu’à des profondeurs de 50 mètres avec un budget très limité ! Nous avons donc exploré les possibilités d’un dispositif construit autour d’un module Raspberry PI et de sa caméra. De surcroît, afin de mieux contraindre la profondeur limite du transit sédimentaire selon les conditions hydrodynamiques pour plusieurs sites d’études, ce système « bon marché » permettra le déploiement par des plongeurs de plusieurs unités le long d’un transect entre l’estran et l’avant-plage (de 10 à 30 mètres de profondeur).

GRAVIMOB embarqué sur AUV IdfX

GRAVIMOB 2021 embarqué sur AUV IdefX (N/O Europe)

La campagne GRAVIMOB 2021 (10 au 15 Mars 2021 – N/O l’Europe) a eu pour but le test et la validation du prototype de gravimètre embarqué GRAVIMOB suite aux dernières modifications techniques qui ont été apportées (nouvelle configuration mécanique des capteurs et ajout d’un module de mesures gyroscopique trois axes).

GRAVIMOB (Gravimétrie Mobile Sous-Marine) est un projet de développement d’instrument sous-marin de mesure des anomalies du champ de pesanteur de la Terre. Les mesures gravimétriques sous-marines sont encore très parcellaires et relèvent d’une prouesse technologique. L’utilisation d’instruments conventionnels nécessite une plateforme stabilisée encombrante et la charge utile d’un petit AUV est très vite dépassée. Le projet GRAVIMOB propose un système compact (sphère hyperbare de 17 pouces de diamètre), sans partie mécanique mobile. Il pourra être adapté facilement sur n’importe quel véhicule porteur (prise d’alimentation 24V).

Cette mission a été programmée sur le Navire Océanographique « L’EUROPE » avec l’utilisation de l’AUV Aster’X. Les expériences nécessitent l’existence de longs profils de mesures gravimétriques, au minimum en surface. Nous pourrons valider les résultats obtenus par comparaison avec des mesures déjà existantes. Néanmoins, le traitement des mesures accélérométriques est complexe et le développement du capteur va de pair avec une méthodologie de traitement des mesures spécifique qui doit être révisée compte-tenu de la nouvelle configuration du capteur. Nous recherchons actuellement des financements pour l’embauche d’un salarié en CDD pour la modification de la chaîne de traitement.

Projet MoVeGra

Project  “Mobile Underwater Vector Gravity Sensor” (MoVeGra)

The objective of MoVeGra is to mature the technology of a novel type of vector gravity sensor to be used on Autonomous Underwater Vehicles (AUV). This proposal is the follow-up of a larger project, GRAVIMOB, which developed and built the first prototype and tested it during a cruise (GRAVIMOB 2016, funded by the French Oceanographic Fleet-FOF).

the objectives of ANR research axis 01 as this new sensor will allow:

  • improving the knowledge of the crustal structure (porosity, alteration) and fluid circulation associated with hydrothermal vents, which impact the fluxes of diverse elements, and,
  • evaluating the economic potential of the mineral deposits associated with these environments.

The concept of GRAVIMOB is based on direct measurements of accelerations along three axes (De Saint Jean, 2008). The system is composed of six accelerometers mounted in two co-linear triads, integrated on a glass sphere, which also holds the data loggers and additional sensors (Figure 1). It is therefore a vector gravity meter allowing, after data processing, to determine the three components of the gravity acceleration.

GRAVIMOB sensor (left), sphere in a frame for AUV AsterX (centre), AUV AsterX (right) AUV AsterX @IFREMER

Main partners: LGO  ESGT (Le Mans)

Collaborations: IGN, SHOM, IFREMER
Prototype built by  MAPPEM Geophysics, funded by CPER Bretagne

Test cuise GRAVIMOB (NO Europe, AUV AsterX), May 2016, funded by FOF, Labex MER, LGO

Cruise evaluation (CNFH)

Cruise operational report

Cruise scientific report

Test cruise GRAVIMOB-2 (NO Europa, AUV) evaluated A+ by the French Coastal Fleet Committee (CNFC)

Cruise evaluation (CNFC)

Bibliography

Roussel, C., J. Verdun, J. Cali, M. Maia, and J. F. d’EU. “Integration of a strapdown gravimeter in an autonomous vehicle.” ISPRS – International Archives of the Photogrammetry, Remote Sensing and Spatial Information Sciences XL– 5/W5 (April 9, 2015) : 199–206. doi :10.5194/isprsarchives-XL-5-W5-199-2015

Thèse (DGA): Roussel, C. Expérimentation d’un gravimètre mobile léger et novateur pour la mesure du champ de gravité en fond de mer, 2017 (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01635884)

Element XR mass spectrometer

High Resolution Inductively Coupled Plasma Source Mass Spectrometer (HR-ICPMS) and 193 nm Compex Pro 102 Coherent Laser Ablation System