RE-PRATCO

Réalisé par André Mocaer et Elisabeth Guillou
Avec la contribution de xxx
Date du document xxx
Destinataire(s) xxx
PJ xxx
Version xxx
Validation xxx

Nom et acronyme de l’indicateur

Pratiques collectives de prévention et/ou de protection / RE-PRATCO

Qu’est-ce que l’on cherche à mesurer ?

On cherche à savoir si les personnes en lien avec le territoire (habitants, gestionnaires locaux, scientifiques…) se sentent concernées ou pas par certaines mesures habituellement mises en place au niveau collectif pour limiter les risques côtiers, et le cas échéant, on veut savoir si oui ou non ils y sont favorables ou non.

Qu’est-ce que cet indicateur nous indique ?

Le sens de la réduction/l'augmentation de la vulnérabilité est encore à tester.

Protocole de mesure

Enquête auprès des personnes ayant un lien avec le territoire par questionnaire

Commune

Très faible

(score = 1)

Faible

(score = 2)

Moyen

(score = 3)

Fort

(score = 4)

Très fort

(score = 5)

Absence d'intérêt pour ces mesures Intérêt des personnes pour ces mesures

Nous proposons une remise à jour de l’indicateur tous les ans.

Il s’agit d’un questionnaire (pas de période regardée)

Méthode 1 : Passation des questionnaires par internet (ex. lien vers le questionnaire sur le site de la commune)

Méthode 2 : Passation des questionnaires en face à face (ex. porte à porte)

Méthode 3 : Passation des questionnaires par téléphone

Evaluation de l’indicateur

Est-ce que les données sont facilement accessibles? Faciles à collecter ? et à re-collecter ?

Cela fait il appel à une forte ou faible technicité ?

A l’heure actuelle, compte tenu des connaissances dont on dispose, est-il possible de renseigner l’indicateur ?

Pour répondre à ces questions, il est nécessaire de lister :

- les compétences nécessaires : maîtriser les techniques de recueil de données / savoir analyser les données recueillies par le biais d'outils informatiques de traitement de données (excel, statistica…)

- le coût : difficile à collecter (main d'œuvre) / relativement facile à analyser (une fois la méthode maîtrisée)

Cocher

Très Faible(es)

+

Plutôt faible(es)

++

Moyen(nes)

+++

Elevé(es)

++++

Très élevé(es)

+++++

Compétences nécessaires x
Coût x
BILAN « facilité » x

Position estimée de l’indicateur (mettre une croix dans le tableau en fonction des réponses aux deux rubriques précédentes) : un bilan de "l'efficacité" de l'indicateur sera effectué après plusieurs tests.

Faisable ? Degré de technicité faible (donc faisable) → Indicateur est conservé / conservé faute de mieux / à garder en mémoire / abandonné (conserver la bonne proposition selon votre contexte et expliquer si nécessaire)
Degré de technicité élevé (donc plus difficilement faisable)
A l’heure actuelle, infaisable)
Mauvaise Discutable Bonne
Qualité scientifique ?

A quel(s) autre(s) indicateur(s) cet indicateur est-il lié ?

Aléas, Enjeux et la Gestion

Bilan : comment améliorer l’indicateur ?

Il faut d’abord pré-tester l’indicateur.