Nous recherchons un ou une

Complémenter les enregistrements sismologiques en mer dans le Grand Ouest

Le Réseau National de Surveillance Sismique (RéNaSS) est en charge du suivi de l’activité sismique de la France métropolitaine et des zones frontalières. Il est né de la nécessité d’améliorer la couverture instrumentale sismologique de la France au début des années 1980. Au niveau opérationnel, le RéNaSS effectue des localisations de l’ensemble des événements sismiques détectés, à partir des signaux (ie. les sismogrammes) provenant des réseaux sismologiques de RESIF, de réseaux complémentaires métropolitains, ainsi que ceux des pays frontaliers (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg, Suisse). Le RéNaSS localise plusieurs milliers de séismes par an en France métropolitaine et dans les zones frontalières (environ 4500 en 2017). Le zonage sismique de la France en vigueur depuis le 1er mai 2011, place le Grand Ouest en zone 2 et 3 (sismicité faible à modérée, sur une échelle allant de 1 à 5). Le Grand Ouest apparait sismique sur ce nouveau zonage alors qu'il ne l'était pas dans le zonage de 1991. Ceci est l’illustration d’une meilleure connaissance de la sismicité.

L'IUEM souhaite améliorer la couverture sismologique en étendant le réseau sismologique dans le domaine maritime. Une station fond de mer (OBS pour ocean bottom seismometer) a été déployée deux mois au large de Molène par l’Ifremer. Les données sont accessibles.

Ce sujet de stage est un projet exploratoire pour nous aider à dimensionner l'extension du réseau sismologique en mer.
L'étudiant aura la charge le dépouillement des données sismologiques existantes (OBS et réseau terrestre).

Les travaux demandés s’articuleront autour de deux tâches :

- Première étape : rechercher les séismes déjà localisés par le RéNaSS et de lancer par la suite une détection automatique de séismes sur toute la durée de l’expérience.

- Seconde étape : pointer les temps d'arrivées des ondes sismiques sur l’OBS. Il aura la charge de combiner les temps avec ceux des stations terrestres du réseau RENASS (en collaboration avec l'OSUNA de l'université de Nantes) et du réseau anglais, et ainsi d'améliorer les erreurs de location et enfin de compléter le catalogue de sismicité et de générer des cartes d'évènements.

Le stage se fera sous l'encadrement de : Sara Bazin et Julie Perrot (LGO/IUEM), en collaborations avec Frauke Klingelhoefer et Eve Tsang-Hin-Sun (Ifremer)

• Connaissances en traitement du signal et en géophysique
• Compréhension de la propagation sismique
• Expérience en programmation

5-6 mois

07/01/2019

IUEM (Institut Universitaire Européen de la Mer)

Selon l'indemnité de stage en vigueur

Dossier de candidature : CV + lettre de motivation à transmettre par email en notant dans le titre du message : Candidature stage sismologie en mer

Adresse pour postuler : sara.bazin@univ-brest.fr – julie.perrot@univ-brest.fr

Téléchargez la fiche du stage