Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Mentions / Parcours / Economie Appliquée

E2AME

Les titulaires de ce diplôme sont des professionnels qui peuvent être chargés de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation des politiques publiques relatives à l’agriculture, l’environnement, aux ressources marines ou au développement rural et littoral.

Ils peuvent participer activement à l’accompagnement des collectivités territoriales et des entreprises dans un contexte de prise en compte croissante de l’environnement dans la conduite des activités économiques, notamment dans le cadre des directives européennes relatives aux ressources naturelles et à l’environnement (Directive Cadre sur l’Eau, Natura 2000, Directive Habitats et Oiseaux…) ou de la mise en place de véritables stratégies en matière de gestion intégrée des zones côtières (par exemple à travers les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux – SAGE).

Ils peuvent également mener des activités de recherche dans des organismes publics (universités, instituts des pêches et de l’agriculture) ou privés (chambres consulaires, ONG, cabinets d’étude).

Afin d'assurer l'ensemble de ces activités le diplômé doit mobiliser les compétences ou capacités dans les domaines suivants :

  • Dans le domaine de l’analyse économique des politiques publiques, il sait évaluer les conséquences des politiques et de leurs réformes sur les professionnels d’un secteur. Il est notamment capable de mesurer les conséquences économiques d’une modification de l’état du milieu (pollutions, espèces invasives, …) sur le bien-être des acteurs privés et publics, et également évaluer les actifs non-marchands ou les politiques publiques affectant la gestion d’un territoire terrestre ou maritime.
  • Dans le domaine de l’analyse économique des projets de développement, il sait conduire une analyse des marchés européens et internationaux (notamment dans le secteur des produits agricoles, des produits de la mer, de l’environnement), mener une analyse de projets ou développement des travaux de prospectives. Il sait préparer les dossiers et défendre ces projets auprès des administrations qui gèrent ces politiques (syndicats agricoles, maritimes ou sectoriels français ou étrangers, lobbies, ONG dans les pays du Sud…). De manière générale, il est capable de mobiliser les outils de traitements quantitatifs et d’analyse appropriés : statistique et économétrie (initiation aux logiciels tels que SPSS, SAS…), analyse des données, modélisation bioéconomique.
  • Dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur, il sait analyser, accompagner ou participer à la mise en place de projets d’aménagement des pêcheries (régulation de l’accès sous formes diverses, y compris dans le cadre des aires marines protégées), de programmes de gestion intégrée des zones côtières, de programme de développement régional en zone rurale. Il participe au développement des connaissances relatives au fonctionnement des secteurs agricole et halieutique (pêche, aquaculture) et des politiques associées.

Pour en savoir plus

Actualités
Candidature 2018-2019 05/04/2018